Du bout des doigts

9782264041074.jpg
Du bout des doigts ★★★★+
Sarah Waters – (2002) – 750 pages
Sacré roman!

Résumé: 1862. Lant Street, Londres. Le rendez-vous des voleurs et des receleurs. Sue Trinder, orpheline, est confiée dès le berceau aux bons soins d’une trafiquante de nourrissons. À la veille de ses dix-huit ans, un élégant, surnommé Gentleman, lui propose d’escroquer une héritière, Maud Lilly. Orpheline elle aussi, cette dernière est élevée dans un lugubre manoir par son oncle, collectionneur de livres d’un genre tout particulier. Sue, en entrant au service de la riche jeune fille, tombe avec ingénuité dans un piège. Enveloppée par une atmosphère saturée de mystère et de passions souterraines, elle devra déjouer les complots les plus délicieusement cruels, afin de devenir, avec le concours de la belle demoiselle de Briar, une légende parmi les cercles interlopes de la bibliophilie érotique.

Mon avis: C’est l’un des coups de coeur récurrent de la blogosphère, et je n’échappe pas à la règle: Ce roman est fabuleux! Il est si riche, si bien pensé, si saisissant, il m’a énormément plu ! On embarque tout de suite dans cette histoire, on s’attache à tous les personnages malgré leurs vices, et leurs activités malhonnêtes. Le plan que manigance cette bande de voleurs est tout bonnement fascinant, et semble marcher comme sur des roulettes ..mais.. ! C’est de ce « mais » que réside toute la puissance de ce roman! Tout bascule d’un coup sans crier garde! Durant ces 750 pages, on est complètement happés, & les pages se tournent toutes seules (même si c’est écrit en petits caractères x) Ce que j’ai aimé aussi c’est que les deux personnages principaux, Maud et Sue, prennent à tour de rôle la parole, ainsi nous avons leur propre version des faits. On a tout simplement la sensation de vivre dans ce roman, notre coeur palpite, on prend peur, on se questionne…! Fascinant!

On dit de Sarah Waters, qu’elle est l’héritière de grands auteurs tels que Charlotte Bronté, de Charles Dickens, ou encore de Jane Austen, et je pense que c’est vrai! Son roman m’a fait replonger dans cette Angleterre Victorienne que j’aime tant, tout en nous laissant entrevoir une réalité moins ..connue, celle de ces escrocs, et de ces misérables.

Bref, Gros coup de coeur !

2 réflexions au sujet de « Du bout des doigts »

  1. Ping : L’angleterre des voleurs » Sunset Avenue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s