The unbecoming of Mara Dyer

8591107 The unbecoming of Mara Dyer

de Michelle Hodkin – (2011) – 452 pages

Simon pulse

LivraddictGoodreads

 

4eme de couverture : When Mara Dyer wakes up in hospital with no memory of how she got there, or any explanation as to why the bizarre accident that caused the deaths of her boyfriend and two best friends left her mysteriously unharmed, her doctors suggest she start over in a new city, at a new school, and just hope her memories gradually come back.

But Mara’s new start is anything but comforting. She sees the faces of her dead friends everywhere and now she’s started to see other people’s deaths before they happen. Is she going crazy ? As if dealing with all this isn’t enough, Noah Shaw, the most beautiful boy she’s ever seen, can’t seem to leave her alone. But does he have her best interests at heart, or another agenda altogether ?

Mon avis : Cela fait désormais deux jours que j’ai terminé ce roman, mais je ne parvenais pas à coucher par écrit mes impressions. Aujourd’hui je suis toujours indécise, mais je me lance ! Depuis un petit moment déjà, les sublimes couvertures (photographies de Heather Landis) de cette série m’attiraient mais je n’avais jamais lu le résumé. Je me suis donc jetée dans l’inconnu, et aussi étonnant que ça puisse paraître – parce que ce livre a reçu de nombreux avis élogieux, je n’ai pas accroché à l’histoire de Mara Dyer.

Pourtant les premières pages voire une vingtaine de chapitres (sur 59!), m’ont plu. Il y avait beaucoup de potentiel dû au traumatisme de Mara Dyer suite à un accident. Trois de ses amis (dont son petit copain) sont décédés alors qu’elle s’est réveillée comme une fleur à l’hôpital malgré son amnésie. La famille Dyer a décidé de déménager en Floride pour permettre à Mara de se reconstruire. Il se produit alors des événements étranges : notre héroïne voit les fantômes de ses amis morts.

Heather Landis

Ce début assez flippant laissait présager une suite dans la même veine mais pas du tout. Je me suis rapidement ennuyée lorsque Mara débute sa scolarité dans son nouveau lycée. L’histoire devient soudainement plate quand Mara rencontre Noah, le garçon le plus sexy du lycée. C’est l’archétype du bad boy au cœur tendre. Mara est alors mal vue par les filles populaires parce que Noah s’intéresse d’un peu trop près à elle. Le seul ami de la jeune fille dans cette nouvelle école est Jamie, bisexuel qui essaye de la protéger de la mauvaise influence de Noah. Bref, le récit est alourdi par une ribambelle de stéréotypes archi-déjà-vu en littérature jeunesse. Les personnages de ce roman ci, n’ont rien d’extraordinaire. Même Mara m’a laissée de marbre car j’ai souvent trouvé son comportement totalement irréfléchi.

Lorsqu’on n’aime pas le personnage principal et que c’est de son point de vue que nous est racontée l’histoire, c’est assez ennuyant. En plus de voir des fantômes, Mara a (spoiler) le pouvoir de donner la mort à quiconque qui l’énerverai un peu trop. Même lorsqu’elle fait cette découverte, elle ne réagit pas de manière cohérente (spoiler) Une de ses profs qu’elle déteste, meurt devant ses yeux. Cette scène -qui pour n’importe qui aurait été traumatisante, est vite oubliée et l’héroine ne semble pas affectée plus que cela. Alors que le début était bien glauque, je n’ai pas éprouvé d’angoisse dans le reste du récit. Mara et Noah passent leur temps ensemble et ils jouent à «je t’aime ; moi non plus». Je n’ai pas apprécié leur relation, un peu malsaine. Mara sait que Noah a couché avec la plupart des filles du lycée, mais la demoiselle ne semble pas s’en formaliser car il est canon avec son accent so british.. Bref un duo que j’avais envie de baffer tout au long du récit ! Les seuls personnages qui m’ont assez plu sont les deux frères de Mara même s’ils ne sont pas exempts de stéréotypes eux non plus.

Heather-Landis5

J’ai donc été une lointaine spectatrice de cette histoire. Seul le cliffhanger final m’a un peu réveillée mais ce n’est pas pour autant que je lirai le second tome.. Oui j’ai été sévère avec The unbecoming of Mara Dyer, mais je ne veux décourager personne à le lire, car il ne s’agit là que de mon ressenti très personnel. J’espère que les photographies de Heather Landis auront réussi à adoucir ma chronique véhémente XD

Lecture frustrante.

2 réflexions au sujet de « The unbecoming of Mara Dyer »

  1. Natacha

    j’ai beaucoup aimé ce premier tome mais je ne garde pas beaucoup de souvenir de ma lecture.. j’aime beaucoup les images du photoshoot (j’en avais fait une version sur mon blog ^^)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s