Le tour d’écrou

9782080722362FS.gif

9782253043065-G.JPG

Le tour d’écrou ★★★++

de Henry James – (1898) – 156 pages

4eme de couverture: Quelle étrange aventure que celle de cette femme chargée de la garde de deux enfants dans une vieille demeure anglaise… A son arrivée au manoir de Bly, tout annonce une expérience douce et heureuse : la façade lumineuse de la maison, ses fenêtres ouvertes, ses fleurs éclatantes et surtout Miles et Flora, deux élèves charmants. Mais bientôt la jeune gouvernante découvre la terrible menace qui pèse sur les enfants. Dès lors, elle ne connaît plus la tranquillité. Une idée la hante : les sauver. Avec ce récit, James signe l’une des plus captivantes et terrifiantes histoires de fantômes

Mon avis: Voici un des livres qui est au programme de ma première année de licence de lettres modernes. On l’étudiera en cours de littérature comparée qui a pour thème « Le récit fantastique ». Je souhaitais lire ce livre depuis un petit moment, quelle a été ma joie lorsque j’ai vu qu’on allait l’étudier!

En un mot: j’ai adoré ! Comme vous le savez à peu près tous maintenant, j’aime la littérature du XIXeme siècle. Il est vrai qu’Henry James est né aux Etats Unis, mais a vécu la majeure partie de sa vie en Angleterre, et il était passionné par la société victorienne. Il obtiendra même la nationalité anglaise peu de temps avant sa mort. Je pense donc qu’on peut presque le considérer comme une auteur Victorien ! (mais je mets quand même le logo du Challenge « 100 ans de littérature Américaine » )

Le tour d’écrou est à mon avis, un petit chef d’oeuvre! Ce récit fantastique a tout pour troubler son lecteur, il est bien trop mystérieux et quand on le referme, il nous manque beaucoup de réponses à nos questions.

C’est la gouvernante qui nous raconte cette histoire, qui nous décrit les deux chérubins dont elle a la garde. Ils semblent si parfaits, si calmes et sans défaut. Elle ne veut pas perdre leur affection, elle se refuse même à leur poser des questions qui pourraient les froisser. Ainsi elle n’ose pas demander à Miles pour quelle raison il a été renvoyé de son école. Son attachement à ces enfants est assez déroutant voire malsain… L’autre élément principal est bien entendu les fantômes qu’elle voit apparaitre et roder autour de Flora et Miles.. mais est-elle la seule à les voir ?

Puisqu’on ne peut se fier qu’à la parole de la gouvernante, on doute un peu de la véracité de ses dires.. On se pose beaucoup de questions lorsqu’on lit cette histoire, on ne sait pas qui croire, que croire.. les fantômes sont même moins inquiétants que tout le reste. La gouvernante a t-elle toute sa tête ? N’est elle pas atteinte de névrose ? Et les enfants sont-ils aussi innocents qu’ils le paraissent ?

C’est ce doute qui fait froid dans le dos. Qui plus est, le mystère qui entoure cette histoire ne sera jamais révélé ! La fin est néanmoins surprenante.

Bref, j’ai énormément apprécié ce premier livre que je lis d’Henry James et j’ai hâte qu’on l’aborde plus en détails en cours :]

9 réflexions au sujet de « Le tour d’écrou »

  1. Eve

    J’ai du mal avec Henry James en général ! Je me rappelle avoir été déçue par le Tour d’Ecrou, que j’ai trouvé un peu lourd. Pourtant je suis une grande fan de fantastique.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s