The walking dead

The Walking Dead

de Robert Kirkman et Jay Bonansinga – (2011) – 350 pages

Le livre de poche

Livraddict

4eme de couverture : (Je vous conseillerai de ne pas lire le résumé car il m’a complétement trompée sur l’histoire!)

Dans le monde de The Walking Dead, envahi par les morts-vivants où quelques-uns tentent de survivre, il n’y a pas plus redoutable que le Gouverneur.
Ce tyran sanguinaire qui dirige la ville retranchée de Woodbury a son propre sens de la justice, qu’il organise des combats de prisonniers contre des zombies dans une arène pour divertir les habitants, ou qu’il tronçonne les extrémités de ceux qui le contrarient. Mais pourquoi est-il si méchant ? Dans L’Ascension du Gouverneur, le lecteur découvre pour la première fois comment et pourquoi Philip Blake est ce qu’il est, ce qui l’a conduit à devenir…

Mon avis : Prise par une soudaine curiosité, je me suis procurée ce roman, et en définitive il s’agit là du meilleur livre de morts vivants que j’ai lu ! Les zombies et moi ça ne fait pourtant pas bon ménage : Je n’ai ni aimé Le retour des morts ni La foret des damnés.

L’intérêt de The walking Dead est qu’il propose une intrigue surprenante où le suspense et l’effroi s’entremêlent efficacement. On suit un petit groupe d’amis qui tentent de survivre dans un monde apocalyptique envahi par des zombies qui attaquent et dévorent les derniers représentants de l’espèce humaine. Philip Blake s’autoproclame leader. Il a énormément de courage, et n’éprouve aucune répulsion à décapiter des morts-vivants. Sa fille de sept ans assiste malgré elle à des scènes cauchemardesques. Brian Blake est le peureux de la bande bien qu’il soit le frère aîné de Philip. Nick et Bobby sont les deux autres personnages qui ont un rôle important dans l’histoire.

On ne connaît pas les origines de l’épidémie qui a ravagé le monde, ni la raison pour laquelle nos héros ont été épargnés, mais ce n’est pas très important car on entre sans difficulté dans le vif de l’action. On va de surprise en surprise. Le suspense est omniprésent et on claque des dents quand les personnages se retrouvent encerclés par des «Bouffeurs de chair». Ce livre contient un certain nombre de scènes impressionnantes par leur violence. Mais en parallèle de la lutte permanente des protagonistes contre les zombies, on a aussi des passages plus calmes où ils essayent de reconstruire un semblant de vie de famille dans des immeubles délabrés où ils ne peuvent jamais rester longtemps à cause du danger.

Les trois quarts du livre m’ont énormément plu. Je tournais les pages avec frénésie même si j’avais souvent la chair de poule ! Puis les toutes dernières pages m’ont un peu déroutée. Les zombies sont mis de côté pour mettre au jour la cruauté des derniers survivants. Les humains sont aussi sanguinaires que les revenants. Il y a aussi la transformation (le changement de comportement) inattendue d’un personnage pour lequel j’avais beaucoup d’empathie. Cette fin abrupte m’a légèrement déçue mais elle promet néanmoins un second tome encore plus glaçant et pessimiste que le premier.

Par contre, je sais pertinemment que je ne regarderai pas la série TV du même nom ! M’imaginer l’apparence monstrueuse et écœurante des zombies m’a déjà horrifiée, alors je serai incapable de regarder la série >o<

6 réflexions au sujet de « The walking dead »

  1. Sita

    Considère lire le comics dans ce cas ? Les morts ne sont pas ragoûtant, mais l’histoire est passionnante. Cela dit, si la réflexion sur le fait que les hommes soient parfois plus dangereux que les morts ne t’a pas forcément plus, tu risques de ne pas y trouver ton compte car The Walking Dead (comics) traite surtout de ça passé quelques tomes. En fait, l’apocalypse y est une excuse pour traiter les relations entre les êtres humains, et c’est vraiment très très bien fait !

    J'aime

    1. Alicia

      Si j’arrive à mettre la main sur les comics à la bibliothèque ou d’occasion, je me ferai une joie de les lire ^^
      En fait ce n’est pas que la réflexion sur les hommes ne m’ait pas plu, c’est juste que dans la toute fin du roman, on ne parle pratiquement plus des zombies alors que c’était le GROS danger jusqu’à présent. Mais je comprends l’intérêt de parler du changement des hommes qui deviennent à leur tour des monstres ! C’est pourquoi j’ai hâte de lire le second tome :)

      J'aime

  2. Matilda

    Je regarde la série et bon… c’est sympa mais c’est vrai que des fois je ferme les yeux parce que c’est un peu gore c’thistoire. Je lirais bien les bouquins après que la troisième saison soit diffusée parce qu’on n’a pas encore découvert le gouverneur pour le moment (ils se basent sur les comics je pense, du coup ça me spoilerais gravement u_u)

    J'aime

    1. Alicia

      Ahah tu me confortes dans l’idée que cette série n’est vraiment pas faite pour moi ! J’ai quand même visionné le premier épisode et mes yeux étaient plus souvent fermés qu’ouverts XD

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s