Le Vallon

1161398_3094996.jpg

Le Vallon ★★★

d’Agatha Christie – (1946) – 252 pages

4eme de couverture: On a beau dire, ce genre d’incident est extrêmement fâcheux… Les domestiques n’ont plus la tête à ce qu’ils font et tout va de travers. S’est-on occupé de prendre des dispositions pour le déjeuner ? Non, bien entendu ! Pourtant, la bienséance exigerait que le menu en fût modifié. On ne peut servir le canard comme si de rien n’était. Et que faire de l’invité qui va arriver d’un instant à l’autre ? Bah ! Il paraît que M. Hercule Poirot a pour métier de découvrir les assassins. Il sera ravi de trouver au Vallon de quoi s’occuper.

Mon avis: Je passe toujours de bons moments lorsque je lis Agatha Christie: des moments reposants et sans prise de tête ! C’est donc avec plaisir que j’ai « pioché » ce roman policier dans ma bibliothèque. Je ne l’avais jamais lu auparavant mais on me l’avait chaudement recommandé.

J’ai beaucoup aimé ce livre mais étrangement je l’ai trouvé très moderne dans les dialogues, et dans les situations. Je veux dire par là que je n’ai pas eu l’impression de lire un Agatha Christie et qui plus est, datant de 1946, mais ça doit surement venir de la nouvelle traduction.

Lady Angkatell et son mari invitent famille et amis à venir passer le week end dans leur domaine du Vallon: le Dr Christow et sa femme Gerda, un peu lente d’esprit. Henrietta, une artiste appréciée de tous, et bien d’autres convives sont présents.. Mais comme vous pouvez l’imaginer un incident arrive: le Dr est tué.. Heureusement qu’Hercule Poirot passe justement ses vacances tout près de là !

L’intrigue policière, cet « accident de revolver » n’est pas l’élément central du roman, il est surtout question des rivalités, des jalousies qui existent entre les membres d’une même famille mais aussi les choses non-dites qui peuvent conduire au meurtre ! Le whodunit (who done it) est secondaire !

Un très bon cru mais assez « déroutant » dans le style quand on connait les autres romans de l’auteure, dans lesquels l’action a plus de place et où Hercule Poirot fait davantage fonctionner ses petites cellules grises !

9 réflexions au sujet de « Le Vallon »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s