« Je n’ai pas l’habit, mais j’ai l’âme. Mon coeur est mousquetaire »

J’ai parfois envie de vous parler de mes lectures alors même qu’elles ne sont pas encore achevées. C’est ce que je vais faire aujourd’hui: il ne s’agit pas de chroniques construites mais de réflexions sur les premières pages de ces livres !

mousquetaires

musketeersJe suis à la moitié des Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas (Père) que j’ai commencé il y a une quinzaine de jours. Bien que j’entrecoupe ma lecture avec d’autres romans, je prends un plaisir fou à poursuivre les aventures d’Athos, Porthos, Aramis et de D’Artagnan. J’ai longtemps repoussé le moment de lire ce classique car, par une crainte absurde, j’avais peur de ne pas l’apprécier à sa juste valeur. Je pensais qu’il serait écrit dans un style pompeux pour un lecteur du XXIeme siècle mais mes craintes se sont envolées dès le premier chapitre. Ce que j’aime le plus, c’est le lien d’amitié très fort qui unit ces quatre hommes. Ils partagent tout, jusqu’à se répartir équitablement leurs récompenses. Ils s’auto-congratulent pour leurs faits d’armes, se moquent gentiment les uns les autres de leurs conquêtes amoureuses. Athos, Porthos, et Aramis étaient déjà inséparables avant l’arrivée du jeune D’Artagnan, et ils l’accueillent chaleureusement bien qu’il ne soit pas (encore) mousquetaire. Cette amitié presque fraternelle m’a séduite !

Dans les nombreuses adaptations cinématographiques, l’accent est mis sur leurs qualités (courageux, loyaux..) ainsi que sur leurs faiblesses (les femmes, la boisson, les paris, la bagarre..). Avant même de lire Dumas, je connaissais ces personnages qui sont bien présents dans notre imaginaire collectif. Les découvrir à travers la plume du romancier m’a fait les aimer et les comprendre davantage. Ils sont des héros bien plus complexes, bien plus humains que ce que les films et séries laissent entrapercevoir d’eux. C’est un roman épique, plein de péripéties, de personnages incroyablement vivants, de méchants comme on les aime (Milady de Winter en tête !). Il est entrainant, et souvent drôle !

Je vais poursuivre ma lecture avec délectation, tout en continuant de visionner la série produite par la BBC et que je trouve fort divertissante !

Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas. 1844. 

miroir

Je suis également à mi-chemin de ma lecture de La Femme au Miroir d’Eric-Emmanuel Schmitt. C’est Marie qui m’a très gentiment offert ce roman français pour me faire découvrir son auteur préféré ^^ L’auteur nous narre l’existence de trois femmes à trois époques différentes: Renaissance, début XXeme et XXIeme siècle. Toutes les trois se sentent incapables de se soumettre aux exigences sociales qui voudraient qu’elles soient des femmes soumises et respectables, des épouses aimantes et fécondes, des mères de famille irréprochables.

A ce stade, j’ignore encore tout du lien qui unit ces femmes. Il me reste encore 200 pages pour espérer en apprendre plus sur leur destin. J’apprécie le fait que l’auteur adapte son style d’écriture à l’héroïne qu’il met en avant. Dans les chapitres concernant Anne, l’écriture est plus poétique, suave à l’image du caractère de la jeune fille. Pour Hanna, Eric-Emmanuel Schmitt a fait le choix d’un échange épistolaire dans lequel Hannah, jeune mariée, se livre en toute franchise à sa cousine. Enfin, l’écriture est plus crue, plus percutante dans les chapitres concernant Anny, comédienne hollywoodienne de tous les succès et les excès. Pour le moment, je note un manque de profondeur dans le traitement des personnages et une certaine lenteur dans le récit. Je suis cependant pressée de savoir ce qu’il va advenir d’Anne et d’Hanna. Le destin d’Annie m’intéresse beaucoup moins, car je trouve ce personnage stéréotypé. Je vous livrerai mon avis final ^^

Edit fin de lecture (16/02/16): Je suis finalement ressortie de ce roman plus enjouée que lorsque j’avais fait un point au milieu de ma lecture. Anne de Bruges est certainement le personnage qui m’a le plus attirée par sa singularité, et son destin mystique. J’aurais presque voulu que cette femme de la Renaissance ait vraiment existé pour pouvoir en apprendre davantage sur elle ! La seconde héroïne Hanna m’a également beaucoup intéressée: elle est l’une des premières patientes à expérimenter une cure psychanalytique élaborée par Freud. En revanche, je n’ai eu aucun atome crochu avec Anny, actrice à Hollywood… J’ai apprécié la manière dont Eric-Emmanuel Schmitt a rapproché le destin de ces trois femmes pourtant si éloignées dans le temps les unes des autres. La Femme au miroir fut globalement plaisant, notamment pour son aspect féministe avec des héroïnes qui refusent d’être enfermées dans un carcan imposé par leur époque. Ce n’est cependant pas un coup de coeur, mais une bonne première découverte de l’oeuvre de cet auteur prolifique ! Encore Merci Marie ;)

La femme au miroir d’Eric-Emmanuel Schmitt. 2011. 

envies

Pourtant considérée comme une des meilleures, je ne suis pas attirée plus que cela par la littérature russe. Je crois n’avoir lu qu’Anna Karénine de Tolstoï. Néanmoins, depuis que j’ai écouté le podcast « Au coeur de l’Histoire » consacré à la vie romanesque de Fiodor Dostoïevski, j’ai davantage envie de me tourner vers l’oeuvre de cet auteur. Peut être par Les Frères Karamazov, ou L’Idiot pour commencer.

Je meurs d’envie de lire du Zola en ce moment :) Trois titres plus que les autres: Au Bonheur des Dames, Le rêve et L’Assommoir !

L’Amie Prodigieuse d’Elena Ferrante fait beaucoup parler de lui ces derniers temps. Je me souviens l’avoir croisé plusieurs fois dans des librairies italiennes sans y prêter vraiment attention. Désormais il me fait de l’oeil !

Enfin, je serai tentée de lire des romans d’Agatha Christie qui ne sont pas des policiers. Pourquoi pas Loin de vous ce printemps qu’elle a publié sous un pseudonyme !

20 réflexions au sujet de « « Je n’ai pas l’habit, mais j’ai l’âme. Mon coeur est mousquetaire » »

  1. pillonfrancoise

    Contente que le monde d’Alexandre Dumas ! Le contraire m’aurait étonnée quand même ! Pour la littérature russe, je comprends, il faut vraiment entrer dedans ! Mais un conseil, si tu ne veux pas être découragée par Dostoievski commence par « Crime et châtiment ». Les « Frères Karamazov » sont très longs et il faut arriver à la deuxième partie du livre pour être accroché!
    A propos de littérature russe, je suis en train de lire Michel Strogoff (comme toi entrecoupé d’autres livres), de Jules Vernes ! Cà peut-être une bonne entrée vers la Russie, même si Vernes n’y a jamais mis les pieds. Il y a aussi la saga « la lumière des justes » de Henri Troyat. En fait, je pense c’est mieux de ne pas commencer par un vrai Russe (Troyat était Russe) mais de pénétrer dans l’atmosphère de ce pays par d’autres voies. Comme le Général Dourakine de la comtesse de Ségur (qui était Russe)….çà permet saisir un peu (mais un peu seulement) l’âme russe !
    Quant à Zola, « Au bonheur des dames » est son roman que je préfère. Si tu aimes l’art, « l’Oeuvre » est pas mal non plus. Le peintre qui est le héros de l’histoire est une évocation de Monet ! Ils avaient été très amis et se sont brouillés! Ah oui, je voulais te signaler « la calèche », de Jean Diwo, qui est une biographie romancée du fondateur de la maison Hermès, un très joli livre ! Je ne suis pas étonnée que tu aies aimé cette entreprise. Cela fait peu de temps qu’elle a été contrainte de rejoindre le Cac 40. Jusqu’à récemment elle essayait de fonctionner avec des « valeurs humaines » qui doivent se ressentir encore maintenant (c’est une maison protestante ! Comme Peugeot qui a longtemps été exemplaire, hélas ce n’est plus vraiment le cas)

    J'aime

    1. Alicia

      Merci pour le conseil: je possède Crime et châtiment aussi donc peut être commencerais-je par celui ci :)
      Vous lisez beaucoup de livres de Jules Verne en ce moment ^^ J’ai trouvé en occasion « Paris au XXeme siècle » et ça sera surement le prochain roman que je lirai de lui !
      J’ai déjà lu la La Calèche de Jean Diwo ^^ Magnifique patrimoine que possède cette maison de luxe en effet !

      Aimé par 1 personne

  2. Ross

    Ah, ça m’a donné envie de lire Les trois mousquetaires! Pareil, j’avais imaginé une écriture un peu chargée, mais puisque ce n’est pas le cas, je devrais me laisser tenter.
    Au Bonheur des Dames, c’est un de mes romans préférés, donc je ne peux que t’encourager à le lire!

    J'aime

    1. Alicia

      Eh ben non figure toi que le style n’est pas du tout ampoulé, il est fluide !
      Ca m’a étonnée aussi d’entrer aussi rapidement dans ce roman classique ^^
      Pour Au Bonheur des Dames, tu n’es pas la première à me dire qu’il s’agit d’un de tes romans préférés! Tellement hâte de le découvrir à mon tour o/

      J'aime

  3. Caro Bleue Violette

    J’avais essayé de lire Les Trois Mousquetaires ado et il m’était tombé des mains. Puis il y a deux ans, une amie a insisté pour que je lui redonne une chance et me l’a offert : j’ai mis deux mois pour le lire (comme toi je le lisais en parallèle d’autres choses) et au final j’ai aimé ! Les 400 coups des mousquetaires sont drôles à suivre et je kiffe le personnage de Milady. En revanche, le style de Dumas… Moins rébarbatif que j’en avais gardé le souvenir mais on voit qu’il publiait en feuilleton, parce qu’est-ce qu’il tartine ! Et il est assez approximatif avec l’histoire par moment ^^.

    Loin de vous ce printemps, ainsi que les 5 autres romans qu’Agatha Christie a écrit sous pseudo, sont dans ma PAL en VO – mais comme je relis tout Agatha par ordre chronologique j’en ai encore pour un moment avant de lire le premier d’entre eux :-)

    L’amie prodigieuse est ma wish-list mais alors je me suis mis dans l’idée que j’aimerais le lire en italien… si un jour je me remets effectivement à l’italien (ça fait deux ans que je dis que je vais le faire, lol) !

    J'aime

    1. Alicia

      Tu as eu raison de lui donner une seconde chance ^^ Oh pour le moment, le style de Dumas ne me gène pas particulièrement. Je le trouve même assez fluide, et il y a quand même énormément de dialogues (plus que de descriptions). En revanche oui, on voit clairement qu’il y a eu de nombreuses coupures pour que ça puisse être publié en feuilleton !

      Hihi relire tous les livres d’Agatha Christie dans l’ordre, ça doit demander beaucoup de temps et de patience pour arriver à un titre en particulier :P

      J’aimerais bien lire un premier livre en italien moi aussi… mais je ne pense pas avoir le niveau suffisant pour commencer par celui ci x) Bon courage pour te remettre à cette langue o/

      J'aime

      1. Caro Bleue Violette

        On (je fais le challenge Agatha avec deux copines blogueuses) pour jusqu’en 2022, à raison d’un par mois, et comme évidemment on saute des mois (en 2015, on en a lu que 6 au lieu de 12), il est probable qu’on termine en 2015 :-P

        Sinon pour le Ferrante, et pour te répondre ainsi qu’à la réponse que tu as faite à IfMaryBooks, on pourrait peut-être se faire un challenge  » en italien » ? On va mettre 6 mois à le lire mais ça peut être marrant :-P

        J'aime

        1. Alicia

          Encore de nombreuses années à passer avec la délicieuse Agatha Christie alors !

          Ooh depuis mon article, j’ai acheté le Ferrante en français finalement ^^’
          J’ai vite renoncé à l’idée de le tenter en italien !
          Mais je me suis remise à réviser l’italien sur l’application Duolingo pour me donner bonne conscience hihi

          J'aime

  4. ifmarybooks

    Je suis totalement d’accord avec toi j’avais adoré les chapitres sur Anne, j’aurai aimé avoir un roman entier de son point de vue mais Anny je n’aimais pas du tout. En tout cas tu l’as lu rapidement :).
    J’ai lu Les Frères Karamazov en décembre, j’ai aimé mais c’est quand même très pénible et long à lire ^^. J’avais eu envie de le lire après avoir écouté le podcast de Franck Ferrand justement ^^.
    Et j’ai tellement hâte de recevoir L’amie prodigieuse et de le commencer ! Après je pense que si j’aime ce livre il faudra que je les lise en anglais je crois qu’ils ont traduits les 4 tomes en anglais mais seulement 2 en France !

    J'aime

    1. Alicia

      Pour moi Anny était un énorme cliché de l’actrice hollywoodienne paumée, droguée, mais bourrée de talent. Sa description manquait d’originalité :/ Je me doutais bien que tu avais préféré Anne toi aussi hihi ^^
      Je te remercie encore en tout cas pour cette lecture ! Tu avais lu Station Eleven encore plus rapidement que moi celui ci :p
      Je ne pense pas commencer par les Frères Karamazov alors !
      Je ne savais pas qu’il y avait 4 tomes dans la série de Ferrante ! Pour le coup, je pense que j’attendrai la traduction française si j’accroche ! Lire en anglais, un livre italien (langue que je comprends un peu), ça me ferait bizarre ^^ »
      Peut être devrais-je tenter la lecture en italien, mais ça serait compliqué quand même je pense..

      Aimé par 1 personne

  5. noemiecdm

    Tout d’abord, un gran chapeau pour tes articles si soignés tant sur le fond que sur la forme. C’est un vrai plaisir de se promener sur ton blog!

    « Les Trois Mousquetaires » fait également partie de mes livres favoris. Je me reconnais totalement quand tu décris l’appréhension à la lecture d’un « monument » de la littérature française. Mais le bon Dumas reste humble, et on se laisse vite gagner par le rythme et les coups d’épée de ce magnifique roman!
    J’espère que ta lecture t’aura enchantée comme ce fut le cas pour moi!

    Noémie
    http://abookifulday.wordpress.com

    J'aime

  6. Naomi.

    Tes articles sont vraiment magnifiquement mis en forme ! Puis tu as une jolie plume en prime, alors tes articles se lisent tout seuls. c:

    Je suis vraiment tentée de lire les Trois Mousquetaires. Comme toi, j’ai un peu peur de m’y lancer, parce que c’est un monument, tellement connu et loué qu’on a peur d’être déçu, de ne pas apprécié. Mais je me lancerais dans cette lecture un jour ! ( surtout que la bibliothèque de ma ville l’a aux éditions de la Pléiade, le paradiiiiis. )
    Je n’entends que du bien d’Eric-Emmanuel Schmitt, je devrais essayé un jour aussi !

    Aimé par 1 personne

    1. Alicia

      Les Trois mousquetaires est effectivement un monument de la littérature qui peut impressionner, mais finalement il est accessible à tous ^^ Et ça doit être exceptionnel de les lire aux éditions de la Pléiade, alors force! :D

      Merci pour ton commentaire !

      Aimé par 1 personne

      1. Naomi.

        Je pense que je me lancerais dans cette aventure durant les grandes vacances, quand j’aurais le plus de temps du coup !
        Et de rien pour le commentaire, c’est avec plaisir. c:

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s