Oscar Wilde et le jeu de la mort

Oscar wilde et le jeu de la mort.jpg
Oscar Wilde et le jeu de la mort ★★★+
de Gyles Brandreth – (2009) – 457 pages
Résumé: Facétieux Oscar Wilde ! Après avoir choqué le monde par ses boutades lors de la première triomphale de L’Éventail de Lady Windermere, le voici qui propose à ses amis une curieuse activité pour les distraire : le jeu de la mort. Chacun inscrit sur une feuille le nom de la victime de son choix et aux participants de deviner qui veut tuer qui. Mais quand la Mort commence à frapper les victimes potentielles dans l’ordre exact où elles ont été tirées, le drame succède à la comédie. Flanqué de son fidèle ami Robert Sherard, et assisté par Arthur Conan Doyle et par le peintre Wat Sickert, Wilde mène l’enquête avec plus de zèle que jamais. Car son nom et surtout celui de sa femme figurent sur la liste funèbre…

Mon avis: Peut être vous souvenez vous de ma critique d’Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles, 1er tome de la série de Gyles Brandreth ? wild002.jpg Vous pouvez retrouver mon avis ici. J’avais été quelque peu déçue par l’intrigue, mais j’avais adoré côtoyer Mr Oscar Wilde !

Dans ce deuxieme tome, l’intrigue m’a davantage intéressée: Oscar Wilde a créé un club Socrate où se réunissent chaque mois ses amis. Il organise alors des jeux. Cette fois ci il s’agit du jeu de la mort. Chaque participant doit écrire le nom d’une personne qu’il souhaiterait assassiner. Quel jeu épouvantable me direz-vous! Et vous avez raison, puisque jour après jour les personnes choisies décèdent les unes après les autres !

Oscar Wilde aidé de son fidèle compagnon Robert Sherard, qui est toujours le narrateur, enquête sur cette mystérieuse affaire.
De nouveau, il endosse le costume de Sherlock Holmes et c’est avec cet aspect du livre avec lequel j’ai le plus de mal: personne n’égale Sherlock Holmes voyons (bien que j’ai énormément d’estime pour Wilde ^^ »)
Homosexualitywilde.jpgJ’ai été un petit peu déçue par le dénouement: je n’avais pas deviné qui était le coupable, mais finalement je n’ai pas non plus été surprise. Cependant la toute fin du livre est vraiment bien: Oscar Wilde nous apparait comme quelqu’un de très humain: il ne tire aucune satisfaction d’avoir trouvé le coupable, il est simplement dépité par l’hideuse vérité.

Encore une fois ce roman regorge de personnages connus et réels tels que Bram Stocker, Arthur Conan Doyle, mais aussi Lord Alfred Douglas surnommé « Bosie », et qui sera l’amant de Wilde (photo ci-contre). Le marquis de Queensberry et Brookfield sont aussi présents, ils feront partis des personnes qui causeront la perte du dramaturge lors de son procès où il sera jugé coupable pour « grave indécence ». Ca donne donc des frissons dans le dos d’avoir ces abominables personnes en face de nous!

Ce tome se déroule en 1892.. on s’approche dangereusement de la date de la mort de Wilde, qui est 1900 T___T

Je me procurerai le T3 intitulé Oscar Wilde et le Cadavre souriant car décidément je suis fascinée par ce personnage :D
Je pense que de nos jours il est un auteur toujours aussi prisé ! La dernière fois j’ai été au cimetière du Père Lachaisse (il est enterrè là-bas), et sa tombe est littéralement recouverte de rouge à lèvres !
Donc pour conclure je dirai que j’ai largement préféré ce livre au précèdent, mais je dois avouer que ce que j’aime le plus dans cette série, ce sont les faits historiques..les véritables personnes que Wilde fréquentait. Et la façon dont l’auteur le décrit me semble si réaliste et me donne encore plus envie de le connaitre!
Je remercie encore une fois, une adorable fée du nom de Virginie de m’avoir offert ce livre ! :D

8 réflexions au sujet de « Oscar Wilde et le jeu de la mort »

  1. maggie

    J’ai lu le meutre aux chandelles, et je regrette amèrement de ne pas l’avoir apporté au salon du livre où j’ai rencontré l’auteur… C’est une série distrayante, j’en lirai d’autres dès que j’aurai un peu lu les livres de ma PAL … Je suis complètement fasciné par Wilde !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s