Weird Things customers say in bookshops

weird 16174631 (More) Weird Things customers say in bookshops

de Jen Campbell – (2012) ~240 pages les 2

Constable and Robinson

Goodreads

Mon avis: Au cours de sa carrière, un libraire peut entendre un certain nombre d’absurdités et de temps à autre, des demandes totalement aberrantes. L’auteur, Jen Campbell tient une petite librairie (« Ripping Yarns »), dans le centre de Londres, spécialisée dans les livres rares et d’occasion. Dans cet ouvrage, elle fait une compilation des questions les plus farfelues de ses clients. Des libraires du monde entier ont également contribué à la réalisation de ce livre, en envoyant à Jen Campbell les plus étranges échanges qu’ils ont eu avec leurs clients.

Je me suis régalée avec ces dialogues frôlant le ridicule et parfois même la bêtise humaine. J’ai ainsi sélectionné pour cet article les passages qui m’ont fait rigoler et/ou lever les yeux au ciel. J’ai dû faire un choix dans ma sélection et ça n’a pas été évident ! (Désolée de ne pas vous traduire ces extraits, mais c’est relativement simple à comprendre !)

Page 5 Book 1

Customer: Hi, I just wanted to ask: did Anne Frank ever write a sequel ?
Bookseller: ……
Customer: I really enjoyed her first book.
Bookseller: Her diary ?
Customer: Yes, the diary.
Bookseller: Her diary wasn’t fictional.
Customer: Really ?
Bookseller: Yes.. She really dies at the end – that’s why the diary finishes. She was taken to a concentration camp.
Customer: Oh… that’s terrible.
Bookseller: Yes, it was awful.
Customer: I mean, it’s such a shame, you know ? She was such a good writer.

*

Page 30 Book 1

Customer: Excuse me, do you have any signed copies of Shakespeare plays?
Bookseller: Er… do you mean signed by the people who performed the play?
Customer: No, I mean signed by William Shakespeare.
Bookseller: …

*

Page 54 Book 1

Customer: Ok, so you want this book ?
Their daughter: Yes !
Customer: Peter Pan ?
Their daughter: Yes, please. Because he can fly.
Customer: Yes, he can – he’s very good at flying.
Their daughter: Why can’t I fly, daddy ?
Customer: Because of the evolution, sweetheart.

*

Page 76 Book 1

Customer: Who wrote the Bible ?
Customer’s friend: Jesus.

*

Page 95 Book 1

Boy: Mummy, can I have this book ?
Woman: Go and see if your dad will buy it for you.
Boy: Dad! Mummy says if you don’t buy me this book, then you can’t sleep in her bed tonight !

*

Page 111 Book 1

Customer (having read the blurb to Percy Jackson and the Lightning Thief aloud to his on): Excuse me, is this book based on a true story ?
Bookseller: It’s about an American teenager discovering he’s the son of Poseidon by accidentally vaporising his maths teacher.
Customer: Yes.
Bookseller: So, no.

*

Page 49 Book 2

Customer: Do you have Harry Potter and the Prisoner of Abracadabra ?

*

Page 75 Book 2

Customer: Do you have a copies of Fifty Shades of Grey ?
Bookseller: Yes, they’re right over here. We don’t have any secondhand ones in right now, though.
Customer: Oh, that’s OK. I don’t think I’d WANT a secondhand copy of that book, if you know what I mean !
(Customer and bookseller look at each other and burst out laughing).

*

C’est truculent, rigolo à souhait ! Le premier volume m’a davantage fait rire car j’ai eu l’impression que dans le second, les situations entre libraires et clients, étaient un peu exagérées. Par exemple, un homme qui pose une gousse d’ail sur l’étagère consacrée aux vampires. Un autre qui demande si JRR Tolkien sera bientot en dédicace. Le trait est parfois forcé ou bien des individus aussi stupides et ignares existent bel et bien… 50 nuances de Grey, Twilight, Harry Potter, le Journal d’Anne Frank sont les titres qui reviennent le plus souvent ^^ Une personne demande si on peut encore trouver HP dans le commerce puisque tout le monde doit déjà en avoir un exemplaire chez soi. Une mère rouspète contre sa fille qui lit trop vite les livres qu’elle lui achète. Un client est certain qu’Orwell a écrit « 1986 » car c’est l’année de sa naissance. On trouve forcément des passages qui nous font sourire dans ce livre sans prétention ! J’en redemande !

Publicités

5 réflexions au sujet de « Weird Things customers say in bookshops »

  1. Matilda

    Pour suivre la page perles de librairies et pour en avoir entendues de belles pendant mes pérégrinations je pense que le trait n’est pas exagéré :)

    En tout cas j’avais aimé le premier, du coup tu m’as donné envie de lire le premier du coup je viens de le télécharger u_u

    J'aime

  2. Alacris

    Aaaargh l’anecdote sur Anne Frank est hyper glauque u_u
    Le coup de la Bible est plutôt pas mal aussi x)
    Je ne me lasse pas de celle sur Percy Jackson XD

    Vraiment un livre qui a l’air très drôle en tout cas !

    J'aime

  3. Ping : The Book People « Books & Words

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s