Love doesn’t adhere to time and boundaries does it? It just is

Les événements tragiques de ces derniers jours ont eu raison de ma motivation à lire/publier des articles. Je reviens quand même aujourd’hui avec un billet sur 2 séries et 1 film vus récemment ;) 

ourzoo

Our ZOO retrace le combat d’une famille dans la défense d’un projet étonnant: l’ouverture de leur propre zoo. Cette idée farfelue nait dans l’esprit du père de famille, traumatisé par les tortures qu’il a subi pendant la première guerre mondiale. Il veut que les animaux soient libres de se déplacer comme ils le souhaitent, et éradiquer les barreaux et les cages. Il imagine un zoo d’un tout nouveau genre. La famille quitte donc leur vie paisible à Liverpool pour le petit village de Upton. Une vaste demeure est mise aux enchères, et les Mottershead en deviennent les propriétaires. Les animaux arrivent les uns après les autres sous le mauvais oeil des habitants du village qui s’opposent à ce projet jugé insensé et dangereux. Le Révérend est à la tête de cette protestation virulente qui s’élève contre les Mottershead.

Ce rêve fou nous émerveille tout comme ces nouvelles espèces qui viennent s’ajouter « au catalogue »: dromadaire, ours bruns, singe, oiseaux exotiques.. L’histoire est néanmoins un peu manichéenne: d’un côté les villageois qui s’opposent farouchement en signant diverses pétitions, et en se montrant désobligeants envers les membres de la famille (même la plus jeune est pointée du doigt par ses camarades de classe). Il y a aussi quelques bons samaritains qui s’unissent au Mottershead. L’égoïste révérend qui enchaine les coups bas. Et la pauvre famille qui se serre les coudes contre vents et marées. Mais à part ce schéma assez traditionnel, j’ai éprouvé énormément d’empathie pour ces personnages. Le scénario est bon, l’histoire (véridique) passionnante. Il faut attendre le tout dernier épisode pour que le projet se concrétise (ce n’est pas vraiment un spoiler car encore une fois, il s’agit d’une histoire vraie ;). Ce n’est donc pas le Zoo qui est au coeur du récit, mais plutôt la résurrection d’un homme brisé par la guerre. On assiste à sa reconstruction, à la renaissance de ses rêves. George Mottershead n’est pas un homme exempt de défauts. Il m’a parfois agacée en raison de son impulsivité mal maitrisée. Mais il est humain, et on comprend la raison pour laquelle il souhaite se donner corps et âme dans ce projet gigantesque. Parmi la famille il y a: les parents de George. Sa femme, Lizzie. Ses deux filles, June et Muriel. Ainsi que son gaffeur de beau-frère. Une série qui se regarde avec un plaisir véritable.

Our Zoo (2014), 6 épisodes x 60 minutes. BBC One. Série inspirée de l’Histoire du Zoo de Chester. 

call

J’ai longtemps hésité avant de me mettre à regarder cette série de la BBC. Et j’ai eu terriblement tort de prendre autant de temps. Call the midwife est l’adaptation des mémoires de Jennifer Worth, une sage-femme qui a mis au monde de nombreux enfants dans les quartiers pauvres des Docklands à Londres dans les années 50. L’héroine principale, et la narratrice de la série est Jennifer Worth (rebaptisée Jenny Lee). Ce que j’ai particulièrement aimé dans cette série, c’est finalement la beauté de l’acte d’enfanter. Ces accouchements à domicile sans anesthésie péridurale pouvant soulager la douleur sont de vrais moments d’héroïsme. En parallèle de leur profession, on suit Jenny, Chummy, Trixie, Cynthia et les soeurs du couvent Nonnatus House dans leur vie de tous les jours. C’est une série émouvante car chaque épisode nous ouvre les yeux sur un drame, sur des conditions de vie difficiles (je ne m’imaginais pas l’East End aussi défavorisé en 1950!), mais aussi sur des petits bonheurs quotidiens. C’est beau, triste et terriblement attachant ! Mon personnage favori est Chummy, l’infirmière-sage femme un peu gauche qui trouve l’amour auprès d’un agent de police. Leur histoire est tellement adorable ! Je suis moins en phase avec Jenny Lee. Je l’apprécie quand elle est sur le terrain (sa compassion pour ses patients est magnifique) en revanche sur le plan personnel, elle m’a assez ennuyée. J’ai commencé à regarder la saison 2, et je ne suis pas au bout de mes émotions ! (Le titre de l’article est une citation de Jennifer Worth dont je compte lire les Mémoires ;)

Call the Midwife 2012-en production. 3 saisons. BBC One
 

peabody

Totale découverte car je ne connaissais pas du tout ce dessin animé avant qu’une blogueuse mode en parle dans une vidéo. J’ai été hyper emballée par le visuel de ce film très soigné aux couleurs éclatantes. Les voyages dans le temps sont quelque chose d’assez commun mais c’est traité ici avec beaucoup d’humour. On croise Léonard De Vinci en train de peindre Mona Lisa qui tire toujours une tronche pas possible. C’est grâce à Mr Peabody & Sherman que ce mince sourire, qu’on connait si bien, apparait sur ses lèvres. On rencontre également Marie Antoinette qui se goinfre de gateaux plus que de raison. Ou on assiste encore à la guerre de Troie. Il y a vraiment des répliques hilarantes et ingénieuses. La reconstitution des différentes époques est sublime. En revanche, j’ai eu beaucoup moins d’atomes crochus avec les personnages. Mr Peabody est un génie qui réussit tout ce qu’il entreprend. Il est assez pédant. Sherman est son fils adoptif un brin geignard. Il y a aussi Penny, une camarade d’école de Sherman exécrable qui finira par l’apprécier. Je ne me suis pas particulièrement attachée à ces 3 personnages que j’ai même parfois trouvé pénibles. La morale n’est pas non plus extraordinaire. Ce sont les voyages dans le temps et la rencontre avec toutes ces grandes personnalités de l’Histoire qui m’ont plu mais voilà tout..

Mr Peabody & Sherman (2014). Dreamworks

10 réflexions au sujet de « Love doesn’t adhere to time and boundaries does it? It just is »

  1. Emma

    J’ai commencé à regarder Call the midwife quand elle passait sur la TNT l’année dernière mais je n’ai pas tout vu. Faudrait que je m’y remette car ça me plaisait beaucoup !

    J’ai vu les affiches de Mr Peabody un peu partout dans le métro lors de sa sortie au cinéma. Les affiches me donnaient envie d’aller le voir, ce que je n’ai pas fait. Faudrait que j’arrive à me le procurer pour le découvrir :)

    J'aime

  2. Melleaurel

    Our Zoo a l’air super ! Encore une bonne série anglaise ;) Original en tout cas !
    Call the midwife, que dire…J’adore ! Une bonne ambiance, de l’humour et surtout, la dénonciation des conditions de vie de certains londoniens !

    J'aime

  3. Scarlatiine

    J’ai beaucoup aimé « Our Zoo », petite bulle de plaisir de mon mois de décembre. Cette histoire est passionnante et je me suis attachée à cette grande famille (et j’en ai détesté certains autres… oui, Reverend, je pense à vous !) Quelle dommage de savoir qu’il n’y aura pas de deuxième saison…
    J’ai regardé le premier épisode de « Call the Midwife », mais je n’ai toujours pas pris le temps de regarder la suite, alors que j’adoooooore Miranda Hart (Chummy) ! Mais tellement de séries, tellement peu de temps, comme on dit ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s