Le chat qui lisait à l’envers

Le chat qui lisait à l'envers de Braun (2,5 sur 4).jpg

Le chat qui lisait à l’envers ★★+

de Lilian Jackson Braun – (1966) – 222 pages

Résumé: Pour Jim Qwilleran, ancien chroniqueur criminel, un poste de rédacteur artistique est une véritable gageure étant donné qu’il ne connaît rien à la question. Très rapidement, il se rend compte que son véritable travail consiste à contrebalancer celui d’un féroce critique d’art, attaché au même journal et détesté de tout le monde. Pourtant la maison de celui-ci est un véritable musée, sa table celle d’un fin gourmet et l’homme lui-même est brillant et satirique. Il possède aussi un chat siamois aristocratique, Kao K’o Kung – Koko pour Qwilleran – qui apprécie les vieux maîtres et sait lire à l’envers les manchettes de journaux. Dans le monde apparemment paisible des beaux-arts, trois morts brutales se produisent et c’est grâce au flair de Koko…

Mon avis: J’ai aimé sans pour autant que ce soit un coup de coeur. Dans ce premier tome d’une longue série du « Le chat qui… » on fait la connaissance de Jim Qwilleran qui va du jour au lendemain devenir critique d’art bien qu’il ne connaisse rien au sujet. C’est donc un prétexte pour parler d’art et de rencontrer l’abominable critique du nom de George Bonifield Mountclemens III. Dans ce milieu où la rivalité est monnaie courante 3 morts brutales se produisent.. L’intrigue en elle même est assez pauvre et l’intérêt principal de ce roman est de nous faire découvrir un chat vraiment exceptionnel: Kao K’o Kung! Qwilleran sera aidé par Koko pour découvrir la vérité ! Là est vraiment l’aspect amusant et innovant du roman et un des personnages ironise même en demandant:  « Quelle impression éprouve-t-on à être le Dr Watson d’un chat? »

Je ne m’arrêterai pas à ce premier tome car je me demande ce que la suite de cette série donnera! (et puis car j’aime les couvertures de ces livres XD)

9782264043894.jpg
braun3419.jpg

9782264019653R1.JPG
227621_17307_2.jpg
Je suis sortie malgré mon rhume, j’ai été à une exposition:
130 clichés d’Elliott Erwitt
racial-segregation-water-fountains-elliott-erwitt.jpg

Elliott_Erwitt_Photo_Dog_Legs_New_York_City_1974.jpg
usa-new-york-us-actress-marilyn-monroe-1956-elliott-erwitt.jpg

J’ai beaucoup aimé ces photos, certaines plus connues que d’autres, toutes très touchantes et vivantes!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s