Mes dernières activités livresques #3

lectures Ce mois ci, j’ai terminé comme je l’avais prévu Les Trois Mousquetaires. J’avais débuté cette lecture fin janvier, il m’aura donc fallu presque deux mois pour l’achever. J’ai pris mon temps, je ne l’ai pas lu d’une traite préférant alterner avec des lectures me demandant moins de concentration (non pas que la plume d’Alexandre Dumas soit très difficile mais il faut tout de même être concentré tout du long ;). J’avais déjà fait part de mes premières impressions lorsque j’étais à la moitié de ma lecture, la suite fut tout aussi épique. Dumas est doué pour imaginer d’extraordinaires aventures à ses personnages. Athos et D’Artagnan sont restés mes deux héros préférés du début à la fin. Athos pour sa sagesse, sa noblesse, et sa tendresse paternelle envers le jeune d’Artagnan qu’il appelle quelques fois « fils ». D’Artagnan a beaucoup d’admiration pour son mentor de dix ans son ainé. Leur relation est superbement décrite, si bien que les deux autres personnages sont presque éclipsés par la grandeur de ces deux-là. Si j’ai aimé l’humour et l’autodérision de Porthos, Aramis me fut beaucoup moins sympathique parce que moins franc que ses compagnons. Outre les quatre gentilshommes, Milady de Winter est l’autre personnage phare de ce roman. Elle a diverses identités et nationalités, elle est insaisissable, ensorcelante, dangereuse. Sa fin tragique la rend d’autant plus inoubliable ! Je compte bien évidemment lire Vingt ans après, et Le Vicomte de Bragelonne, mais je vais me laisser le temps avant d’attaquer ces pavés ^^

Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas. 1844. 893 pages. x

transition2 Je m’y connais que très peu en littérature asiatique. J’ai lu un peu de japonaise avec Murakami et je n’avais pas du tout été touchée par Kafka sur le Rivage, ni par le premier tome de 1Q84. Je suis, en quelque sorte, sortie de ma « zone de confort » en lisant la sélection de mars du club de lecture Mango&Salt. Malheureusement, j’ai tout autant été hermétique au style de Keigo Higashino. Sans doute la traduction française ne rend pas justice à sa plume car l’ensemble du récit est très plat, peu naturel dans les dialogues. Et je n’ai pas ressenti l’ombre d’une émotion pour les personnages. En revanche, la particularité de ce livre réside dans son twist de départ: un meurtre est commis dans les premières pages et nous savons qui a fait le coup. Tout l’intérêt du livre repose donc sur la manière dont la police va remonter jusqu’au coupable. C’est un roman policier inversé en quelque sorte. La notion de dévouement suggérée dans le titre est très importante dans le livre et prend tout son sens au fil du texte.

Je ne peux pas dire que j’ai aimé ce roman policier même si je lui reconnais de l’originalité dans sa construction et dans son thème (les mathématiques et la logique jouent un grand rôle). La traduction m’a posé problème tout au long de ma lecture m’empêchant de réellement entrer dans l’histoire, et le final ne m’a pas surprise tant que cela! J’aimerais tout de même m’essayer à un autre roman policier de l’auteur (La Maison où je suis mort autrefois) pour voir si la mayonnaise prend davantage :p

Le dévouement du suspect X de Keigo Higashimo. 2005. 314 pages. x

transition2 J’ai ensuite inauguré ma nouvelle liseuse en lisant And Only To Deceive de Tasha Alexander, un roman historique se déroulant à l’époque victorienne. Un livre qui s’est révélé beaucoup plus sérieux que ce que je m’imaginais. Je n’avais pas lu le résumé avant de m’y mettre, mais je m’attendais à quelque chose de léger, à une héroïne qui s’improvise détective comme dans la plupart des cozy mystery. Sauf que ce fut beaucoup plus poignant que cela. Lady Emily est veuve quand l’intrigue commence. Elle n’a été l’épouse de Philip Ashton que pendant six mois, et il ne s’agissait pas d’un mariage d’amour – Emily a accepté la demande en mariage afin d’échapper à la pression sociale de son temps, et surtout à sa mère qui la pressait de choisir un bon parti. C’est en découvrant les journaux intimes de feu son époux, qu’elle va se mettre à éprouver des sentiments pour lui.

Don’t fall in love with your dead husband, Kallista. It can bring you no joy.

Plus elle en découvre sur Philip, plus elle pleure son absence. Si elle avait appris à le connaitre plus tôt, ils auraient partagé des passions communes: il aurait pu l’initier à son amour pour la Grèce Antique, pour les antiquités… Philip semblait l’aimer profondément et elle n’avait rien vu! Emily éprouve une terrible amertume et aimerait faire machine arrière. Mais c’est trop tard… Elle se lance alors dans un apprentissage du grec, visite de nombreux musées afin de se rapprocher un tant soit peu des intérêts passés de Philip. Ce sont toutes les réflexions de l’héroïne qui m’ont fait apprécier ce livre et l’enquête ‘policière’ de ce premier tome s’invite naturellement dans son quotidien quand elle découvre que des objets précieux appartenant au British Museum ont été contrefaits et que son mari aurait potentiellement été impliqué dans un trafic d’antiquités. Je suis curieuse de voir ce que la série de Tasha Alexander peut donner sur 11 tomes (!!) et comment le personnage d’Emily Ashton évoluera par la suite !

And Only to Deceive de Tasha Alexander. 2005. 321 pages. x

transition2

IMG_20160325_144139

Je vous présente ma nouvelle liseuse que j’ai nommée Ada Lovelace 😛 ! Pour ceux qui me suivent sur mon Instagram, j’ai écrit un post à propos des raisons qui m’ont poussée à changer de modèle. Je suis adepte de la lecture numérique depuis 2012 et ma première liseuse – un Kindle Touch de 2011 – m’a beaucoup servi au cours de ces dernières années (surtout lorsque je lisais des manuscrits pour une maison d’édition). Je suis ravie d’être passée au Kindle Paperwhite qui offre un éclairage intégré* qui va me permettre de lire tard le soir (ou tôt le matin ^^) sans avoir besoin d’allumer ma lampe de chevet !

*Qui ne fait pas mal au yeux car il s’agit toujours de la technologie e-ink, l’opposé des écrans LCD des tablettes, smartphones et ordinateurs. 

IMG_20160325_143442 IMG_20160325_143601

L’une des nouvelles options est le vocabulaire interactif qui est la synthèse de tous les mots recherchés dans le dictionnaire au cours de ma lecture. Des fiches de révision replacent le mot dans son contexte pour mieux en retenir le sens. C’est vraiment pratique, et je vais également recopier les définitions dans un carnet pour les mémoriser ^^

Comme je le disais déjà dans un article en 2012, le livre numérique est pour moi un excellent complément aux livres papier sans pour autant les supplanter !

transition2
Enfin, je saute du coq à l’âne en vous donnant mon avis sur le saison 2 de Daredevil visionnée sur Netflix !

daredevilAprès une saison 1 très réussie, Daredevil, le justicier masqué de Hell’s Kitchen, était devenu un de mes héros Marvel préférés. Cette saison 2 m’a (presque) autant séduite et impressionnée par ses scènes d’action incroyablement orchestrées, par ses plans-séquences filmés dans l’obscurité (la « scène de bagarre dans l’escalier » est sensationnelle!). J’aime toujours autant le personnage de Daredevil, mais mon attention s’est davantage porté sur les deux autres antihéros: Elektra (interprétée superbement par la française Elodie Yung) et surtout le Punisher: personnage glaçant et complexe qui n’a pas du tout la même perception de la Justice que Daredevil. Il est fascinant malgré sa bestialité, et Jon Bernthal, est un acteur au top!! Et c’est justement en raison de cette recrudescence de violence que je suis légèrement moins enthousiaste.. La saison 1 était un peu violente déjà, mais ça restait « décent » alors que là… A partir de l’épisode 9, beaucoup de scènes m’ont fait détourner le regard. Je comprends que cette violence soit nécessaire à la série étant donné l’intrigue et les personnages impliqués et c’est sans doute aussi sombre dans les Comics Marvel, mais ce fut beaucoup trop sanglant à mon goût. Ca n’empêche pas que j’ai apprécié cette saison 2 si je fais abstraction de certaines scènes ! Les + : le rythme, les diverses intrigues, le traitement des personnages principaux et secondaires, l’ambiance électrique de la ville de NY la nuit etc.. Et j’ai hâte de voir la saison 3 qui promet d’être épique (et tout aussi dark…).

transition2

Je ne pense pas écrire un bilan culturel du mois de mars comme le mois dernier, car j’ai déjà parlé de toutes mes lectures ici ou sur Facebook. Je vous ai aussi assez rebattu les oreilles avec le livre et le film Brooklyn – véritable coup de coeur de ce début d’année et je serai capable d’écrire encore un paragraphe entier dessus donc je vais m’abstenir haha. Donc il n’y aurait rien de neuf à dire dans un article bilan ! Mais je vous retrouve bien vite avec mes prochaines lectures ☺️

7 réflexions au sujet de « Mes dernières activités livresques #3 »

  1. Ross

    Effectivement la qualité de la traduction peut flinguer le plaisir de la lecture en litterature jap…Tu peux te tourner vers l’éditeur Philippe Picquier (c’est le spécialiste du marché) qui propose des traductions agréables et un appareil de notes de qualité pour les oeuvres un peu difficile à comprendre. Sinon il y a toujours les gros auteurs chez Gallimard ou encore 10/18. Peut-être pourrais-tu te tourner vers des recueils de nouvelles pour découvrir d’autres auteurs? Gallimard en a quelques uns pour 2euros, par exemple « Dojoji » pour Mishima ou « Rashomon » pour Akutagawa, et d’autres encore (attention pour Tanizaki qui n’a pas eu la même chance que les autres niveau traduction). Pour les auteurs classiques, toujours chez Gallimard il y a la collection Connaissance de l’Orient, à voir…
    A part ça, pour des oeuvres spécifiques je peux te conseiller Les bébés de la consigne automatique de Ryu Murakami -pas le même bonhomme que le Sieur Haruki, c’est plus glauque; et Les vestiges du jour de Kazuo Ishiguro, qui est en fait un auteur britannique d’origine jap. Bon du coup c’est pas de la littérature jap, mais je le mentionne, y’a des chances pour que son histoire de butler anglais t’intéresse. D’ailleurs il a été adapté en film, que je conseille également pour l’interprétation époustouflante d’Anthony Hopkins :)

    J'aime

    1. Alicia

      Merci beaucoup pour tes suggestions Rosalie ! Tu es certainement la plus fine connaisseuse de littérature japonaise dans mon entourage ^^ Je n’ai pas envie de renoncer à lire cette littérature donc je vais me pencher sur les auteurs que tu m’as cités ainsi que les éditeurs proposant une traduction de meilleure qualité !
      Figure toi que je possède Les bébés de la consigne automatique (il appartient à mon père) et Les vestiges du jour chez moi ! D’ailleurs j’avais presque oublié l’existence du second, mais maintenant que tu me le rappelles, j’ai vraiment envie de le lire ! Surtout que je suis en train de me remettre à Downton Abbey, et que les histoires de majordomes et de gouvernantes m’attirent ^^
      Je te remercie en tout cas pour tes recommandations ! Et bonne fête de Pâques :D

      J'aime

  2. Valentine Pumpkins

    J’ai lu La Maison où je suis mort autrefois que j’ai trouvé très poétique et très subtil. Par contre, un Café Maison m’a gonflé et je ne l’ai même pas terminé… C’est pour ça que je ne me suis pas précipitée vers cette nouvelle sélection de Mango & Salt ! J’ai hâte de voir ce que tu penses du premier du coup :)

    J'aime

  3. matildapotinons

    Mais ho ! J’étais sûre d’avoir commenté ici parce que je voulais savoir ton avis sur le Tasha Alexander et les Trois mousquetaires, et en fait non. Hm.
    Donc Les trois mousquetaires c’est en effet bien cool et les suites sont chouettes aussi, même s’il y a des longueurs un peu surtout dans Le vicomte en fait. J’avais laissé genre six mois de pause entre ma lecture du deuxième et du troisième du Vicomte, donc je comprends parfaitement le fait de prendre son temps. Surtout après ma longue lecture du « Sphinx rouge » récemment.

    Contente que tu aies aimé « And only to deceive » ! Je suis en train de le lire le troisième soit disant passant :p

    J’ai regardé le premier ep de la nouvelle saison de « Daredevil », mais j’avais pas été emporté comme pour la saison 1 du coup je l’ai mis en pause jusqu’à ce que je sois dans le bon mood, faudrait pas que je gâche ce potentiel de torture mental et de cutitude u_u

    J'aime

  4. Natacha

    Je commence doucement mais surement à lire aussi sur la kindle :) Cest très agréable et c’est pas aussi dérangeant que je le pensais. Je suis accro à netflix depuis peu… tu es un peu responsable avec toutes les tentations dont tu parles :p

    J'aime

  5. Jamestine

    J’étais certaine d’avoir laissé un com ><. Je trouve que ta nouvelle kindle est plus jolie que l'ancienne. Tu vas voir que la lumière retroactive change la vie! J'adore pouvoir lire dans le noir grâce à ça. Je vois Daredevil partout sur tumblr mais j'avoue que je ne suis toujours pas tentée. On ne peut pas être attiré par tous les personnages de comics :p.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s