‘Classic’ – a book which people praise and don’t read.

talk

Je suis actuellement dans une période creuse niveau lecture. Certains jours, je n’ai ni le temps, ni le besoin vital d’ouvrir un livre. Cette perspective m’aurait effrayée il y a quelques années, quand j’étais capable de dévorer 3 livres en l’espace d’une semaine. Désormais je relativise. Ce n’est pas la fin du monde, si je préfère regarder certains soirs des séries plutôt que de lire 100 pages d’un roman. J’aurais ressenti le besoin de me justifier, de (presque) m’excuser pour ce « manquement à l’ordre ». Plus maintenant. Mon rapport à la lecture n’a cessé d’évoluer ces dernières années. Je ne lisais presque pas au collège et au lycée. Un livre m’a ramenée vers la lecture que je négligeais complètement jusqu’alors (je préférais jouer aux sims à l’époque x) et je tenais déjà des blogs à propos de mes acteurs préférés aha). Le livre en question est Fascination de Stephenie Meyer. Eh oui! Je dois mon salut aux vampires et loups-garous ^^ Je n’ai pas tentée de relire ces romans depuis que je les ai découverts à 16/17 ans. Je pense que je leur trouverai des défauts, et que je lèverai souvent les yeux au ciel. Mais il serait inutile de mentir sur le fait que cette série a joué un rôle prépondérant dans ma vie de lectrice. Si je n’étais pas tombée dessus, je ne pense pas que je serai devenue une « grande lectrice », ni que j’aurais eu l’idée de créer un blog littéraire. Donc, si je devais établir un classement des « x livres qui ont changé ma vie », Twilight viendrait indéniablement s’y ajouter. Ainsi qu’Harry Potter, Dix Petits Nègres etc..

J’ai énormément de lacunes en ce qui concerne la littérature dite classique. Mais là encore, je ne vais pas culpabiliser si je n’ai pas lu Homère (en réalité, j’ai lu l’Odyssée mais je n’en garde aucun souvenir..), ni Mémoires d’Outre-tombe de Chateaubriand. Je n’aurais pas non plus l’impression de commettre une faute gravissime si je passe à côté sans m’arrêter. On se construit notre propre identité de lecteur par la curiosité et non par la contrainte. J’ai longtemps détesté les lectures imposées à l’école. De manière générale, si on m’impose quelque chose que je ne veux pas faire, je vais rouspéter. N’empêche que j’admets avoir découvert des oeuvres que j’ai apprécié alors même que je ne voulais pas les lire. Balzac et la petite tailleuse chinoise de Dai Sijie par exemple, ou encore Le Père Goriot de Balzac. Mon amour insoupçonné pour la lecture m’ayant été révélé au lycée, j’ai entrepris une licence en Lettres Modernes. Et il faut bien avouer que j’ai souvent enduré en silence des lectures qui ne correspondaient pas du tout à mes gouts. Le roman que je me suis trimballée comme un boulet pendant un semestre entier est Belle du Seigneur d’Albert Cohen. Je me suis reprise à plusieurs fois pour le lire sans succès. Je sais bien que dans un parcours comme celui que j’avais choisi (j’ai terminé ma licence depuis), il convient d’ériger de grandes oeuvres et de les étudier (les « décortiquer » jusqu’à la moelle même!), mais cet exercice m’a rarement plu. Ce sont dans mes lectures personnelles que je me suis épanouie. Se fier à ses envies et à sa curiosité est à mon sens bien plus satisfaisant. Il ne faut pas non plus avoir honte de ce qu’on lit même si une certaine élite dénigre nos gouts pas assez « sophistiqués » pour eux (je n’ai toujours pas digéré les propos méprisants d’Ormesson lors de l’émission La Grande Librairie à propos d’Harry Potter. D’accord, il est de la vieille école et ce n’est clairement pas son style de lecture mais il aurait pu s’abstenir de dénigrer un livre choisi par le public).

Je suis la première à aimer consulter des listes du genre « les 100 livres à lire avant de mourir », mais je prends cela à la rigolade. Je ne vais pas mal dormir la nuit s’il me reste encore 79 livres à lire sur la fameuse liste x) Les premières années où je tenais ce blog, je m’étais dictée trop de contraintes. Faire un bilan mensuel avec le nombre de livres et de pages lus. ‘’L’obligation’’ de chroniquer chaque lecture achevée. C’était plus astreignant qu’autre chose. J’ai lâché du lest en 2014 et ça va beaucoup mieux. Je viens vous parler de mes lectures uniquement si je le désire. Cela signifie moins d’articles livresques, mais je me sens plus ‘’libre’’ dans le ton que j’emploie. Finis aussi les services presse envoyés par les maisons d’édition qui avaient cessé d’être des lectures plaisirs. Par ailleurs, je lis un peu moins de YA depuis le début de l’année. Je n’ai pas tiré un trait sur ce genre, mais je suis plus tentée par des romans contemporains et des classiques (surtout britanniques as usual) actuellement :) Mes gouts et habitudes changent et ne cesseront de changer, mais le principal c’est de lire, n’est ce pas ? Je vagabonde parmi un océan infini de livres.

Il est loin le temps où je lisais presque 10 livres par mois (ce chiffre me surprend maintenant !). Je lis moins, mais j’accorde sans doute plus de temps qu’avant à chacune de mes lectures. Je les savoure (ou les jette par la fenêtre quand je ne les supporte pas hihi). Je ne fais plus de course contre moi-même. Cette façon de procéder est plus saine. Ma manière d’appréhender la lecture a donc changé depuis la création de ce blog en 2009. Cela se répercute par contre sur son contenu, moins prolifique qu’avant. Mais c’est ainsi que je prends désormais plaisir à bloguer, sans contrainte, aucune.

Il est rare que j’écrive des articles « réflexion », mais j’avais besoin de m’exprimer sur ce sujet aujourd’hui! Désolée si vous avez trouvé cela ennuyeux ^^’

Voici les deux derniers livres lus que je ne chroniquerai pas sur le blog: 

lovecraft

*la citation dans le titre est de Mark Twain, je la trouve assez amusante ! 

15 réflexions au sujet de « ‘Classic’ – a book which people praise and don’t read. »

  1. Aurélie

    Ah je me sens moins seule tout d’un coup !! Merci pour ça. J’ai à peu près les mêmes réflexions que toi sur certains sujets. D’ailleurs, j’ai laissé tomber mon blog depuis plus d’un an. Pas que ce soit un soulagement mais presque.
    Merci aussi pour ta réflexion sur Jean d’Ormesson. Même si je n’ai pas lu Harry Potter, je respecte totalement cette lecture et je dirais même qu’il faut applaudir et valoriser ce type de lecture. Peu importe le roman, la bd ou le manga qui mène une âme en peine vers la lecture :P
    Bon là c’est la bibliothécaire qui parle.
    Le succès commercial Monsieur d’Ormesson n’est pas forcément égal à navet littéraire. Et puis c’était très sympa de dire ça alors qu’il y avait 2 auteurs de best-sellers à côté de lui. Ils ont dû être ravis Nothomb et Teulé…
    Bonne continuation !

    J'aime

    1. Alicia

      Quand viendra le jour où je ne prendrai plus aucun plaisir à partager mes lectures (ou avis sur des films/Séries), j’arrêterai mon blog..
      C’est clair qu’Harry Potter a redonné gout à la lecture à énormément d’enfants ! Dans l’émission personne n’a pris la défense de cette série! Il y n’y a que Ormesson qui a ouvert la bouche.. j’aurais préféré ne pas l’entendre x)

      J'aime

  2. Carole

    Premier commentaire sur ton blog, il faut bien un début à tout !

    Je lisais beaucoup aussi à une époque et je me retrouve vraiment dans ton article (que j’apprécie beaucoup d’ailleurs), même si mes lectures étaient plutôt classiques. J’ai rarement trouvé les livres proposés au lycée et en licence de lettres contraignants et j’étais une des seules je crois haha. Enfin je te comprend…

    Maintenant je ne lis quasiment plus, parfois ça m’attriste mais je me dis qu’il ne faut pas se forcer. J’ai toujours des périodes où je lis beaucoup mais elles se font de plus en plus rare. Je me dis que les livres sont avant tout une distraction maintenant !

    D’ailleurs ça m’étonne que ce soit grâce à Twillight que tu as commencé ton parcours de lectrice tiens ! Moi ce serait plutôt grâce aux bouquins de Jules Verne, c’est vraiment un de mes auteurs favoris :)

    J'aime

    1. Alicia

      Merci pour ton premier commentaire ^^

      Je lisais certainement avant le lycée, mais rien qui m’ait véritablement marqué (si ce n’est ma découverte d’Agatha Christie et de Gaston Leroux). Mais c’est Twilight qui m’a révélé que je pouvais dévorer un livre en l’espace d’une journée tellement il me prenait aux tripes ! La notion « d’évasion » à travers les livres ne m’avait alors jamais frappé. Mais c’est certain que Jules Verne doit être très doué pour cela aussi (j’imagine..pas encore lu) et que ses romans d’aventure m’auraient sans doute plu !
      Je connais plusieurs personnes qui ont réappris à aimer lire grâce à la série de S.Meyer ^^

      Clairement. Il ne faut pas se forcer ! Trouver des moments propices à la lecture :)

      J'aime

  3. DoloresH

    J’aime ce genre d’article, savoir comment les lecteurs envisagent leur rapport à la lecture, aux livres, s’ils se mettent des contraintes etc. Cette année j’ai l’impression que j’ai aussi lâché un peu de lest, de faire les choses plus selon mon envie. J’aime les classiques, enfin, certains classiques, mais avec le boulot en librairie, je lis surtout des nouveautés, et ça me frustre un peu. J’aimerais pouvoir trouver un juste milieu entre mes lectures « boulot » et mes lectures purement personnelles. Quant aux articles, j’ai cherché un style ces derniers temps, et je me suis rendue compte que ce que je faisais jusque là me plaisait en fait. Que j’étais plus à l’aise avec un cadre qu’en me mettant à rédiger sans filet un article. Je ne suis pas encore totalement satisfaite, mais ça devrait venir, petit à petit !

    J'aime

  4. Alexandra

    Il m’arrive un peu l’inverse en ce moment. J’ai envie de tout lire, et je me laisse submerger. Mais surtout… J’ai envie de lire tout un tas de classiques ! Cependant, comme toi, je pense que ce n’est pas grave si je n’ai pas lu les 100 livres “qu’il faut avoir absolument lus” avant de mourir.
    Si tu n’as pas envie de lire en ce moment, aucune raison de se forcer. Au contraire. Profite des séries, profite de ton temps pour faire autre chose, et tu reprendras quand tu voudras ! Pas de dictature :).

    J'aime

    1. Alicia

      Ma soif de découvertes livresques n’a pas tari mais je passe plus de temps dans mes lectures actuelles. Je stagne un peu car je regarde beaucoup de films et séries en ce moment ^^ »
      J’ai cru voir que tu souhaitais te remettre à la YA aussi :) Des idées ?

      J'aime

  5. Les femmes qui lisent sont dangereuses

    Je me retrouve pas mal dans ce que tu dis! J’ai très envie de lire des classiques (j’en ai quelqu’un dans ma PAL) mais le côté gros pavé m’en empêche pour l’instant! Mais ce n’est pas pour autant que je vais m’en vouloir et culpabiliser de ne pas les avoir lus! Je ne me force pas non plus à lire un livre, d’ailleurs j’en commence souvent deux ou trois en même temps, parce que je sais que j’en laisse tomber deux en cours de route, pour les reprendre plus tard! Idem pour le blog, c’est mon bébé, mais je publie à mon rythme, et tant pis si c’est un peu inconstant! (en ce moment je profite des vacances, parce que je sais qu’à la rentrée ce sera plus difficile) Je considère qu’à partir du moment où je rouspète et râle pour lire ou écrire un article, c’est que je dois faire une pause! Le tout doit rester un plaisir et non pas une contrainte!! Ton article est excellent je dois dire :)

    J'aime

  6. Melleaurel

    Tu as bien raison, la lecture et faire un blog, ça doit être un plaisir ! Moi, en ce moment je suis à fond « lecture » mais il m’est arrivé de ne pas lire pendant 1 mois et je n’ai pas culpabilisé ! ;)

    Bon j’espère qu’avec La chambre des officiers, tu vas reprendre un peu goût ! ;)

    J'aime

  7. Natacha

    Oui tu as raison miss ! Je te comprends, je fais souvent des break … je me prends compte que je publie rarement mes avis sur les quelques bds que j’ai lu… je ne veux pas à tout prix en écrire une alors que j’aurai l’impression pour certaines d’en parler davantage que dans le texte ^^
    Un joli billet

    J'aime

  8. Sybille

    Tu as raison, il faut lâcher du lest et ne pas trop se contraindre à lire tel ou tel livre parce qu’il est considéré comme un classique ou écrire des chroniques de toutes nos lectures parce que c’est important…! Il faut savoir se donner un rythme et faire un peu ce qu’on a envie !

    J'aime

  9. Charlotte

    Ton article est chouette, non seulement on a tous un rapport différent à la lecture mais en plus on change souvent d’attitude au fil des ans…
    En ce qui me concerne j’adore les classiques, c’est surement le genre que je préfère, mais j’aime bien (et je me force) à découvrir des auteurs plus contemporains ou différents. Le genre fantastique et la SF sont deux types de lectures qui ne m’intéressent pas encore, mais bon chaque chose en son temps !
    Comme toi je n’ai pas compris l’attitude de La Grande Librairie et de ses invités envers Harry Potter… C’est quand même une saga qui a attiré énormément de monde vers la lecture, qui a fédéré beaucoup de gens et de générations ! J’adore les classiques, mais je déteste l’élitisme qui les accompagne parfois :/
    En revanche, j’ai adoré Belle du Seigneur ! C’est d’ailleurs mon livre préféré je pense.

    Je découvre tout juste ton blog et j’aime beaucoup ce que j’y vois, j’espère que je te suivrai assiduement en 2015 ! Bises !

    J'aime

    1. Alicia

      Oui je pense aussi qu’au fil de notre vie de lectrice, on va explorer de nouveaux genres littéraires :) Je ne me suis presque jamais aventurée du côté de la SF pure et dure (car ça m’effraie un peu) mais pourquoi pas un jour ! J’espère renouer davantage avec les classiques cette année par contre ! Mais j’avoue que ce sont surtout les auteurs britanniques qui m’intéressent ^^
      Je connais d’autres personnes qui considèrent Belle du seigneur comme leur roman préféré ! Good for ya :D J’ai dû complètement passer à côté de la beauté de ce roman !

      Un grand merci pour tes commentaires ^^ Je m’en vais de ce pas découvrir ton blog !

      J'aime

  10. Coquelicote

    J’aime beaucoup ce genre d’article, je réfléchis depuis un moment à en faire un mais j’ai la flemme de me poser pour mettre par écrit mes idées, donc ça attendra encore ^^

    Je pourrais certainement aussi mettre la saga de Stephenie Meyer dans les livres qui m’ont marquée. Avec L’Auberge de la Jamaïque et Rebecca, ce sont les seuls bouquins que j’ai lus lors de mon année de prépa, et ça m’avait fait un bien fou ! J’avais pleuré comme une larve au début du tome 2, avec pour conséquence de faire partir une grosse partie de la pression qui me pesait dessus. Et puis je pense que c’est avec ces romans que j’ai commencé à m’intéresser aux vampires. Peut-être n’aurais-je jamais lu – et adoré – Dracula de Stoker si je n’avais pas lu Twilight d’abord ! Et puis parmi les « classiques », il y en a que j’adore (Victor Hugo) et d’autres que je n’aime pas du tout (Balzac ne m’a pour l’instant jamais convaincue).

    J’avais d’autres choses à dire mais je crois bien que j’ai oublié ^^’ Enfin bref, je suis d’accord avec ton article : faisons les choses comme elles nous plaisent, lisons ce que nous voulons, laissons-nous former par nos lectures, quelles qu’elles soient, et ne nous imposons pas de contraintes inutiles, il y en a déjà bien assez par ailleurs !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s