But to die as lovers may – to die together, so that they may live together

LEFANUAuteur irlandais du 19eme siècle, Joseph Sheridan Le Fanu m’avait séduite et étonnée avec son ouvrage Carmilla (en gros c’est un roman gothique-érotique-vampirique s’il faut le résumer en trois mots !). C’est en réalité le 4eme livre de lui que je lis même si cette fois ci, je suis quelque peu soulagée d’avoir achevé ma lecture qui n’avait pas débuté sous les meilleurs auspices. Il m’a fallu quelque temps pour être pleinement en phase avec l’intrigue. J’ai du attendre plus d’une centaine de pages pour commencer à bien situer les (nombreux) personnages mais au final je n’ai jamais éprouvé un intérêt très grand pour leurs mésaventures. Ma lecture fut comme des montagnes russes: engouement soudain puis des moments de flottement pour de nouveau être prise dans l’action. Je ne peux donc pas dire avoir aimé ce livre.

Pourtant j’ai une passion pour les romans qui se déroulent dans des lieux semi-clos et lugubres (manoirs gothiques) avec des intrigues tortueuses (Jane Eyre, Rebecca) et des personnages machiavéliques. Mais dans Les Mystères de Morley Court, je ne me suis guère prise au jeu. Les personnages ne m’ont pas vraiment plu.

Il y a tout d’abord Sir Richard Ashwood, un vieux hibou qui n’aime personne même pas ses propres enfants. (La caricature du tyran est quelque peu exagérée). D’ailleurs son fils Henry n’est pas mieux que lui: il dépense des fortunes en jeux de hasard sans pouvoir s’arrêter malgré des dettes titanesques. Enfin, Mary aime aveuglement son paternel et son frérot sans deviner qu’ils sont en train de manigancer un mariage forcé avec un riche parti derrière son dos. De vieux bonhommes libidineux et avares lui tournent autour sans qu’elle ne se doute de rien (elle a 22 ans tout de même). Le trait forcé des personnages est sans aucun doute voulu par l’auteur mais je n’ai pas apprécié cet excès de machiavélisme et ce manichéisme sans nuances.

Malgré un début difficile, j’ai davantage aimé le style de Le Fanu par la suite. C’est assez moderne dans les dialogues et ça ne manque pas de dynamisme. Néanmoins, faute d’engouement pour l’action qui se déroulait sous mes yeux, ma lecture ne fut pas des plus réussies. 

Les Mystères de Morley Court. (The Cock and Anchor: A Chronicle of Old Dublin City) Joseph Sheridan Le Fanu (1845). Editions Phébus.

carmilla

Je ne voulais pas quitter Le Fanu fâchée donc j’ai décidé de relire le livre par lequel je l’ai découvert : Carmilla (1872). Une centaine de pages maîtrisées à la perfection. Avant Dracula (1897), Carmilla a fait sensation en introduisant un vampire femelle séduisante et manipulatrice. J’avais été étonnée par la modernité de cette nouvelle fantastique car le sujet de l’homosexualité féminine est à peine voilé alors qu’on est au 19eme siècle ! A l’approche d’Halloween, cette seconde lecture fut parfaite ^^

Carmilla. Joseph Sheridan Le Fanu (1872). Le livre de poche. L’ebook est gratuit sur le site Nolim !

J’inaugure avec cet article une série de relectures qui me tiennent à cœur. Je souhaiterais relire les romans que je considère comme mes favoris bien que je ne les ai lus qu’une seule fois !

relectures2

9 réflexions au sujet de « But to die as lovers may – to die together, so that they may live together »

  1. Sybille

    Je n’ai lu que Carmilla de cet auteur et j’avais egalement beaucoup aimé ! Peut etre que je lirais un autre de ses livres mais pas celui-ci du coup ! Bonne idée les relectures :-) je ne le fais jamais mais ça permet de se souvenir des details !

    J'aime

    1. Alicia

      Un autre roman de lui que j’avais adoré est « Invitation au crime ». Il faudrait que je le relise mais j’avais adoré à l’époque donc je te le conseille :)

      J'aime

  2. Jamestine

    Dommage pour ce roman là de Fanu mais contente de voir que tu as aimé Carmilla! en tant que passionnée de Dracula and co j’aurai été très déçue xD.

    J'aime

  3. Ismérie

    Je n’ai jamais lu Carmilla, tiens (je me souviens l’avoir noté il y a looooongtemps dans ma wish-list … et oublié depuis ^^)
    Je vais tenter l’expérience du coup :-) (mais pas avec Les Mystères de Morley Court ^^)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s