Le journal secret d’Amy Wingate

9782746714496.jpg

Le journal secret d’Amy Wingate ★★★★

de Willa Marsh – (1996) – 206 pages

4eme de couverture:  » – J’arrive pas à croire que vous ayez un passé chargé. Dites-moi ce que c’est. On va faire un marché. Si vous avez vraiment un passé comme le mien, alors je promets de continuer à faire des efforts ! Il plaisante à moitié, il essaye de me calmer sans vraiment porter attention à ce qu’il dit, mais sous la surface, je sens qu’il tend de nouveau la main vers moi, en quête d’un peu d’espoir, d’une promesse d’avenir… Je le regarde, cherchant désespérément la bonne formule, celle qui me permettrait de lui répondre tout en préservant mon secret. Comment ai-je pu me laisser entraîner vers un aveu aussi énorme ?  » La cinquantaine plutôt revêche, Amy Wingate, ex-professeure qui vit seule dans une étroite bicoque victorienne du bord de mer, se met à tenir un journal pour chasser son vague à l’âme. Pas très drôle ? Méfions-nous des apparences. D’abord, il y a cet imbroglio sentimental à rebondissements autour de Francesca et Simon, couple de trentenaires légèrement ridicules qui se piquent d’offrir à Amy une vie sociale. Et puis, cette complicité qui lie l’ex-professeure à Gary, punk, voleur à l’étalage, mais aussi catalyseur du retour sur le passé qu’elle entreprend grâce à son journal. De lourds secrets remontent à la surface. Amy doit dompter le passé… et remettre tout le monde dans le droit chemin. Mais comment ? Il n’y a qu’à lire par-dessus son épaule pour le savoir.

Mon avis: Quel délice que ce petit roman :D

Ce livre se présente sous la forme du journal intime d’Amy Wingate. Elle a la cinquantaine, vit seule dans la maison que son oncle lui a légué et dans laquelle elle a vécu la majeure partie de sa vie. Elle ne s’est jamais mariée, elle se complait dans sa paisible retraite. Elle a quelques amies dont Francesca et son mari qui représentent « the perfect couple » avec des gamins polis et respectueux au possible et qui font la fête à « Tatie Amy » à chaque fois qu’elle est invitée. Amy est profondément attachante. Je me suis sentie très proche d’elle comme si elle existait vraiment et que j’avais, bel et bien, entre mes mains son journal intime.

Sa vie est assez répétitive et terne jusqu’au jour où elle surprend un punk en train de voler des paquets de gâteaux dans une supérette. Quelques heures plus tard elle le revoit sur un pont en train de jouir de son pactole. Sans réfléchir Amy le pousse par dessus le pont sur lequel il était assis. Effrayée mais aussi excitée par son geste inconscient, elle ne se doute pas qu’elle recroisera ce jeune homme quelques jours plus tard à l’hôpital, la jambe dans le plâtre. Aussi incroyable que ça puisse paraitre, elle va prendre ce chenapan sous son aile.

Elle relate son quotidien, ainsi que ses souvenirs dans son journal et elle va même jusqu’à révéler des choses qu’elle n’a jamais dites à personne. Enfin de compte elle n’est pas blanche comme neige, elle cache des blessures et de nombreux secrets.

Ce roman est simple mais tellement juste et réussi! C’est so british et l’humour y est irrésistible :)

Il s’agit d’une deuxieme lecture commune avec Irène :]

8 réflexions au sujet de « Le journal secret d’Amy Wingate »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s