Sukkwan Island

vann.jpgSukkwan Island ★★★++

de David Vann – (2009) – 192 pages

4eme de couverture: Une île sauvage du Sud de l’Alaska, accessible uniquement par bateau ou par hydravion, tout en forêts humides et montagnes escarpées. C’est dans ce décor que Jim décide d’emmener son fils de treize ans pour y vivre dans une cabane isolée, une année durant. Après une succession d’échecs personnels, il voit là l’occasion de prendre un nouveau départ et de renouer avec ce garçon qu’il connaît si mal. La rigueur de cette vie et les défaillances du père ne tardent pas à transformer ce séjour en cauchemar, et la situation devient vite incontrôlable. Jusqu’au drame violent et imprévisible qui scellera leur destin.

Mon avis: Ces derniers temps je lisais un peu moins.. un peu l’esprit ailleurs… Mais j’ai lu ce roman en moins de vingt-quatre heures! Commencé hier soir, fini à l’instant !

Avant que Sukkwan Island ne reçoive le prix médicis Etranger il y a peu, c’était un roman que je croisais souvent sur la blogosphère. Je ne m’en étais jamais vraiment intéressée, mais voilà que pour son anniversaire, mon père a reçu ce livre comme cadeau et sans hésiter je me suis permise de lui emprunter (mais vite rendu, la preuve hihi!) et je suis vraiment ravie que ce livre soit tombé entre mes mains.

C’est l’histoire d’un père et de son fils de treize ans qui décident de tenter une aventure plutôt particulière : vivre un an, seuls sur une île en Alaska. Mais le père, Jim, et son fils, Roy, ne se connaissent que très peu et ils vont devoir apprendre à vivre ensemble en pleine nature. Mais rapidement, on a conscience que quelque chose se trame: Jim sanglote chaque nuit. Il a oublié des choses primordiales à leur survie..

Il s’agit d’un huis clos en pleine nature vraiment oppressant (paradoxal!). Je savais qu’à un moment donné dans le texte, quelque chose aller se produire, et même lorsque qu’arrive ce fameux moment, lors de cette fameuse page 113 j’étais abasourdie, sous le choc… Arrive alors la deuxième partie.. Horrible au début, une envie de refermer ce livre.. mais c’est impossible! L’auteur distille dans notre esprit une sorte d’addiction malsaine pour cette histoire.. c’est un roman psychologique très fort… tout sonne juste dans ce roman et c’est ça le pire car ces personnages m’ont semblé si vrais, je m’imagine tout à fait une telle histoire possible. (roman quasi autobiographique si on lit la biographie de l’auteur)

L’écriture de l’auteur peut dérouter au début.. pas de chapitre, pas de distinction entre dialogues, pensées des personnages et descriptions. Cela forme un texte compact mais d’autant plus addictif car on ne s’arrête jamais de tourner les pages.

C’est un roman qui marque.. pas ce genre d’histoire qu’on oublie rapidement. Je suis sure que dans quelques mois, j’aurai encore un souvenir très précis de Sukkwan Island.. A lire simplement !

9 réflexions au sujet de « Sukkwan Island »

  1. anyasmith

    Ah ! ton billet va faire son effet, et je pense qu’il fera partie de mes prochaines lectures à prévoir. Il a eu tellement de bonnes critiques un peu partout, il a l’air d’être un indispendable !

    J'aime

  2. Lou

    Je me souviens bien de l’histoire mais curieusement si ce livre me laisse un souvenir plus précis que d’autres, je n’ai pas vraiment eu de coup de coeur ni de révélation à sa lecture. En tout cas je l’ai lu rapidement et avec intérêt.

    J'aime

  3. lapublivore

    Moi aussi je l’ai lu avant qu’il ne reçoive son prix, et je dois dire que j’ai été soufflée par ce roman, surtout :
    – pour un 1er de l’auteur
    – pour un livre court -en général, je n’aime pas ça…
    C’est vrai que l’écriture peut dérouter. Et ce qui me plus frappée, c’est que malgré l’apothéose qui arrive à la mi-lecture, la seconde partie du roman reste bien ficelée et rend toujours le lecteur accro !
    MAIS ATTENTION :
    il faut bien préciser que ce bouquin ne peut PAS être lu par tout le monde – je ne le conseillerai pas à quelqu’un que je ne connais pas assez bien par exemple.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s