Le passeur

Le passeur

de Lois Lowry – (1993) – 288 pages

Ecole des loisirs

LivraddictGoodreads

4eme de couverture : Le monde dans lequel vit Jonas est bien éloigné du nôtre : une société où la notion d’individu n’existe pas. Plus surprenant encore : ses membres ne ressentent rien. Ni amour ni haine viennent bousculer leur quotidien. Les gens ne meurent pas non plus. Ils sont « élargis ». Tout comme le héros de cette histoire – un garçon de douze ans – le jeune lecteur brûlera de savoir ce qui se cache derrière ce terme si obscur.

Mon avis : Lois Lowry est une auteur américaine réputée dans les pays anglo-saxons. Sa série du Passeur est très populaire, mais je n’en avais jamais entendu parler avant que Justine me prête ce roman. La couverture française n’est vraiment pas attrayante, et je serai passée à côté si on ne me l’avait pas mis entre les mains. .

Le passeur a été écrit dans les années 90 et c’est un roman dystopique ! La première réflexion que je me suis faite est que la grande cérémonie pour attribuer une fonction à chaque individu dans la communauté, me faisait penser à Divergent de Veronica Roth. Je pense que le Passeur a dû inspirer toute une génération d’auteurs de YA books !

Le monde de l’Identique décrit par Lois Lowry est inquiétant. Dans cette société, chaque individu est encadré, contrôlé. Les sentiments tel que l’amour ont été bannis. Les couples sont formés sur le principe de la complémentarité, sans tenir compte de l’amour. Chaque couple se voit attribuer deux enfants : un de type masculin, l’autre de type féminin. Cette société est terne, plus personne ne voit les couleurs. Quand un individu devient trop vieux, il est «élargi». Toute personne indésirable doit disparaître. Ce monde futuriste n’est vraiment pas joyeux, même s’il n’y a plus de conflits, ni de guerre.

Jonas va avoir 12 ans. Cet âge est très important dans son monde car la Grande Sage définit un métier futur à chaque enfant. Jonas est nommé nouveau dépositaire de la Mémoire. C’est auprès du Passeur qu’il va faire son apprentissage. Grâce à ses leçons, il entrevoit le monde tel qu’il était dans le passé. Il va se lancer à la recherche d’une société meilleure où les sentiments et les couleurs existent encore.

Ce roman est profond et triste. Cette communauté n’a rien d’enviable. Les gens agissent comme des robots. Ils sont surveillés, filmés, enregistrés. Ils sont tellement formatés qu’ils ne parviennent plus à réfléchir par eux-même. Seuls Jonas et le Passeur sont conscients qu’une autre réalité existe certainement ailleurs. Même si ce roman est très bien développé, réfléchi, je suis restée sur ma faim. C’est beaucoup trop court ! Heureusement qu’il y a 3 autres tomes (2 déjà parus, 1 à paraître) ! Très belle découverte donc :D

14 réflexions au sujet de « Le passeur »

  1. Cachou

    Attention que les deux autres tomes ne continuent pas cette histoire, mais présentent deux autres dystopies (mais je m’avance peut-être un peu, je n’en ai lu qu’un des deux).

    J'aime

      1. Matilda

        Oui ce sont plus des compagnons, sauf Messager, qui reprend le personnage de ce roman, quoique pas en principal. Après celui-là il faut lire L’élue puis Messager, puisque l’héroïne de L’élue sera dans Messager des années après.
        Et un tome à paraître ? Je ne savais pas du tout :o
        Trop bien ! Je vénère Loïs Lowry un point c’est tout et je lirais tous ses livres.

        J'aime

      1. Cachou

        Encore un?!?
        Au fait, de l’auteur, connais-tu la série des « Anastasia » (« Anastasia, parle à ton psy », etc.)? Je l’ai adorée quand j’étais gosse.

        J'aime

  2. Fairy Neverland

    Je suis vraiment très contente que tu aies aimé ! Et oui, le second tome raconte l’histoire de deux autres personnages, de l’héroïne Kira en particulier, mais pour justement amener un certain dénouement dans le trois. L’histoire finit sur un certain cliffhanger et sur une note que j’ai personnellement trouvée bouleversante. Le quatrième tome devrait être aussi renversant. Les autres oeuvres de Lois Lowry sont dans ma wish-list pour cet été, au même titre que celles de Laurie Halse Anderson & Malorie Blackman. Ces trois auteures, et Gayle Forman, sont pour moi des inspirations. :)

    J’espère avoir un jour la chance de rééditer les oeuvres de Lowry dans des formats plus attrayants ^^

    Si tu veux lire la suite en anglais Alicia n’hésite pas, je peux te les apporter dans la semaine si tu passes sur Paris avant de partir. Ils sont tous fins et pas forcément compliqués !

    Bises xx

    J'aime

    1. Alicia

      Merci pour ta proposition, mais j’amène déjà beaucoup de romans dans ma valise, et j’aurais peur d’abimer tes livres. En Aout, j’essayerai de voir s’ils sont à ma bibliothèque, sinon j’accepterai ton offre ^^
      C’est gentil ! En tout cas, merci du fond du coeur de m’avoir fait découvrir cette auteure et cette série !

      J'aime

  3. Méloë

    C’est l’un de mes romans préférés. Je l’ai découvert vers 13 ans et je l’ai relu un nombre incalculable de fois (je le relis de une fois par an à une fois par mois, selon les périodes). La fin est un peu « abrupte » mais ça me dérange moins qu’au début. En revanche, je n’ai pas encore eu le temps de lire les autres titres de la « série ».

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s