L’élite

élite L’élite T2

*

de Kiera Cass – (2013) – 308 pages

*

Collection R

*

Livraddict

*

4eme de couverture : La Sélection de 35 candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de 6 prétendantes. L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d’enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales… Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie…

*

Mon avis : Bon.. je ne vais pas me faire des amis avec cette chronique ^^ Souvenez vous la semaine dernière j’avais lu le premier tome, et j’avais été particulièrement déçue par cette dystopie trop peu développée. Malheureusement pour moi, je m’étais procurée le second opus avant même d’avoir fini le premier (que voulez vous, j’ai craqué pour le couverture U__U’), et cette suite est du même acabit, c’est à dire plate et sans surprise.

*

La compétition se poursuit, et il n’y a plus que 6 candidates en lice – 6 princesses potentielles. Maxon, le prince héritier, n’a pas encore fait son choix malgré son penchant pour America. Mais le coeur de la belle balance ! Son premier amour est devenu garde de l’armée royale pour se rapprocher d’elle (comme c’est pratique!), et sa présence la trouble.

*

Encore une fois, c’est le personnage du prince qui m’a le moins agacée. Il est moins effacé, on apprend à le connaitre un peu plus, et il est toujours mignon. Mais oh mon dieu ! J’ai eu envie de baffer America un nombre incalculable de fois. Quelle girouette ! Un coup, elle aime Maxon puis 5 minutes après, c’est Aspen. Je n’ai pas cru à son dilemme. Je n’ai pas ressenti sa passion pour ces garçons. Elle est beaucoup trop lunatique, et elle en devient pénible (mais vraiment pénible!). Bref, je n’ai pas d’atomes crochues avec cette héroïne. Son caractère révolté contre la monarchie n’est pas assez mis en avant (mise à côté de Katniss d’Hunger Games, elle est bien fadasse).

*

J’ai trouvé ce second tome trop répétitif, mais contrairement au premier on perçoit un peu mieux l’aspect télé réalité lorsque les jeunes filles sont amenées à présenter des projets caritatifs à la télévision. Mais par contre, je n’ai pas eu l’impression qu’elles étaient filmées 24h/24 dans leur quotidien. Il se passe plus de choses dans le récit, l’intrigue avance un tout petit peu. Et on arrive à mieux à cerner les autres participantes du jeu, et certaines des filles m’ont davantage plus qu’America (je suis dans la team de Kriss !:P)

*

Donc non, cette série n’est vraiment pas ma tasse de thé. Trop d’incohérences, de maladresses et de mièvrerie…

2 réflexions au sujet de « L’élite »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s