Le libraire

libraire Le libraire

de Régis de Sà Moreira – (2004) – 190 pages

Le livre de poche

Livraddict

*

Je souhaite tout d’abord remercier Sybille de m’avoir donné l’opportunité de découvrir ce roman qui demeurait dans ma wishlist depuis longtemps. C’est un de ces livres que j’avais noté car le titre était prometteur (et en rapport avec les livres), mais je n’avais jamais lu de résumé de l’ouvrage. Une totale découverte pour le coup, qui se solde malheureusement par un échec.

*

Je ne suis pas friande de littérature française contemporaine. J’ai souvent beaucoup de mal à être en phase avec les personnages et le style de l’auteur. C’est cela même que je reproche à ce roman. Je peux à peine vous faire un résumé de ce que je viens de lire, car il n’y a pas à proprement parlé d’histoire. C’est décousu dans la narration. Le libraire est un doux rêveur un peu zinzin, grognon avec les couples qui entrent dans sa librairie, séducteur, malheureux et sans ami. Autant de facettes de sa personnalité ainsi que de comportements différents et étranges, qui m’ont empêchée de m’attacher à lui. Sa famille habite aux quatre coins du monde. Il ne les voit jamais. En revanche, il arrache des pages d’ouvrages et leur envoie par la poste. Si le geste est touchant (: vouloir partager une phrase qu’on trouve brillante avec quelqu’un qu’on aime), j’ai été révoltée par ce « carnage »…

Le style de Régis de Sa Moreira m’a également déplu. Plusieurs phrases à la suite des autres disant strictement la même chose mais dans un ordre inversé. Des dialogues sans queue ni tête (j’aime pourtant l’absurde comme dans les romans de J.M Erre) qui ne m’ont pas fait rire, ni sourire.

*

J’apprécie les récits qui me font voyager, rêver, m’émerveiller, sursauter et expérimenter des tas d’autres sensations. Ici, je suis restée totalement hermétique aux pensées et aux bizarreries de ce libraire. D’ailleurs, je n’ai pas vraiment réussi à le cerner. Je ne suis même pas sûre d’avoir tout bien compris à cette histoire (si on peut appeler cela une histoire). Je pensais que le roman aborderait le métier de libraire différemment. Cette librairie ne m’a pas fait rêver. Je n’ai ressenti aucune poésie.

*

Je ne ressors pas déçue de ce livre puisque je n’avais aucune espérance à la base, juste de la curiosité.  J’ai un peu été sévère dans ma chronique et je risque de me faire taper sur les doigts x) Mais voilà, je n’ai pas trouvé cela transcendant.

*

Réceptions pour mon anniversaire ^^

(désolée pour ceux qui les ont déjà vu sur facebook !)

IMG_20130828_112855
Sybille, ne t’en fais pas, je pense que j’aimerais davantage les 2 autres romans que tu m’as offerts ! :P
IMG_20130829_103411
« Voyager sans bouger » dit le marque page. C’est ce que doit me procurer un livre ! Encore merci Alexandra :)
IMG_20130827_210450
Je vais enfin pouvoir revisionner ces 2 magnifiques films !

6 réflexions au sujet de « Le libraire »

  1. Matilda

    J’adore ce roman :D (la fille complètement hors sujet)
    Je l’ai lu trois fois je crois et je compte bien le relire encore de nombreuses fois. J’accroché à la description de la journée de ce libraire touchant ; c’est vrai qu’il n’y a pas « d’histoire » ou d’action mais ça ne m’a pas dérange.
    Mais après c’est pas grave si tu n’as pas accroché ^^ Ça ne va tuer personne (enfin je crois).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s