The Duff

njdj

The Duff fait partie de ces romans Young Adult très en vogue et que 6931356je n’ai cessé de croiser ces dernières années. Pourtant il ne m’attirait pas – et je trouvais la couverture hideuse, mais ça c’est une autre histoire ! Et je pensais que ce serait une histoire superficielle, un énième roman se passant dans un lycée américain avec des cheerleaders et tout le tintouin. J’en ai un peu ma claque de ce genre d’intrigues. The Duff c’est un peu tout cela, mais c’est abordé de manière inattendue sans trop de clichés.

L’héroïne, Bianca, sort des sentiers battus et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Même lorsqu’elle apprend qu’elle est la DUFF de son groupe d’amies. Alors que signifie ce mystérieux acronyme ? Designated Ugly Fat Friend – c’est à dire qu’elle est la moins attirante de ses amies. Je vous vois déjà lever les yeux au ciel (j’avoue que j’ai réagi pareil à la lecture du résumé), mais ce roman n’est pas aussi futile qu’il n’y parait. Le comportement de Bianca m’a surprise (et en bien) car elle est aux antipodes de ce qu’on attend d’une héroïne en Young Adult. Affectée à l’idée d’être la DUFF, au lieu de se morfondre, elle trouve un parfait exutoire : Wesley, le beau-gosse du lycée qui est connu pour être un womanizer. Je ne dirai rien à propos de la nature de leur relation même si vous pouvez le deviner sans mal ^^

J’ai été aussi étonnée de tourner frénétiquement les pages de ce livre (c’est imagé car je l’ai lu sur ma Kindle :p), jusqu’à le terminer en à peine 3 jours – ce qui est un exploit pour moi ! J’ai trouvé les personnages très bien dépeints. Les meilleures amies de Bianca ne sont pas des pimbêches, elles ont de la profondeur. Tout comme Wesley qu’on s’attend à détester pour son comportement immoral, mais qui finalement parvient à nous charmer. Bianca a une sacrée personnalité, et même si parfois je n’étais pas toujours en accord avec elle, je l’ai trouvé réaliste et drôle. L’intrigue sonne juste et elle est plutôt osée !

C’est grâce au blog de s que j’ai eu envie de découvrir The Duff ^^ Je ne pense pas que je regarderai l’adaptation qui est sortie il n’y a pas longtemps. Au vu du trailer, les stéréotypes reviennent au galop. L’histoire semble avoir complètement été transformée..

njdj

The Duff de Kody Keplinger (2010) – Lu en VO

challenge goodreads

3 réflexions au sujet de « The Duff »

  1. Les femmes qui lisent sont dangereuses

    Je suis contente que le livre t’ait plu!! Je ne m’y attendais pas, et ça a été une très bonne surprise pour moi :) Le film est vraiment pas terrible niveau « intrigue » et c’est vrai qu’il y a pas mal de clichés! Heureusement que les deux acteurs principaux sont tops ;)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s