Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates

le-cercle-litteraire-des-amateurs-depluchures-de-patates1.jpg
Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates ★★★★
de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows – (2008) – 395 pages

Quatrième de couverture: Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, un natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d’un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates…) délices bien évidemment strictement prohibés par l’occupant. Jamais à court d’imagination, le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d’humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d’autres habitants de Guernesey , découvrant l’histoire de l’île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l’impact de l’Occupation allemande sur leurs vies… Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l’invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu’elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

Mon avis: Ce livre a été un coup de cœur pour beaucoup de personnes et mon nom se rajoute à cette liste déjà longue !
.
Pour le coup, je peux vraiment dire que j’ai lu ce livre dans une mauvaise période mais dès que je rouvrais ce livre je me sentais tout de suite mieux. Ce roman est une bouffée d’oxygène!
.
L’histoire se déroule au lendemain de la seconde guerre mondiale, en 1946.
Juliet, écrivain en manque d’inspiration se rend sur l’île de Guernesey, et c’est là bas qu’elle va trouver une idée pour son nouveau livre mais elle va aussi reprendre gout à la vie grâce à des êtres humains exceptionnels.Tous les habitants de cette île sont attachants, on a envie de les côtoyer et d’être membre de leur cercle littéraire !
.
Tout au long du roman il y a de nombreuses références littéraires: aux soeurs Bronté, Jane Austen, Oscar Wilde, Charles Lamb.. c’est une belle déclaration d’amour à la littérature !
.
J’aime beaucoup les romans épistolaires, je trouve cette forme narrative agréable et les personnages semblent être de réelles personnes. On est attentif à leurs problèmes, à leur histoire personnelle, et ce procédé les rend encore plus sympathiques.
.
Les souvenirs de la guerre ont une place primordiale dans l’histoire. On découvre la vie de ces gens sous l’occupation allemande. Il y a des anecdotes amusantes (la création de ce club de lecture) et d’autres qui sont vraiment difficiles voire douloureuses..
.
J’ai donc trouvé ce livre très très bon, j’avais peur d’être un peu déçue (c’est souvent le cas lorsque je lis un livre que  tout le monde a déjà lu et aimé) mais ça n’a pas du tout été le cas.
.
Quelques phrases notées:
« Peut être les livres possèdent-ils un instinct de préservation secret qui les guide jusqu’à leur lecteur idéal » (p 21)
« Si nous sommes prédestinés, alors dieu est un démon » (p 356)
.
Je remercie Alapage pour ce roman.

15 réflexions au sujet de « Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates »

  1. Sybille

    Ah oui, je vois que tu es de retour sur la blogosphère et c’est vraiment super que tu relativises, ne t’inquiètes pas, je suis sure que tu vas finir par trouver ta voix !

    Sinon, pour en revenir à ce livre, ça a été pour moi aussi un de mes coups de cœur de cette année, une véritable découverte ^^ j’ai surtout beaucoup aimé les personnages, je les trouve vraiment très attachant !

    J'aime

  2. Shopgirl

    C’est bon de te retrouver :) ! Ca arrive à tout le monde de paniquer et de s’affoler un peu, l’essentiel est de retrouver ses esprits et prendre la situation en main, yeah !

    Ce livre est un doudou, un bonbon, à déguster sans modération.

    J'aime

    1. Alicia

      ^___^ Merci <33
      Oui je me sens mieux, j'ai pas mal réfléchi et je me suis dis qu'après tout ma situation n'était pas si désespérée que ça! Mais sur le coup ça a fait mal :s

      Tout le monde aime ce roman je crois! :P

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s