Maisie Dobbs #1

dobbs

*(La phrase en anglais comporte probablement une faute mais c’est ainsi qu’elle est écrite dans le texte et prononcée par le personnage de Billy).

Alexandra du blog Diverses et avariées me fait souvent découvrir des choses formidables. Sans elle par exemple, je n’aurais jamais connu la série australienne Miss Fisher ! Puisque le Mois Anglais bat son plein, je me suis dit que j’allais lire Maisie Dobbs qu’elle me recommandait depuis un moment. Tout au long de ma première semaine de stage, le livre s’est baladé dans mon sac, et je le lisais dans le rer quand ce n’était pas trop bondé ou alors le soir avant de m’endormir. Je regrette de ne pas l’avoir lu d’une traite et d’avoir du souvent interrompre ma lecture. Mais finalement, je suis satisfaite de ce premier tome. L’intrigue se déroule en 1929 lorsque Maisie Dobbs ouvre sa propre agence de détective privé.

L’intrigue policière de ce tome est plutôt légère, elle est un peu mise en arrière plan. Elle est même interrompue pendant 140 pages par un flashback qui revient sur le passé de Maisie. Cet interlude n’a pas été sans me déplaire. Le personnage de Maisie est passionnant puisqu’elle a gravi les échelons de la société grâce aux maîtres chez qui elle était domestique et aussi grâce à son amour pour les livres. Elle a même eu la chance de mettre les pieds à l’université ! Pendant la Première Guerre Mondiale, elle s’est engagée en tant qu’infirmière. L’atmosphère de la WWI se fait bien ressentir : les douloureux adieux, la peur au ventre de ne pas voir revenir ceux qu’on aime… J’ai apprécié cette immersion dans le passé de l’enquêtrice.

Lorsqu’on revient à la narration présente, je n’ai pas éprouvé trop de curiosité pour l’affaire en cours bien que la thématique des Gueules Cassées soit intéressante. Tout comme dans la série Miss Fisher, il y a plusieurs personnages secondaires qui gravitent autour de la détective: j’ai particulièrement apprécié son assistant qui est extrêmement loyal et j’ai bien envie de le revoir. La fin m’a vraiment surprise. Je ne m’attendais pas à une telle révélation. D’un autre côté, j’ai quelques réserves concernant « la chose ». Je ne suis pas vraiment en adéquation avec le comportement de Maisie. Spoilers : (abandonner à son triste sort pendant 10 ans l’homme qu’elle aimait car celui ci a été défiguré par la guerre.)

En résumé, ce premier opus a un petit charme désuet ! Je me ferai une joie de suivre Maisie Dobbs dans de nouvelles aventures !

couvIllustrateur: Andrew Davidson

Ma seconde contribution au :

logo400-3

Il s’agit également d’une lecture commune avec Aifelle, Alexandra, Karine, Fondantochocolat

Publicités

16 réflexions au sujet de « Maisie Dobbs #1 »

  1. aifelle

    J’ai pris vraiment plaisir à cette lecture, Maisie Dobbs est très attachante. J’ai été un peu surprise que l’intrigue policière soit vite écartée au profit de la jeunesse de Maisie, mais ce n’est pas grave, l’intérêt ne faiblit pas. Je ne veux pas te répondre sur la fin, pour ne pas spoiler, mais je peux comprendre.

    J'aime

    1. Alicia

      Oui c’est vrai que l’intrigue policière passe légèrement à la trappe, mais je pense que les flashback seront récurrents même dans les prochains tomes ! J’attends d’en savoir plus concernant Simon !

      J'aime

  2. Ping : Billet récapitulatif du mois anglais 2014 | Plaisirs à cultiver

  3. Emma

    Voilà une série de livres qui me tentent bien ! Les couvertures sont très belles. Et depuis que j’ai lu La chute des géants de Ken Follett, j’ai envie de lire d’autres livres dont l’intrigue se déroule pendant/après la Première Guerre mondiale, même si ce serait une tout autre ambiance avec ces enquêtes. Je note dans ma liste de livres à lire ! (même s’ils ne vont pas être faciles à trouver, j’imagine).

    J'aime

    1. Alicia

      C’est vrai que les couvertures sont exceptionnellement belles ! Ca donne envie de toutes se les acheter ^^ Je ne savais pas que ce roman de Ken Follett se déroulait pendant la WWI aussi ! J’essayerai de mettre la main dessus même si je n’avais pas énormément apprécié les Piliers de la Terre (je dois être l’une des seules :p). Tu peux trouver Maisie Dobbs sur The Book Depository ou en occasion sur amaz*n !

      J'aime

  4. choupynette

    Charme désuet c’est l’expression qui convient! Très plaisant à lire. Je n’ai toujours pas lu la suite par contre ;)

    J'aime

  5. Karine:)

    J’hésite à répondre sur la fin pour ne pas spoiler. mais bon… allons-y…

    SPOILER
    Ce n’était pas que ça non??

    J’ai beaucoup aimé pour ma part. J’ai aimé ce côté imparfait justement… autrement, elle aurait été trop top!

    J'aime

  6. Ping : That coincidence is a messenger sent by truth « Books & Words

  7. Ping : Maisie Dobbs – Jacqueline Winspear » Mon coin lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s