Les Nécrophiles Anonymes T1

Quadruple Assassinat dans la rue de la morgue

de Cécile Duquenne – (2012) – 183 pages

Voy'[el]

Livraddict

4eme de couverture : Déjà publiée chez Voy el avec son roman Entrechats, Cécile Duquenne, 24 ans, poursuit des études pour devenir libraire et/ou traductrice. Dans ce nouveau roman (qui sera publié chez Bragelonne en numérique) elle laisse son imagination se déchaîner et nous offre une histoire de vampires et de loups-garous décapante.

Mon avis : C’est encore la faute de Meli et de ses excellents goûts que j’ai craqué pour ce petit roman publié aux éditions Voy'[el]. Première fois que je lis un roman de cette maison, et je suis conquise à la fois par la qualité du livre-objet (sublime couverture dont l’illustration est signée Jérémie Fleury, police d’écriture agréable et papier de qualité) et par leur choix éditorial. Cécile Duquenne nous livre ici, un récit aussi savoureux qu’un bonbon.

Népomucène est le narrateur de l’histoire. C’est un personnage somme toute normal malgré le fait qu’il travaille de nuit dans une morgue, et qu’il a pour plus cher ami un vampire. En effet Robert Joachim Charles-Henri de Bruyère appelé plus communément «Bob», a établi demeure depuis sept ans dans une des chambres froides de la morgue. Charmant décor me direz vous ! Et bien oui c’est le cas ^^ L’auteur nous dépeint ce duo de personnages atypiques avec beaucoup de tendresse et d’humour. Népomucène et Bob sont comme un vieux couple qui a ses habitudes, et qui s’y tient. Pour compléter ce tableau excentrique, il y a Edgar, l’ami des deux compères, qui a pour passion d’empailler toutes sortes d’animaux. Son rêve serait d’ajouter un loup-garou à sa collection. Et ça tombe bien car des crimes abominables sont commis aux alentours de la morgue et un lycan semble être à l’origine de ce carnage.

Ce que j’ai apprécié dans ce roman ce sont les personnages. Certes, il y en a peu (6 en tout dont deux femmes) mais ils sont tous si bien décrits par l’auteur. Népomucène n’a pas l’étoffe d’un héros, avec sa phobie des femmes, et sa bedaine due aux nombreuses bières qu’il ingurgite. Les trois amis aiment se retrouver chaque week-end devant un épisode de la série Buffy. Ce passage m’a fait bien rire avec les révélations sur le fameux Spike x).

Le mythe du loup-garou est abordé de manière différente de ce que j’ai pu lire jusqu’à présent. Malgré ses 184 pages, ce roman est bien ficelé et j’ai passé un agréable moment de lecture. Cette novella aura une suite que j’attends avec grande impatience !

4 réflexions au sujet de « Les Nécrophiles Anonymes T1 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s