I am Pilgrim

 

IMG_20150723_193647-01

pilgriim

Voir autant de personnes lire ce roman dans les transports a titillé ma curiosité et je me suis à mon tour lancée à la découverte de ce monstre de 900 pages. Ca fait bien longtemps que je n’avais pas lu un ouvrage aussi dense. Si je ne me suis pas ennuyée à un seul moment de ma lecture, je suis tout de même ressortie blasée par tout ce dont j’ai été témoin.

Pilgrim est un nom de code. Derrière, s’y cache un super espion de la CIA aux multiples identités. J’ai été incapable de me représenter ce personnage. Il est impossible d’avoir un regard extérieur sur lui puisqu’il est le narrateur, et c’est très frustrant. En ce qui concerne l’histoire, il y a en réalité deux affaires policières qui se suivent parallèlement. Une jeune femme retrouvée dans un bain d’acide et un meurtrier qui n’a laissé aucune trace d’ADN derrière lui. Un homme qui est en train de mettre au point un moyen d’anéantir une bonne partie de la population américaine. C’est à ces deux affaires que Pilgrim doit faire face. Une course contre la montre débute alors. Il foule le sol de nombreux pays: Etats-Unis, France, Arabie Saoudite, Afghanistan… Je suis Pilgrim est indéniablement un page-turner, mais je l’ai trouvé fastidieux et répétitif. L’auteur saute du coq-à-l’âne sans crier garde pour nous évoquer le passé de son héros. On croule sous les informations à mémoriser, sous les rebondissements parfois totalement improbables. Au terme de ces 900 pages, quand la vérité éclate, je n’ai été que vaguement surprise. Si je n’ai eu aucun mal à entrer dans l’histoire, à tourner les pages (jusqu’à en lire 100 par jour), je n’ai pas été impressionnée par ce que j’ai lu. Je n’ai pas non plus été subjuguée par le style (traduction) de Terry Hayes. C’est plat. Les personnages ne sont décrits que par leurs caractéristiques physiques (celle ci a de gros seins, l’autre une cicatrice, le ‘gros’ japonais, la musulmane voilée). Ca manque carrément de tact parfois ! Le côté badass du (super)héros a également fini par me taper sur les nerfs. Il parvient toujours à se sortir de situations extrêmes. Il est plus intelligent que tout le monde. Il m’a paru froid, car il n’exprime jamais ses sentiments. On est pourtant dans la tête du gars ! On voit bien que l’auteur a voulu créer son propre 007, mais pour ma part ce ne fut pas très convaincant.. 

confused4

En un gif: *confused*

– Q&A –

q&aAfin que ce blog ne dépérisse pas complètement, j’ai pensé à un article un peu différent. Une sorte de tag avec des questions imaginées par moi-même (don’t make fun of me !). Ca ne sera sans doute pas très enthousiasmant à lire – à vous de me le dire :p

chansond'a

Je regarde relativement peu de films made in France à l’exception des comédies intemporelles et indémodables : Le Père Noel est une ordure, Les Bronzés, La cité de la peur, la tour Montparnasse infernale, Astérix et Obélix Mission Cléopatre etc.. J’assume totalement ^^ Je ne m’intéresse pas tellement aux films d’auteurs.  En revanche, j’aime énormément les films musicaux de Christophe Honoré grâce notamment à Alex Beaupain qui écrit les paroles des chansons. Les Chansons d’amour est mon film français favori. Je ne cesse de pleurer quand je le visionne, et surtout, je connais par coeur les magnifiques chansons chantées par les acteurs. Elles sont depuis des années sur mon Ipod, et je les écoute régulièrement. Tellement d’émotions, de vérités, de frissons, de sensualité. Beaupain est le compositeur de chansons de films le plus talentueux que je connaisse. J’avais également adoré la BO des Biens-Aimés. Ici Londres me tourne souvent dans la tête. 

funeral

S’il y a bien un DVD que je prête très très souvent, c’est celui de Joyeuses Funérailles ! Je ris tellement en le regardant que j’ai envie de partager ce moment de rigolade avec les personnes que j’apprécie :) Depuis le début de mon stage par exemple, il est déjà passé entre les mains de deux collègues. Fan de comédies british déjantées ? Go for it ! 

obsessionlivresque

En ce moment, je suis dans ma période « Histoire ». Matière que je n’ai pas apprécié à sa juste valeur pendant ma scolarité et qui aujourd’hui, me laisse avec des lacunes que j’aimerais combler ! Je préfère lire des romans historiques que des livres compacts avec des dates à gogo et des explications alambiquées qui – au final, me perdent complètement ! Si dans un livre, je peux apprendre deux ou trois informations sur un contexte historique, je suis très contente ! Je viens de terminer deux romans: La Calèche de Diwo qui retrace l’histoire de la famille Hermès. A travers le récit (pas super bien écrit d’ailleurs…), j’ai fait une promenade urbaine dans le Paris du XIXeme siècle. J’ai parcouru les rues du 8eme arrondissement dans lesquelles je marche quotidiennement pour aller travailler. Dans le très bon Charly 9 de Jean Teulé, j’en ai appris beaucoup sur le roi Charles IX tenu responsable du massacre de la Saint-Barthélemy le 24 aout 1572. A Paris et en province, des milliers de protestants ont été sauvagement assassinés. J’avais besoin d’une piqure de rappel sur ce tragique événement. C’est avec humour et presque tendresse (!) que Jean Teulé nous dresse un portrait du monarque. J’ignore si la description faite de l’état mental de Charles IX est exacte mais on en vient à avoir pitié de ce grand dadais de 23 ans qui ne sait prendre aucune décision sans sa mère, Catherine de Médicis. Il sombre dans la folie au point d’avoir des hallucinations et d’agir très étrangement (chasser le gibier dans les salles du Louvre pour ne prendre qu’un exemple x). Charly 9 est un bon roman qui se lit comme une farce tragique. Enfin, j’ai commencé à parcourir quelques chapitres de Histoire de la vie privée. Je ne lirai que des extraits par ci par là, je suis incapable de lire ce type d’ouvrages de A à Z, mais je pense apprendre pas mal de choses ^^

chansonneverybodyLa réponse s’impose tout de suite à moi ! Le refrain de Everybody’s Changing du groupe Keane me touche beaucoup car c’est souvent ce que je ressens. Voir des amis évoluer dans la vie, devenir indépendants, s’épanouir alors que j’ai l’impression de faire du surplace.

recommandations

J’ai une furieuse envie de découvrir Charmed Life (Ma soeur est une sorcière en VF) de Diana Wynne Jones grâce à la dernière vidéo de Sita (1:53). Je l’ai commandé en occasion, et j’ai hâte de le recevoir :) Une amie m’a également parlé avec engouement du Rapt de Benmalek. Je ne sais pas si j’aurais l’occasion de le lire un jour, mais je le garde dans un coin de ma tête !

envies

1) Les Funko Pop HP sont enfin sorties ! Je voue une passion à ces figurines depuis quelques mois ^^ J’en possède déjà 4. Les principaux personnages d’Harry Potter sont donc disponibles : Harry, Hermione, Ron, Voldemort, Dumbledore, Rogue et Hagrid. Je les trouve très réussies ^^ Il se pourrait que j’en ai déjà commandé une… 2) Je lorgne sur ces sublimes terrariums en verre et en métal depuis longtemps! Une de mes boutiques préférées – Bird on the wire – en vend. Urban Outfitters en propose de très beaux aussi. J’hésite encore à franchir le pas car c’est quand même un coût et il faut trouver les bonnes plantes à mettre dedans..  3) A court de séries, je suis en train de me faire un marathon Friends (en pleine rédaction du mémoire c’est une sacrée bonne idée ahah) qui ne me lassera jamais ! Et je vais me lancer à la découverte de The Americans sur Netflix. L’histoire se déroule dans les années 80 et suit un couple d’officiers du KGB infiltré aux Etats-Unis pendant la guerre froide. Le pilot m’a bien accrochée donc j’attends de voir ce que ça va donner par la suite ^^

Comme vous avez pu le constater, cet article partait dans tous les sens et ne suivait aucune logique xD Je serai très curieuse de savoir ce que vous auriez répondu à ces diverses questions ;) Bon mois d’Aout !

« C’est inamovible. Indélébile. Là réside tout l’intérêt : avec le livre, tu possèdes le texte. »

lila

Je vous avais déjà parlé de Blandine Le Callet lors de mon immense coup de coeur en 2013 pour son recueil de nouvelles « Dix rêves de pierre« . Ces dix nouvelles avaient un même point de départ: une inscription sur une tombe à partir de laquelle, l’auteure tissait un récit inventé de toutes pièces mais très efficace. Il faudrait que je le relise, mais je suis certaine d’apprécier toujours autant ! Ce second roman de l’auteure que j’ai achevé dernièrement est d’un tout autre style ! Lila est orpheline ou du moins, elle a été retirée à sa mère qui ne prenait pas soin d’elle. Nous sommes dans les années 2100, dans une société qui ne ressemble plus guère à celle que nous connaissons (ou alors nous nous dirigeons vers cela…): la population est surveillée en permanence par des caméras jusque dans leur appartement. Les livres –  considérés comme dangereux ont été interdits et remplacés par des grammabooks – tablettes sur lesquelles les enfants suivent des enseignements dès leur plus jeune âge. Comme tout enfant, Lila vit ses jeunes années dans un centre où ses moindres faits et gestes sont surveillés par l’Etat.

C’est dans cette société autoritaire que nous plongeons tête la première. Ce roman est dérangeant par bien des aspects. Cependant, j’aurais voulu qu’il s’écarte légèrement des thèmes déjà trop souvent abordés en littérature, à savoir la quête d’identité du personnage principal. Néanmoins, je me suis attachée à cette héroïne asociale et complexe. J’ai aimé son déterminisme et sa rage de connaitre la vérité sur son passé et sur celui de sa mère. Si l’auteure parvient à nous rendre Lila attachante, elle délaisse quelque peu le décor de l’action. Peu d’explications nous sont données concernant le pourquoi du comment de cette société totalitaire: comment en sommes-nous arrivés là ? Un mystère immuable entoure l’univers de cette histoire.. C’est un roman qui m’a plu – la fin est très joliment écrite – mais qui m’a laissée légèrement sur ma faim ! 

Jurassic Park

Jurassic-Park-Michael-Crichton-book-cover

Jurassic Park (1990)

Je fais une fixette ces derniers temps sur Jurassic Park alors même que je n’ai vu que le 1er film dans les années 90, et que je ne compte pas aller voir le nouveau qui vient de sortir (malgré mon amour pour Chris Pratt x). Cependant, j’ai eu envie de découvrir le roman de Michael Crichton, auteur réputé pour ses bons romans d’aventures – je possède également Pirates de lui ! Je l’ai lu en version originale dans une édition toute abimée qui ferait frémir les plus soigneux d’entre vous ahah (ces paperbacks vieillissent mal ! Mais après tout le texte reste le même ^^). J’ignore si l’auteur a été le premier à imaginer un parc d’attractions – ou du moins un zoo, avec des dinosaures. Je sais que c’est scientifiquement impossible à réaliser, mais je me demande si cette idée a germé dans l’esprit de quelqu’un d’autre avant Crichton car je la trouve tellement géniale ! Bien sur, je ne mettrai jamais les pieds dans un tel lieu mais ça serait incroyable !

Bref tout cela pour dire, que je me suis éclatée à la lecture de ce roman bien ficelé et haletant. Je me suis parfois emmêlée les pinceaux dans les nombreux noms des personnages, mais l’ensemble est fluide, et prenant ! Il y a quelques termes techniques par ci par là mais rien de très compliqué à comprendre (il y a juste des diagrammes mathématiques à chaque début de partie et qui ont un rapport avec la théorie du chaos – qui m’ont laissée très perplexe x) J’ai surtout apprécié le fait que ce soit un roman documenté et pas seulement un récit à sensation. Il y a une vraie genèse derrière cette histoire – la page Wikipédia du film est bien fournie et apporte pas mal de précisions là dessus ! Jurassic Park c’est aussi une mise en garde contre la science qui, à force de progrès, peut mettre en danger l’Homme.

J’ai bien l’intention de lire le second livre :) J’ai profité de l’occasion pour revisionner le premier film! J’ai BEAUCOUP de mal à reregarder des films des années 80/90, c’est parfois une torture ! Mais j’ai été agréablement surprise que ce film là n’ait pas trop mal vieilli ! Les effets spéciaux tiennent encore la route ! Apparemment les deux films qui ont suivi, étaient beaucoup moins réussis… Vous me les conseillez quand même ?

tumblr_nrbkvpStA71uu8xd1o1_1280

Behind the scenes (1993)

Sense8

sense8

tumblr_nqq4jqP8Mf1qgfscco1_500 tumblr_nqq4jqP8Mf1qgfscco2_500 tumblr_nqq4jqP8Mf1qgfscco3_500

Hi Guys! Excusez mon absence sur le blog, mais je ne parviens plus à trouver l’inspiration pour écrire des articles, et je lis trop peu pour chroniquer un roman au moins une fois par semaine comme avant… (néanmoins, je vous parlerais peut être bientôt d’Agatha Christie!).

Par contre, j’enchaine les séries avec Orange is the New Black (excellentissime saison 3!), le début de la saison 2 de True detective et…Sense8 ! J’ai pris tout mon temps pour la savourer, et je viens tout juste de la terminer. Je vous livre mes impressions ;)

Un début qui surprend par sa complexité et sa myriade de personnages (limite il aurait presque fallu regarder ce premier épisode avec un crayon à la main pour prendre des notes x). On ne comprend pas tout de suite ce qui se trame et on a envie de s’écrier “WTF !?” à plusieurs reprises. L’originalité de Sense8 c’est sa touche de SF – j’ai trouvé le concept des « sensates » hyper intéressant. Huit personnes, disséminées à travers le monde, sont connectées et peuvent communiquer entre elles où qu’elles soient. J’ai adoré ces 8 personnages principaux ! Avec une légère préférence pour Lito et Wolfgang *O* J’ai trouvé l’intrigue très poétique malgré sa noirceur à certains moments. Il y a de belles scènes de communion, de joie et de tristesse partagées. Certaines personnes reprocheront trop de blabla et des passages contemplatifs à Sense8, c’est pourtant sa force, sa marque de fabrique. Et lorsque qu’il y a de l’action, les scènes sont époustouflantes. Sense8 est à mes yeux une ode à l’amitié et à l’amour malgré les différences, les origines, les difficultés personnelles. Cela est exprimé avec subtilité, mais je l’ai pleinement ressenti : j’ai plusieurs fois eu les larmes aux yeux. Enfin, la série nous fait voyager aux USA, Kenya, Islande, Corée du Sud, Inde, Mexique et Allemagne car les personnages sont dispatchés dans ces pays !

Les réalisateurs (Lana et Andy Wachowski) sont ceux qui ont fait Matrix et Cloud Atlas. Je n’ai pas encore vu le second film, mais il semblerait qu’il soit assez complexe à comprendre car il suit plusieurs personnages parallèlement et à différentes époques.  Sense8 peut aussi dérouter au début, mais on y prend vite gout :) Après Orange is the New Black et Daredevil, Netflix ne cesse de produire d’excellentes séries ! 

Source images x

Et j’ai cette chanson en boucle dans la tête depuis le début du mois ^^