Trois souris…

467773_2779196.jpg

Trois souris …

D’Agatha Christie – (1948) – 126 pages

4eme de couverture: Dans l’obscurité d’une maison endormie, un cri déchire le silence… Un crime vient d’être commis… Ainsi se lève le rideau sur l’un des plus grands succès de la scène internationale,  » La Souricière « , qui tient l’affiche sans interruption depuis plus de cinquante ans. Adaptée par Agatha Christie d’une nouvelle écrite en 1947, jouée pour la première fois à Londres en 1952, cette mésaventure de trois petites souris porte la marque de son auteur : humour et coups de théâtre sont au rendez-vous
Et comme tous les grands maîtres du suspense, Agatha Christie préférait que ses spectateurs ignorent la clef de l’énigme avant de pénétrer dans le théâtre..

Mon avis: Un vrai coup de coeur pour moi. Il faut croire quand ce moment je ne lis que de très courts romans, mais il n’empêche que ce sont d’excellents livres ! J’ai lu celui ci en quelques heures seulement.

Ca fait longtemps que je ne mettais pas autant pris au piège dans un roman d’Agatha Christie, récemment j’ai lu Le Vallon, et La Maison Biscornue. J’avais aimé ces deux là, mais je n’avais néanmoins pas éprouvé les sensations que je ressentais lorsque j’étais ado et que découvrais les romans policiers de la reine du roman policier. Avec Trois souris, j’ai ressenti pleinement le suspense, la panique du huis clos… toutes ces émotions en même pas 130 pages !

Molly et Giles Davis, jeunes mariés, décident d’ouvrir une pension de famille dans une vaste demeure victorienne que Molly vient tout juste d’hériter. Une terrible tempête de neige se prépare à l’extérieur, et ils attendent leurs tout premiers clients. A la radio, ils entendent de nouveau la macabre histoire de meurtre de Mrs Lyon qui a eu lieu à Londres. Les clients arrivent un par un: Mr Wren, Mrs Boyle, Le major Metcalf et un mystérieux personnage qui vient toquer à la porte en plein milieu de la nuit, Paravicini. Par un temps pareil, tout ce beau monde est piégé, impossible de sortir. Molly reçoit un coup de fil de la police: un agent de police a été envoyé. Quand celui ci arrive miraculeusement en ski, il a une nouvelle aberrante à annoncer: l’assassin de Mrs Lyon se trouverait en ce moment même dans la pension. L’angoisse s’installe.

J’adore les huis-clos !!! L’atmosphère est vraiment lourde ainsi que l’impression d’être seul au monde: la neige entourant la maison prive les personnages de tout contact avec l’extérieur.. mais on sait que le danger rôde à l’intérieur, que l’assassin est là, tout prés.

Un livre parfaitement ficelé , que du bonheur !!!

10 réflexions au sujet de « Trois souris… »

  1. Constance

    A ce sujet, la pièce est un siccès à Broadway depuis des dizaines d’années… jusqu’à ce qu’un abruti de journaliste n’en dévoile la fin !!! Imagine le secret en avait été gardé par tous… En ce moment il y a une très forte mobilisation à ce sujet Outre-Manche.

    J'aime

  2. Sybille

    Ah, mon dieu ! Pourquoi as tu posté cet avis ? Je crois que depuis cet après midi, en gros depuis que j’ai fini « Dix petits nègres », je suis totalement sous le charme de son talent d’écrivaine ! C’était le premier que je lisais, je suis tombée dessus à la bibliothèque et je me suis souvenu de l’avis que tu avais posté !
    Avec cette chronique, j’ai qu’une envie, retourner à la bibliothèque, pour voir si ils n’ont pas celui ci !

    J'aime

  3. Erato

    Mince, je sais que j’ai lu ce livre, mais impossible de me rappeler de quoi cela parle (même avec ton avis, je n’y arrive pas -_-‘)… Un prétexte pour le relire :D

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s