La recluse de Wildfell Hall

recluse-wildefell-hall-anne-bronte-L-1.jpeg

La Recluse de Wildfell Hall ★★★+

d’Anne Bronté – (1848) – 471 pages

-Emprunt bibliothèque-

4eme de couverture: Publié en 1848, La Recluse de Wildfell Hall, qui analyse sans concession la place des femmes dans la société victorienne, est considéré comme l’un des tout premiers romans féministes. Ce titre méconnu entretient, comme l’a souligné la critique moderne, de nombreux liens avec Les hauts de Hurlevent d’Emily Brontë. on y retrouve notamment les mêmes thèmes: alcoolisme, violence masculine corruption de l’enfance… Qui est la mystérieuse nouvelle locataire de Wildfell Hall? On ne sait pas d’où vient cette artiste qui se fait appeler Mrs Graham, se dit veuve et vit comme une recluse avec son jeune fils. Son arrivée alimente toutes les rumeurs dans la petite communauté villageoise et éveille l’intérêt puis l’amour d’un cultivateur, Gilbert Markham. La famille de Gilbert. est apposée à cette relation et petit à petit, Gilbert lui-même se met à douter de sa secrète amie. Quel est le drame qu’elle lui cache ? Et pourquoi son voisin, Frederick Lawrence, veille-t-il si jalousement sur elle ?

Mon avis: Le roman commence sous forme de lettre que le narrateur, Gilbert Markham adresse à son beau frère. Il décide de lui faire le récit des événements les plus marquants de sa vie. Il commence donc à lui raconter sa rencontre avec la belle veuve mystérieuse qui est venue vivre dans la lugubre demeure de Wildfell Hall non loin de chez lui. Nous découvrons en même temps que lui Mrs Graham et son jeune fils Arthur.

Ce début du roman m’a beaucoup plu même si je l’ai lu très lentement. Mais c’est au moment où l’on commence à lire le journal intime de l’intéressée que j’ai tourné les pages avec frénésie. Ce procédé du journal intime est assez fréquent dans les romans Victoriens et j’aime cela ! Helen nous raconte son mariage avec son mari Arthur Huntingdon, qui se révèlera être un échec complet.

Les personnages que dépeint Anne Bronté sont tous très intéressants, et je n’ai jamais autant haï un personnage que celui de ****. (Je ne révèle pas son nom si jamais vous le lisez , et puis dès les premières pages on se doute de qui il s’agit.. quel être répugnant et détestable !). Ce roman donne un très bon aperçu de la condition des femmes au XIXeme siècle: elles sont complètement dépendantes de leurs maris et doivent se conformer à leurs désirs. Mais ici l’héroïne s’émancipe et défie la puissance maritale. C’est une très belle femme, pleine de courage et de caractère.

J’ai donc trouvé ce roman très féministe et je ne m’attendais pas à de tels rebondissements!

Anne Bronté m’a surprise en décrivant avec tant de précisions la violence des hommes. Mais je dois avouer que son écriture m’a semblé un peu moins fluide que celle de Charlotte (Jane Eyre) et d’Emily (Les hauts de Hurlevent que je compte relire bientot).

 

10 réflexions au sujet de « La recluse de Wildfell Hall »

  1. Zadig

    Bonsoir,
    je découvre ton blog et je ne peux pas m’empêcher de laisser un petit commentaire sur ce post, car j’adore les soeurs Bronte, et le post suivant m’a donné envie de lire le livre sur leur frère. J’ai lu il y a peu Jane Eyre, mais mon préféré reste Wuthering Heigths, mon roman favori!
    En tous cas, ton blog est très sympa, et j’aime bien lire les passages où tu parles de cours et d’amphis, ca me rappelle il y a encore 2 ans lorsque j’étais moi aussi en fac de lettres.
    Voilà, à bientot!

    J'aime

    1. Alicia

      Merci de ton passage sur mon blog ^^
      J’ai lu les Hauts de Hurlevent il y a plusieurs années déjà, j’aimerais le relire pour voir si je le préfère à Jane Eyre ! ^^
      Hihi ^^ et maintenant que tu n’es plus à la fac, tu fais quoi comme travail?
      Ah! Je viens de jeter un coup d’oeil à ton blog, tu es professeur des écoles! C’est super! tu as été jusqu’à la licence ou jusqu’au master ?
      Pour ma part, je souhaiterais devenir bibliothécaire :]

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s