Les Hauts de Hurlevent [BD]

Cet été, j’ai une furieuse envie de lire davantage de classiques et surtout de relire ceux que j’avais beaucoup aimé par le passé. Ma chronique de Northanger Abbey arrivera prochainement, mais je voudrais relire tous les romans de Jane Austen (j’ai déjà lu toutes ses œuvres complètes à l’exception de Mansflied Park) pour bien les avoir à l’esprit et pouvoir les comparer avec les adaptations cinématographique que j’emprunterai à la médiathèque. J’ai également la volonté de me replonger dans Jane Eyre, et les Hauts de Hurlevent des sœurs Bronté. Ma PAL regorge de romans victoriens (d’écrivains du XIXeme siècle ou bien des pastiches d’auteurs contemporains) que j’avais délaissés un temps mais je compte bien m’y remettre ~

Quand j’ai vu sur le blog de Maggie une sélection de BD victoriennes, je me suis empressée d’aller à ma biblio vérifier s’ils possédaient certains de ces titres. Dans leur catalogue, j’ai vu qu’ils avaient beaucoup de bandes dessinées de Seiter (Fog, Venise Hantée…) mais j’ai été incapable de les trouver dans les rayonnages. Je demanderai la prochaine fois! En revanche, je suis tombée  sur cette BD en 2 volumes des Hauts de Hurlevent. Il m’était alors impossible de résister !

HURLEVENTLes Hauts de Hurlevent

de Yann & Edith – (2009-2010) – 96 pages

Delcourt

Livraddict

4eme de couverture: Les Hauts de Hurlevent, sur les landes sauvages balayées par le vent du Nord : l’arrivée d’Heathcliff un jeune bohémien adopté par les Earnshaw va tragiquement peser sur le destin de toute la famille. Entre Heathcliff et Catherine Earnshaw naît un amour indéfectible tandis qu’Hindley, le frère détrôné, se prend d’aversion pour cet intrus. La nature passionnée d’Heathcliff ne supportera pas la vengeance d’Hindley puis la trahison de Catherine. Les Hauts de Hurlevent est aujourd’hui considéré comme un chef-d’œuvre de la littérature anglaise du XIXe siècle. Ce roman, romantique par excellence, choqua certains lecteurs de l’époque, en raison de la noirceur des personnages, de la passion qui s’en dégage et de la liberté prise par rapport aux conventions en vigueur dans cette époque pré-victorienne. (1er tome)

IMG_20130731_140832 huurle

Mon avis: Je ne suis vraiment pas une experte en BD, j’en lis très peu, ma chronique sera donc succincte! Je garde un souvenir imprécis du roman d’Emily Bronté et cette bande-dessinée en donne les grandes lignes, et les passages cruciaux. En 94 planches (sur deux volumes), il me semble qu’on a une approche satisfaisante de l’histoire. Les dessins m’ont beaucoup plu, en particulier les paysages. J’ai préféré les visages des enfants à ceux des adultes. Les couleurs sont souvent sombres à l’image de l’atmosphère du roman. Je me suis alors souvenue combien les personnages (Cathy, Heathcliff etc…) étaient exécrables et désagréables. La noirceur des protagonistes ressort bien de ces dessins.  Malgré tout – et c’est inévitable, l’histoire est fidèle mais survolée. On passe rapidement de la première génération (Cathy/Heathcliff/Hindley) à la seconde: Catherine/Linton/Hareton. Je n’ai pas suffisamment ressenti la passion des personnages, ni le chagrin d’amour d’Heathcliff (…). Je compte bientot me replonger dans le livre d’Emily Bronté pour retrouver les petites choses qui ont manqué à ma lecture de cette BD. Mais dans l’ensemble, ce fut une belle découverte !

Ca m’encourage également à lire davantage de bandes-dessinées ^^

hurle

*

Je suis en train de lire Minuit, Impasse du Cadran de Claude Izner. L’histoire ne se passe pas en Angleterre mais dans le Paris de 1899. Je dois souffrir du syndrome de l’Age d’Or (nostalgie d’une autre époque cf Minuit à Paris de Woody Allen que j’ai revu il y a quelques jours) puisque j’aime me retrouver au XIXeme siècle dans mes lectures! ;)

7 réflexions au sujet de « Les Hauts de Hurlevent [BD] »

  1. Alice

    C’est vrai qu’en 2 volumes j’imagine que beaucoup de passages passent à la trappe! Cela doit être sympas de découvrir cette autre version qui a surement été créé pour reproduire l’atmosphère du roman en image et pas les moindres détails justement, je vais voir si ma bibliothèque l’a dans ses rayons! Merci :)

    J'aime

  2. Ping : Fog et Oliver Twist [BD] | Books & Words

  3. Alacris

    C’est dommage que la profondeur des personnages et que les noeuds de l’intrigue ne ressortent pas aussi bien, mais bon, difficile de rendre fidèlement un tel roman ! Si c’est satisfaisant, c’est déjà ça. Les couvertures me plaisent bien, en revanche en zoomant sur les planches, je trouve que ça fait trop enfantin et simple comme style de dessin 0.0 (du moins les visages des personnages), alors que pour une BD de ce roman j’imagine un style très noir, romantique, presque gothique en fait, avec beaucoup plus de jeux d’ombres. J’y jetterai quand même un oeil à l’occasion si je le vois en librairie !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s