City of stars, are you shining just for me?

p1000416

• Il y a des livres que l’on s’attend à aimer avant même de les avoir commencés. Et parfois ces histoires se révèlent encore plus belles et puissantes. J’ai longtemps repoussé ma lecture de Aristotle & Dante discover the Secrets of the Universe de Benjamin Alire Sáenz. C’est un des rares livres Young Adult qui faisait encore partie de ma To-Read-List au même titre que Forbidden qui me reste encore à lire et qui aborde lui aussi un sujet peu voire jamais traité en littérature (je n’en dirai pas plus). Dans ce roman ci, il est question de découverte de soi, de son corps, de ses sentiments dans toute leur complexité. D’amour avec un grand A. D’homosexualité. Que la communauté LGBT soit mise en lumière dans des romans à destination d’adolescents est une chose merveilleuse. C’est un message de tolérance. Ari&Dante m’a émue par bien des aspects. Cette histoire a également pour sujet principal la famille. Et j’ai trouvé ces deux familles réalistes par leur comportement, leurs secrets qui les rongent, leurs moments de joies simples, leur difficulté à communiquer, à parler de leurs sentiments… Il n’est pas question ici de familles idéalisées à l’américaine où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil – ce qui a le don de m’exaspérer car j’ai du mal à croire à un idéal familial sans aucune faille, aucun non-dit, aucune blessure. Dans ce roman, j’ai eu l’impression de me trouver face à des vies de famille totalement plausibles. Et puis il y a Ari et Dante… que dire ? Rien je crois, il faut simplement les rencontrer, et se laisser transporter par leur amitié si forte, si authentique. C’est ça le mot qui qualifie au mieux ce roman: authentique.

• Je me fais souvent la réflexion que je ne suis pas si bon public que cela. Quand il y a trop de bruit autour d’un film ou d’un livre, j’ai souvent l’impression de moins apprécier que la plupart des gens. Je suis trop exigeante je crois… La La Land est le film évènement de ce début d’année. J’avais noté la date de sa sortie dans mon agenda depuis des mois ! J’avais donc peur que tout ce hype soit surfait. Que nenni ! La La Land m’a émue. C’est une comédie musicale à plusieurs tonalités, et elle m’a rendue plus triste que joyeuse au final. Suivre ses rêves contre vents et marées est le leitmotiv de cette histoire. Cela entraine des compromis, des déchirures, des séparations, des peines. Je savais que cette histoire ne serait pas toute rose – pas comme les comédies musicales mythiques d’Hollywood: Chantons sous la Pluie, Un Américain à Paris etc.. Celle-ci est un poil plus réaliste – dans l’expression des sentiments en tout cas. Je l’ai trouvé belle, mais triste voilà tout – ce n’est pas un feel-good movie. Emma Stone et Ryan Gosling sont merveilleux. La scène d’ouverture musicale est royale ! Les chansons sont toutes bien écrites et entrainantes entre rock et jazz. Je suis déjà en train de les réécouter en écrivant cet article. Celle qui accompagne tout le film – nommée sobrement « Mia & Sebastian » me  donne des frissons et me fait monter les larmes aux yeux. Cette bande originale va me suivre un certain temps ! Beau film émouvant. Mes mélodies préférées

Que d’émotions dis donc – il faut dire que je suis très à fleur de peau en ce moment.
J’ai sans doute été moins touchée par mon avant-dernière lecture: The Last Summer de Judith Kinghorn. Une romance sur fond de première guerre mondiale que j’ai trouvé longuette et les personnages peu attachants. J’avais voulu le lire pour rester dans « l’ambiance » du film Mémoires de Jeunesse.

Je retourne m’immerger dans la BO de La La Land ;) Bon week-end !

Publicités

3 réflexions au sujet de « City of stars, are you shining just for me? »

  1. manonanywhere

    Je viens également de finir ma chronique sur La la land, non sans peine ^^ J’approuve ce que tu dis notamment sur la performance des acteurs, la musique, la nuance réaliste et sur le dénouement mélancolique. Personnellement il m’a fallu une prise de distance et quelques réflexions ainsi qu’une deuxième séance pour apprécier la fin qui m’a rendue tellement triste mais qui est cinématographiquement magnifique ! En effet ce n’est pas un feeling good movie mais sa musique et son souvenir me donne quand même le sourire !

    Et Mémoires de jeunesse, un autre film que j’ai adoré <3 ;)

    J'aime

  2. Priscilla

    Ari&Dante <3 Contente qu'il t'ait plu !

    Totalement d'accord avec ton analyse de La La Land, je l'ai vu avant-hier et il m'a complètement bouleversée. J'ai pleuré pendant la dernière demi-heure, puis le reste de la soirée (en marchant dans la rue au retour du cinéma, les gens ont dû me prendre pour une folle xD).
    Quelle claque, ce film. La passion, sous toutes ses formes, est tellement bien traitée…
    Et l'OST m'accompagne aussi depuis deux jours, et elle me fait passer du sourire aux larmes à chaque fois !

    J'aime

    1. Alicia

      On a un peu été trompé sur la marchandise. On s’attendait à une comédie feel good et joyeuse mais au final, elle rend vraiment triste x) J’ai aussi pleuré et les musiques m’accompagnent toujours depuis 1 semaine !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s