A Little Life

IMG_20151016_113721-1

Voici venu le moment de vous parler de A Little Life. Mon second coup de coeur de l’année.

Que d’émotions m’a fait vivre ce roman ! J’ai rarement été à ce point touchée par le sort de personnages. A mes yeux, ils sont devenus des individus réels, en chair et en os. En 720 pages et en deux mois de lecture, Jude, Willem, Malcolm et JB ont fait partie de ma vie. Surtout Jude… Jude qui m’a fait éprouver tant de peines, et de craintes. Avant d’entreprendre cette lecture, j’avais été prévenue que je m’attaquais à une histoire bouleversante. Même en le sachant, je n’avais pas mesuré à quel point elle le serait.. Ce fut une expérience littéraire comme j’en ai rarement connue. J’ai pleuré à chaudes larmes, j’ai été frustrée, écoeurée, épouvantée, fiévreuse, en colère, anéantie… Je n’ai formé qu’un avec les souffrances de Jude.

L’histoire suit 4 amis d’université, décennies après décennies. En partant d’un schéma qu’on pourrait croire classique, l’auteure – grâce à une plume captivante – parvient à nous surprendre quant au tournant que prend l’intrigue. Nous sommes bien loin des stéréotypes concernant la vie d’une bande d’amis new-yorkais. La ville est presque éclipsée au profit de ces personnages si familiers, si proche de nous. Et lorsque l’on s’attache beaucoup trop à des gens, le moindre pépin qui leur arrive se répercute sur notre vie. Et puis encore une fois il y a Jude et ses secrets… Ses secrets qui mettent du temps à ressurgir mais qui se tapissent dans l’ombre prêts à nous sauter à la gorge et à nous à écorcher comme ils ont écorché Jude tout au long de son existence.

Hanya Yanagihara a cette faculté – rare – de nous faire oublier le monde qui nous entoure. Plus rien n’existait lorsque j’avais le nez entre les pages de A Little Life.  Si j’ai mis du temps à atteindre la dernière page, c’est que j’ai éprouvé le besoin de m’arrêter et de reprendre mon souffle, de me changer les idées, d’échapper quelques temps à la violence psychologique de ce livre. Car oui, il est violent. Il traite de sujets très durs. On se prend des vérités monstrueuses en pleine face. L’auteure ne nous épargne pas, mais on savoure les moindres moments de répit. C’est si difficile de mettre des mots sur les émotions qui m’ont traversée. Ce livre est le reflet de quelques unes de mes angoisses les plus profondes.. J’ai un peu de mal à rédiger ce billet, excusez moi – c’est pourquoi je vous invite à aller regarder la vidéo très émouvante d’Hajar – une chronique bien mieux construite que la mienne !

(Lorsque je cherchais à me procurer cet ouvrage, j’avais été dans plusieurs librairies anglaises de Paris [WH Smith, Galignani, Shakespeare & Co.], et il était en rupture de stock. Les 2/3 libraires à qui j’ai parlé étaient comme transcendés par leur lecture de ce livre. Je me souviens que l’un d’eux m’ait dit « A Little Life est un roman dont on ne ressort pas indemne ». Et c’est exactement ça.)

Pour le moment, le livre n’est disponible qu’en langue anglaise, mais il sera forcément traduit en français ! x

8 réflexions au sujet de « A Little Life »

  1. Valentine Pumpkins

    Oulala, ça a l’air drôlement bien ! J’espère me souvenir de ce livre quand il sortira en français, j’ai beaucoup de mal à lire en anglais, il faudrait pourtant que je m’y mette :/

    J'aime

  2. Aurelie

    Ton avis est très bien écrit…pour être franche, j’ai vérifié que je n’avais pas loupé une partie tellement, j’ai été captivée par ton avis ! Ce livre va rentrer illico presto dans ma wishlist ;)

    J'aime

  3. Emy

    Il m’intrigue beaucoup ce livre. Je pense que comme le dit Karine ci-dessus, il faut trouver le bon moment pour le lire tellement il est bouleversant… Comme tu en fais mention dans ton billet, il demande à son lecteur de reprendre son souffle entre deux. Ce qui lui donne aussi un côté intimidant.
    En tout cas, il est dans ma wishlist, je l’ajouterai peut-être à une prochaine commande :-)
    Merci pour ton avis en tout cas !

    J'aime

  4. Caro Bleue Violette

    Ah je le vois partout sur les blogs anglophones celui-ci. Et que des avis semblables au tien. Il m’intrigue aussi beaucoup et je l’ai noté… mais j’ai peur de ne pas supporter. Comme disent les filles, il vraiment le lire au bon moment !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s