The House of Silk

20151025_205329-01

Anthony Horowitz nous livre un tout nouveau Sherlock Holmes qui veut s’inscrire dans la continuité des romans originaux d’Arthur Conan Doyle. Pour cela l’auteur prend soin de reprendre les tics d’écriture du Dr Watson qui narre les enquêtes de son illustre ami et détective hors pair. Si ça peut paraitre un peu fake au début, on finit par s’y faire et le récit est plutôt convainquant.

Watson nous prévient dès les premières pages que cette aventure est sans doute la plus incroyable que son ami et lui ont vécu. C’est l’aspect du livre que j’ai le moins apprécié: l’emploi abusif de l’hyperbole qui devient, à force, caricatural et too much. J’avais deviné quelques uns des rebondissements, et le twist final ne m’a pas surprise plus que cela. Néanmoins c’est une intrigue policière qui se défend et si elle mettait en scène d’autres personnages que Holmes et Watson, je l’aurais certainement davantage appréciée. Mais s’agissant d’un pastiche de l’oeuvre de Conan Doyle, je m’attendais à plus de finesse et d’exactitude dans le traitement des personnages.

Je possède l’édition jeunesse (et française qui plus est) de La Maison de Soie et je me demande si le texte est le même que dans l’édition adulte – publiée initialement chez Calmann-Lévy, ou s’il a subi des changements pour s’adapter à un public plus jeune. En tout cas, en tant que roman policier c’est un divertissement pas mal. En revanche, si vous aimez les aventures originales d’Holmes et la plume de Conan Doyle, vous risquez d’être un peu déçus !

transition

La semaine dernière, je suis allée au Louvre et au Musée de l’Orangerie. Dans le premier, j’ai fait l’exposition Mythes Fondateurs d’Hercule à Dark Vador. Le musée a ouvert un nouvel espace (La Petite Galerie) davantage dédié aux enfants avec des expos beaucoup plus courtes et ludiques. En pleines vacances scolaires, ce ne fut pas évident de me faufiler dans les salles et de profiter pleinement des oeuvres exposées ^^’ La genèse des mythes est expliquée à travers des figures emblématiques: Orphée, Icare, Hercule..jusqu’à arriver à l’univers de Star Wars (auquel je n’y connais rien x) avec le masque et casque de Dark Vador – empruntés à la collection de George Lucas – personnage qui serait un Hercule tombé du côté obscur. Je regrette de ne pas m’être attardée davantage devant les oeuvres de cette exposition…

Thomas-Cole-The-Course-of-Empire-The-Arcadian-or-Pastoral-State
The Arcadian or Pastoral State – Thomas Cole

J’ai davantage été happée par l’exposition Une brève histoire d’avenir, toujours au Louvre. Je n’ai pas lu le livre de Jacques Attali dont est tirée la réflexion de cette expo et j’aurais sans doute dû me renseigner sur l’ouvrage avant de m’y rendre. Chaque oeuvre représente un événement historique majeur de notre civilisation et tend à expliquer notre rapport à l’avenir. J’ai été touchée par la série de tableaux de Thomas Cole (1801-1848). J’étais déjà conquise par ses peintures (vous pouvez en contempler ici et zoomer sur chaque détail) et en voir cinq en vrai fut un régal ! J’ai également découvert Tomás Saraceno et ses toiles d’araignées absolument obsédantes. Cette exposition m’a fait passer un bon moment même si je n’ai pas toujours compris la présence de certaines oeuvres en rapport avec la thématique.

sadness_by_julia_margaret_cameron
The Shakespearean actress Ellen Terry photographed by Julia Margaret Cameron in 1864 – Cette photo n’était pas exposée mais c’est ma préférée de la photographe !

J’ai également eu l’occasion de voir la 1ere partie de Qui a peur des femmes photographes ? Années 1839 à 1914 à l’Orangerie. La photographie a longtemps été considérée comme un art masculin. Cette exposition met en lumière des femmes photographes de talent dans la maitrise et la technique de ce médium. On y trouve  beaucoup de clichés de Julia Margaret Cameron, et de Gertrude Käsebier entre autres. On oscille entre portraits d’illustres figures (Charles Darwin et Julia Jackson par J.Cameron ; Wilfrid Scawen Blunt par Lady Alice Mary Kerr) à des photographies plus intimistes et à d’autres plus politiques (avec les suffragettes)… Il y a beaucoup à voir – et je comprends donc la décision d’avoir coupé l’expo en deux parties ! Malheureusement à Orsay, il y avait beaucoup trop de monde samedi et j’ai préféré reporter à un autre jour ma visite !

transition 2

Ce tour d’horizon culturel est terminé ^^ J’espère avoir l’occasion d’aller à d’autres expositions prochainement !

9 réflexions au sujet de « The House of Silk »

  1. Alexandra

    Comme toi, j’avais passé un bon moment avec La Maison de Soie, mais en attendais plus. Je ne connais pas bien les personnages d’Holmes et Watson, étant peu familière avec l’œuvre originale, mais j’ai eu l’impression que quelque chose clochait.
    Je t’envie de pouvoir voir autant d’expositions fantastiques. J’aurais adoré voir les 5 tableaux de The Course of Empire, que j’ai étudiés en L3 et qui m’avaient fascinée. Mon préféré était Desolation, le dernier ! Quant à l’exposition elle-même, je crois qu’ils ont la monographie à la BNU, donc j’y jetterai un œil à l’occasion, histoire de voir quels tableaux étaient présentés (a). J’ai regardé il y a peu un petit livre avec les photos de Cameron et suis tombée sous le charme. Je répète : TU AS DE LA CHANCE.
    (Je t’imagine en train de te faufiler au milieu des enfants au Louvre et ça me fait sourire ;)).

    J'aime

    1. Alicia

      JE NE SAVAIS PAS QUE TU AVAIS LU CE ROMAN ! (oui oui je suis au courant de tous les autres que tu as lu dans ta vie :p)
      Tu as des cours passionnants à la fac alors pour avoir étudié ces tableaux *O*
      I am a lucky girl I know ! Mais à Strasbourg tu auras le droit à Max Raabe donc, ça compense U_U

      J'aime

  2. Aurelie

    L’exposition Qui a peur des femmes photographes ? a l’air super ! Tout à l’heure en librairie, je suis tombée sur un roman où l’histoire parlait d’une femme devenue photographe après la Première Guerre Mondiale ! Je suis sûre que ça pourrait te plaire…Je vais rechercher le titre ;)

    Sinon pour The House of Silk – je ne pense pas le lire, du moins pas tout de suite, j’ai prévu de me faire l’intégrale de DOYLE (c’est bien beau de regarder la série de la BBC mais il faudrait que je songe enfin à lire les œuvres originales !)

    J'aime

    1. Alicia

      Oh merci pour la recommandation ^^ Tu sais si Amory Clay a réellement existé ou si le roman de Boyd est de la fiction ?

      Bonne découverte de l’oeuvre de Conan Doyle o/

      J'aime

  3. Alice

    Je viens seulement de découvrir ton blog et je l’adore. Tu as une très belle écriture, et lorsque tu décris les expositions que tu vois, les livres que tu lis, les films que tu vois j’ai très envie de les voir/lire/voir aussi !
    Merci pour ce bon moment de lecture ! (et je vais de suite te mettre dans ma catégorie de blogs à suivre !)
    A bientôt !

    J'aime

  4. Sybille

    La maison de soie m’intrigue pas mal mais je préfèrerai lire les autres histoires de Sherlock qui me reste à lire encore :) l’expo du livre sur les héros a l’air vraiment géniale ! Si j’ai le temps, j’irais faire un tour !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s