Zuleika Dobson

Zuleika Dobson ★★★
de Max Beerbohm – (1911) – 348 pages

Présentation de l’auteur: Attirante, séduisante, fascinante… la jeune Zuleika Dobson l’est sans aucune limite. Prestidigitatrice de renommée mondiale, elle parle comme un écrivain fin de siècle et traîne, en vraie femme fatale, autant de bagages que de prétendants. Lorsqu’elle peut enfin rendre visite à son grand-père, recteur d’Oxford, tous les étudiants tombent inévitablement à ses pieds. Malheureusement pour eux, elle ne pourra aimer qu’un homme totalement imperméable à ses charmes… Si bien que tous décident – par dandysme, par amour ou encore par bêtise -, en une macabre contagion, de mourir pour elle. Histoire d’amour, de suicide collectif et de régates nautiques, cette fantaisie raffinée, magnifiquement écrite, emporte la rigide Oxford et ses acteurs – jeunes hommes transis d’amour, fantômes en colère, dieux calculateurs et statues inquiètes – dans un tourbillon d’extravagances.
Mon avis: Avant de parler de l’histoire en elle même, je dois dire que je suis littéralement tombée amoureuse de ce magnifique « livre-objet » ! Je ne connaissais pas du tout la maison d’édition Monsieur Toussaint Louverture, et j’ai été émerveillée par la qualité d’impression de l’ouvrage. Un vrai bijou pour les yeux.

Concernant l’histoire de Max Beerbohm elle m’a bien plu sans être pour autant un coup de coeur. Certes elle est originale, et très drôle, mais il manque un petit quelque chose..
Zuleika Dobson est une jeune femme très belle et tous les hommes sont à ses pieds. Mais aucun de ses prétendants ne l’intéresse, elle est indifférente à leurs beaux discours, à leurs demandes en mariage. La belle n’est jamais tombée amoureuse car elle ne veut pas d’un homme qui se comporte comme un petit toutou qui lui colle aux basques. Lorsqu’elle se rend à Oxford chez son grand-père, elle provoque, de nouveau, une vague de désir chez toute la gente masculine. sauf un, le Duc de Dorset, qui semble être insensible à ses charmes.. et cela plait énormément à Zuleika. Cependant, les choses ne se passent comme la jeune fille l’espérait, et elle connait sa première déception amoureuse à la suite d’un quiproquo.
Tous les personnages de ce roman sont burlesques et certains passages sont vraiment amusants. Ce roman est véritablement une farce dans laquelle le drame (suicides..) apparait comme quelque chose de peu important, et même de risible! Rien n’est donc à prendre au sérieux et c’est de cela que Zuleika Dobson tire son charme.
.
Malheureusement ce roman n’a pas toujours réussi à retenir mon attention. J’ai lu des passages en diagonale.. par moment je me suis un peu ennuyée à la lecture mais, je reprenais rapidement intérêt, notamment grâce à l’humour (parfois noir!).
C’est donc une lecture divertissante, fraiche et surtout amusante! Le gros + de ce livre est dû aux jolies illustrations de George Him qui parsèment le récit.
Un grand merci à BOB et aux éditions Monsieur Tousaint Louverture pour l’envoi de ce magnifique livre!

11 réflexions au sujet de « Zuleika Dobson »

  1. Miss Babooshka

    Je viens juste de commencer ma lecture de ce roman, pas eu le temps avant … (& j’étais en voyage quand le colis est arrivé chez moi) Alors je reviendrai lire ton billet une fois le mien publié ;)

    & je suis déjà tombée amoureuse de cette maison d’éditions que je ne connaissais pas, leur boutique en ligne me fait les yeux doux.

    J'aime

  2. aventuresheteroclites

    Je suis tout à fait synchro avec ton avis. Mon coup de coeur s’est vraiment situé pour l’objet livre et la maison d’édition, comme toi je ne la connaissais pas non plus avant de recevoir Zuleika Dobson. Ca fait très rétro, très soigné, franchement chapeau.
    L’histoire m’a plu sans m’avoir franchement captivée également, j’attendais un peu trop je pense, je croyais avoir affaire à un Oscar Wilde – que j’aime, VERY MUCH – méconnu, mais il n’y a eu qu’un seul et unique Wilde.
    x

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s