Le carré de la vengeance

Le carré de la vengeance

de Pieter Aspe – (1995) – 377 pages

Le livre de poche

Livraddict

4eme de couverture : À Bruges, la bijouterie Degroof a été cambriolée. Rien n’a été volé, mais le malfaiteur a fondu tous les bijoux dans un bain d’acide. Sa signature : un énigmatique message en latin… L’enquête est confiée au commissaire Van In, un flic buté étranglé par ses dettes, au sale caractère et à l’humour caustique. Amateur d’art, de cigares, de bières et de jolies femmes, il n’a pas son pareil pour déjouer les affaires les plus tordues.

Avec Versavel, jumeau d’Hercule Poirot à l’homosexualité revendiquée, et Hannelore Martens, substitut du procureur affriolante et ambitieuse, Van In plonge dans la grande bourgeoisie brugeoise où il ne fait pas bon déterrer les secrets enfouis…

Mon avis : C’est grâce à Melisande que j’ai eu envie de découvrir ce roman. J’avais souvent croisé cette couverture en librairie sans y prêter plus attention, et j’ai eu tort car c’est un très bon livre ! Seuls 9 romans de Pieter Aspe, mettant en scène le commissaire Van In, ont été traduits en France, soit une infime partie des oeuvres du romancier !

L’une des familles les plus influentes de Bruges a été victime d’un cambriolage. Chose étonnante : les malfrats n’ont rien pris dans la bijouterie de Degroof fils. C’est tout de même un comble ! L’histoire démarre sur les chapeaux de roues ! Pour une fois dans un roman policier, on ne commence pas par un assassinat sordide, et ça fait du bien ^^

L’enquête va prendre une tournure inattendue, et nous dévoiler les secrets enfouis de la famille Degroof. L’intrigue est donc surprenante jusqu’à la toute fin ! Par contre j’avoue que l’histoire n’est pas forcément très rythmée.. l’auteur prend le temps de nous présenter les faits, les membres de la police, ainsi que les victimes. En commençant ce roman, il ne faut pas s’attendre à ce que l’action aille à 100 à l’heure. Mais ça ne m’a pas gênée car tout est bien orchestré. C’est d’une sobriété efficace !

En plus d’une affaire policière intéressante et bien menée, les personnages de ce roman sont géniaux ! Dans les premières pages, on rencontre le brigadier Versavel qui est de patrouille de nuit auprès d’un jeune collègue qui lui raconte ses déboires amoureux. Cette scène d’ouverture m’a beaucoup fait rire et augurait bien la suite ! Puis on fait la connaissance de Madame le substitut. Hannelore Martens vient tout récemment d’être nommée à ce poste de grande importance. Et c’est enfin le commissaire Van In qui fait son entrée en scène. Je pense que dans les autres tomes ces personnages formeront un « trio de choc » récurrent ! Il y a une réelle alchimie entre tous les protagonistes de l’histoire. Van In ne cesse de répéter «Benson im himmel » pendant le récit.. j’ai bien évidemment compris que c’était un juron, mais j’aurais été curieuse de connaître sa signification x) Peut être est-ce trop grossier pour que la traductrice veuille bien mettre une note de bas de page.. je ne sais pas et c’est frustrant lol

Un premier tome très bon avec un dénouement que je n’aurais pu trouver par moi même. Bien envie de retrouver Van In dans ses prochaines enquêtes ! Je vais essayer de me procurer au plus vite les autres tomes en format poche.

8 réflexions au sujet de « Le carré de la vengeance »

  1. morgouille

    J’avais pas trouvé ça transcendant… Mais c’est peut-être parce que j’étais d’abord censée le lire en flamand et que j’ai vraiment vraiment eu du mal à imaginer une enquête policière dans les rues de Bruges… :D

    J'aime

  2. Petite Fleur

    J’avais bien aimé ce petit policier sans prétention. D’autant que je revenais tout juste d’un séjour à Bruges et que ça me rappelait forcément de bons souvenirs. Tu me donnes envie de découvrir le tome suivant tiens !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s