Rencontre avec Phileas Fogg

echo

Je vais revenir rapidement sur deux lectures achevées ces derniers jours. La première est Echo, un roman historique middle grade. En plongeant le nez dedans, je ne m’attendais pas à y trouver un récit aussi difficile émotionnellement. Le texte se divise en 3 parties. Dans chacune d’elles, nous embarquons dans la vie d’un des personnages. 1933. Friedrich assiste à la montée du nazisme dans son pays. A cause d’une vilaine tâche de naissance sur la joue, il risque une opération de stérilisation afin de ne pas répandre ses « tares » à sa future progéniture. 1935, USA. Mike et son petit frère sont deux orphelins en quête d’une famille prête à les aimer.
1943, USA. la famille d’Ivy, d’origine mexicaine, subit des discriminations en Californie. Le point commun entre ces 3 personnages est leur talent de musiciens. Echo est une ode à la musique qui est un allié inestimable dans ces moments de crise et de profond désespoir que traversent les héros. Une touche de magie vient s’ajouter à l’histoire. C’est très subtil, presque indécelable. J’ai trouvé que l’auteur, Pam Munoz Ryan, n’épargnait pas ses lecteurs (et tant mieux!). La réalité historique est crue, douloureuse. Il y a des passages très forts. Et j’ai apprécié le petit effet de surprise final concernant la destinée de Friedrich, Mike et Ivy. Une bonne surprise !

Echo de Pam Munoz Ryan (2015) – 592 pages
verne

Mon premier Jules Verne ! Eh oui, j’ai traversé l’enfance, puis l’adolescence sans ouvrir un seul de ses livres. Pourtant mon père m’a souvent parlé avec engouement des romans de cet auteur qui ont bercé sa propre enfance. C’était donc à mon tour de le découvrir à travers son ouvrage Le Tour du Monde en 80 Jours. Ce fut une lecture bien plus aisée que je ne l’aurais cru. Je pensais que l’écriture aurait vieilli et serait difficilement abordable. Finalement ce ne fut pas le cas. Le récit n’a pas pris une ride et les aventures de Phileas Fogg et de son domestique Passepartout sont toujours aussi prenantes, même 142 ans après que les premiers lecteurs aient lu cette histoire ! Par rapport à d’autres romans du XIXeme siècle, je trouve que celui ci fait toujours rêver: c’est une histoire d’aventures et de voyages comme il ne s’en fait plus beaucoup aujourd’hui. Ce fut donc une belle entrée en matière dans l’œuvre de Jules Verne, et je compte bien poursuivre ma découverte ! Peut être avec un de ses récits d’anticipation (Paris au XXe siècle) ou un autre roman d’aventures (Vingt mille lieues sous les mers).  

Le Tour du Monde en 80 Jours de Jules Verne (1872)

9 réflexions au sujet de « Rencontre avec Phileas Fogg »

  1. Natacha

    Bon dimanche Alicia ! Je n’ai toujours pas lu de Jules Verne également mdr La honte mais il me semble que j’ai 80 jours dans ma PAL ! Echo me tente pas mal il a l’air sympa !

    J'aime

  2. Matilda

    Ah je suis contente que tu aies aimé le Verne :D Alors certes je n’en n’ait jamais encore lu non plus, mais j’ai écoute « Le tour du monde en 80 jours » en livre audio environ quarante fois et ça me fait rêver à chaque fois :)

    J'aime

  3. Emma

    J’ai lu Le tour du monde en 80 jours il y a longtemps maintenant ! J’adore cette histoire. L’année dernière j’ai lu Voyage au centre de la Terre, & c’était un plaisir de retrouver l’écriture de Jules Verne. Comme tu le dis, son écriture n’a pas vieilli. C’est très agréable de suivre les aventures de ses personnages. Jules Verne est un conteur admirable ! Vingt mille lieues sous les mers me fait très envie aussi, le prochain de Verne que je lirai, peut-être :)

    J'aime

  4. pillonfrancoise

    Jules Vernes a bercé mon enfance et mon adolescence ainsi que celle de mon frère et de mes cousins. Je me souviens de mon oncle et ma grand-mère nous lisant « l’Ile mystérieuse » et nous cachant les illustrations quand elles pouvaient nous laisser deviner ce qui allait arriver. Un bonheur. Je me suis téléchargé toute la collection sur ma tablette (c’est gratuit).
    L’an dernier, j’ai lu quelque chose de passionnant « 80 jours autour de monde » de Matthew Goodman (voir le lien ci-dessous): c’est l’histoire vraie de deux journalistes femmes qui ont fait le voyage depuis les Etats-Unis, chacune en sens inverse; peu après la parution du livre. A lire absolument !

    https://itunes.apple.com/fr/https://itunes.apple.com/fr/book/quatre-vingts-jours-autour/id885717031?mt=11/quatre-vingts-jours-autour/id885717031?mt=11

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s