Never Sky

Never sky

De veronica Rossi – (2012) – 377 pages

Nathan Jeunesse (Merci !)

Livraddict

4eme de couverture : Les mondes les ont tenus séparés. Le destin les a réunis.
Aria a vécu toute sa vie dans le dôme de protection de la Contemplation. Son monde entier a été confiné à ces lieux, elle n’a jamais pensé à rêver de ce qui se trouve au-delà de ces portes. Alors, quand sa mère disparait, Aria sait que ses chances de survivre dans ce désert à l’extérieur assez longtemps pour la retrouver sont minces. Aria rencontre ensuite un étranger nommé Perry qui est aussi à la recherche de quelqu’un. C’est aussi un sauvage mais il pourrait être son meilleur espoir de rester en vie. S’ils peuvent survivre, ils sont le meilleur espoir de l’un l’autre pour trouver des réponses.

Mon avis : Je souhaiterais dire quelques mots sur la couverture avant de parler plus en détail de ce roman : elle est vraiment jolie. Comme beaucoup de blogueuses, la fille me fait fortement penser à Kristen Stewart. Et je préfère même notre couverture française à celle originale !

Mon attirance pour les dystopies ne s’est pas atténuée malgré l’abondance de romans du genre qui sont publiés, et celle ci est particulièrement réussie ! Pour preuve : j’ai dévoré ce livre en une journée ! Le monde futuriste présenté par l’auteur m’a énormément plu. Les gens dits civilisés vivent désormais dans d’énormes capsules enterrées sous le sol afin de ne pas être contaminés par le monde extérieur. Dans ces capsules, les individus vivent en permanence dans des espaces virtuels grâce à leur SmartEye. Notre héroïne Aria possède comme tout le monde un SmartEyes qui lui permet d’avoir accès à des Domaines. Elle peut choisir d’aller à l’Opéra Garnier ou bien de se rendre à l’époque du Moyen Age comme bon lui semble. Ces domaines sont des reproductions «meilleures que la réalité» comme le vante le slogan. Les maladies ont été éradiquées, les nouveaux-nés sont modelés afin d’atteindre la perfection. Les choses considérées comme inutiles comme par exemple la pousse des ongles ou encore les menstruations ont été tout bonnement supprimées. ^^ » »

Aria va être malgré elle propulsée dans le monde des Etrangers (surnommés aussi « Sauvages » ou « Cannibales ») et c’est dans cet univers ci que la grande majorité de l’histoire se déroule. Le roman est divisé entre le point de vue de l’héroine, et celui de Peregrine «Perry» un sauvage qui croise la route d’Aria. J’ai d’emblée aimé ce duo car leur relation n’est absolument pas niaise. Elle se construit petit à petit avec naturel. Aria est terrifiée quand elle rencontre Perry pour la première fois et ce dernier perçoit ses émotions. En effet, le jeune homme est doté d’un odorat encore plus développé que celui d’un loup et peut même  sentir la peur, la honte et bien d’autres sentiments chez les gens. Le monde de Perry est violent et sanguinaire. Aria n’a jamais été confrontée à la mort, à la douleur et à la violence. Cette histoire est forte, puissante. Veronica Rossi n’hésite pas à faire souffrir ses personnages…

Un très bon trailer ^^ (attention si vous ne voulez pas trop en savoir sur l’intrigue)

L’intrigue de Never Sky est surprenante. Je ne m’attendais pas à une telle histoire en commençant ma lecture. L’univers est bien expliqué, décrit et exploité. Les personnages sont formidables, en particulier Perry qui a une personnalité complexe. Et pour une fois notre héroïne dit de lui qu’«Il n’était pas vraiment beau». Aria vient d’un monde où tous les jeunes gens se ressemblent et donc Peregrine ne correspond pas à son canon de beauté à cause de ses nombreuses cicatrices et son nez tordu. Leur relation n’est pas cul cul la praline, elle est même assez mature.

J’aurais deux petites réserves mais qui ne sont que des impressions personnelles. La première vient des «Sens dominants » des Sauvages. Certains d’entre eux ont un sens plus développé que les autres. Cette idée est géniale et je crois d’ailleurs que c’est la première fois que je vois cela dans un roman. Mais j’ai trouvé cela dommage que le jeune homme sache ce que ressent notre héroïne. C’est comme s’il savait lire en elle et donc il n’y pas de réel « suspense ».. Mais il s’agit là de mon propre avis ^^ Autre point : le ciel chargé d’Ether et les risques pour la population auraient mérités plus d’explication.

J’ai adoré Never Sky qui m’a complètement emballée part son univers à la fois barbare et envoutant. Une lecture pleine d’émotions ! Je suis pressée de connaitre la suite de cette histoire >w<

/et 2 en VO

6 réflexions au sujet de « Never Sky »

    1. Alicia

      I still love dystopia. Many other popular books are going to bring out in the next months in France: Legend (Marie Lu), Shatter Me (Tahereh Mafi), Glow (Amy Kathleen Ryan) so I’m very excited !
      J’espère que tu liras Under the never sky ^^

      Have a nice reading Sara

      J'aime

    1. Alicia

      Moi je raffole des dystopies mais surement qu’au bout d’un moment je me lasserai ^^ » Celle ci est particulièrement réussie ! (J’en lis une autre en ce moment: Legend)

      J'aime

  1. Naminé

    J’ai eu un tout petit peu de mal avec le début, car je ne parvenais pas à me représenter l’univers, c’était un peu flou… Mais alors la suite <3 J'ai adoré ! C'est une vraie perle cette dystopie :)

    J'aime

  2. Ping : Ever Dark | Books & Words

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s