Quelques lectures à oublier

brown

J’admets n’avoir pas trop mal apprécié les trois précédents bouquins de Dan Brown en me faisant néanmoins souvent la réflexion que c’était bien tiré par les cheveux. Mais je considère ce genre de lecture comme un divertissement pas très sérieux. Je pensais me laisser prendre au jeu une nouvelle fois avec Inferno mais ce ne fut pas le cas. Pendant les 170 premières pages j’ai eu envie de jeter ce livre par la fenêtre (mais c’est un emprunt médiathèque donc ça aurait posé problème V__V), j’ai beaucoup soupiré, et j’ai rigolé de choses tellement absurdes…

Le personnage de Robert Langdon me tape sur les nerfs. Simple universitaire, il se voit toujours embarquer dans des aventures abracadabrantes. Il est un peu neuneu, se laisse guider par les jolies demoiselles qui se trouvent sur son chemin. Au début du roman, il se réveille dans un hôpital à Florence alors qui ne se souvient pas avoir quitté le sol américain. Dix pages plus loin, on essaye déjà de le tuer et il s’enfuit avec la belle infirmière qui s’avère être un génie au QI élevé.

Ce roman s’apparente souvent à un simple guide touristique et parfois même à une encyclopédie avec des passages copier/coller de Wikipédia lorsque Langdon/Brown étale sa science à propos des peintres italiens et de l’histoire de Florence. C’est lassant. Après je ne sais pas si cette platitude vient de la traduction (les pauvres gars avaient été enfermés dans un bunker pour que rien ne fuite sur le roman. Seriously?) mais sur Goodreads, les gens se plaignent aussi de la plume de l’auteur. Beaucoup de répétitions. Au cours des 170 pages lues, les personnages ne font que courir pour échapper à leurs assaillants tout cela agrémenté de cours d’Histoire de l’Art mal intégrés à la narration.

Et l’intrigue selon laquelle l’Enfer de Dante ne serait pas de la fiction mais une prophétie.. laissez moi rire xD Je savais que ça n’allait pas être de la grande littérature, mais je n’ai éprouvé aucune curiosité pour la suite de l’histoire donc j’ai arrêté le carnage.

geek

Décidément, le mois de mai commence très mal. Deux lectures insipides qui s’enchaînent. J’étais encore une fois à deux doigts d’interrompre Geek Girl puisque je n’arrivais pas à avancer dans l’histoire. J’ai finalement pu arriver au bout mais en sautant de nombreuses pages. Harriet est une adolescente de quinze ans qui se fait traiter de geek par les gens de sa classe. Elle est une élève sérieuse qui a tout le temps la bonne réponse et s’habille comme un sac (voilà en gros comment un GEEK est perçu dans ce livre. Oulala tu es une intello et tu n’aimes pas la mode donc tu es forcement une « geek »). Mais la Miss va être repérée par une agence de mannequin et malgré ses réticences, elle accepte de changer de look et de vivre « le rêve de toutes les filles ». En terme d’intrigue, on a vu plus original avouez-le.

Si j’ai assez bien aimé l’humour d’Harriet au début du roman, elle m’a rapidement couru sur le ciboulot ! J’aurais du compter tous les stéréotypes et clichés présents dans ce livre tellement ils étaient nombreux surtout à propos des gens de la mode. Entre la styliste réputée mondialement à l’air pincé qui traite ses mannequins comme des chiens. En passant par les coach et autres coiffeurs efféminés. Le personnage le plus insupportable est le dénommé Wilbur qui a repéré Harriet. A chaque fois qu’il ouvre la bouche, il affuble les gens de surnoms les plus idiots et affreux qu’il soit : Mini-Séquoia, Pêche Melba, Bouille d’Ange, Petite Minouchette, Roudoudouchou. Juste STOP ! C’est censé être amusant je présume, mais c’était au dessus de mes forces ! Je classe ce roman de Holly Smale dans la catégorie « fade », « au-secours-achevez-moi » et « instantanément-oubliable » :p

 

13 réflexions au sujet de « Quelques lectures à oublier »

  1. Jamestine

    Mouahaha j’aime bien quand tu t’énerves x). Cela fait du bien de râler de temps en temps. J’espère que tes prochaines lectures relèveront le niveau ;). Bon courage pour GOT! (je n’ai toujours pas rattraper mon retard dans les épisodes je ne sais pas comment je fais ><).

    J'aime

  2. pillonfrancoise

    Je n’ai lu qu’un seul livre de Dan Brown, le premier « Da Vinci Code » et çà m’a suffit pour le restant de mes jours. Je l’ai acheté le lendemain de sa sortie, à cause du titre. L’avertissement du début m’avait alléchée puisque l’auteur affirmait que tout les événements, lieux, oeuvres etc étaient avérés. Las, quelle ne fut pas ma déception. Dès les premières pages il y a des erreurs par exemple le trajet en voiture pour aller d’un endroit à l’autre dans paris, ou le fait qu’on demande à Langdon ses papiers à son arrivée à l’hôtel à Paris: depuis 1974 , çà ne se fait plus en France ! Mais encore çà ! Les thèses pseudo historiques, théologiques et artistiques qu’il annonce comme vraies sont un tissu d’inventions puisées dans son imagination ou une histoire parallèle de l’église (par exemple). En plus, tout se passe en 24 h, montre en main, ce qui est impossible (il vont de Paris en Normandie, pour finir en Grande Bretagne !). Je suis quand même allée jusqu’au bout en râlant. Je voulais savoir la fin, ce qui veut dire que çà fonctionne tout de même, hélas!
    Quelques mois plus tard, la polémique sur ce livre est sorti sur tous les points que je trouvais plus que suspects. Cet auteur qui se présente comme un « scientifique » (au sens de savant, intellectuel) est un imposteur.
    Donc, à jeter !!!!
    Pipille

    J'aime

    1. Alicia

      J’ai lu le Da Vinci Code lors de sa sortie donc je devais avoir 12 ans. Je n’avais pas trop suivi la polémique concernant ce bouquin ainsi que ses inexactitudes ^^ » Sur le coup, j’avais trouvé cela plaisant. Quelques années plus tard quand j’ai lu Anges et Démons et Le symbole perdu, j’étais un peu plus perplexe ! Mais là, j’ai préféré abandonné ma lecture plutot que de me forcer :s

      J'aime

  3. DoloresH

    Hahahaha, c’est toujours chouette de te voir descendre des bouquins parce que c’est très persuasif. Je pense que JAMAIS je ne poserai le doigt sur ces livres. =)
    Jamais lu de Dan Brown, mais jamais été tentée non plus. Quant au deuxième, rien que savoir qu’ils considèrent que la première fille un peu intello et mal sappée est une geek, je crie au scandale. =)

    J'aime

  4. Caro

    De Brown, je n’ai lu que le Da Vinci Code et j’avais trouvé ça très mal écrit, du coup pas eu envie de retenter l’expérience. Et c’est vrai que Langdon est un peu niais : )

    Et c’est le premier avis négatif que je vois sur Geek Girl dont beaucoup de monde dit du bien en ce moment, c’est bien d’avoir un autre son de cloche !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s