The Sailor Who Fell from Grace with the Sea

1000512

Le tumulte des flots: Il s’agit du second livre de Mishima que je découvre, et celui-ci décrit avec beaucoup de délicatesse les premiers amours d’un jeune marin et d’une riche héritière. Leur histoire est racontée avec beaucoup de tendresse, de simplicité. C’est attendrissant à lire. Shinji est amené à défendre fermement cet amour, à relever des épreuves pour être accepté par le père de Hatsue qui ne veut pas donner la main de sa fille à n’importe qui. J’ai ressenti la même chose que lorsque j’ai lu Confession d’un masque: l’écriture de Mishima est envoutante, intemporelle. J’ai encore pris en note certaines pensées des personnages – plusieurs fois Mishima écrit des phrases, des réflexions qui résonnent en moi. Comme des petites vérités sur moi-même qui surgissent au milieu d’un passage. Incapable de me détacher de la plume de Mishima, j’ai lu tout de suite après Le Marin rejeté par la mer. Encore une fois la mer est très présente, et cette fois-ci elle amène une certaine mélancolie à l’histoire. Le premier roman comme le second ont un point de départ simple. Rien d’extravagant, ni d’original. Et pourtant, dès les premières lignes je suis absorbée toute entière dans leur intrigue. Le second est bien plus amer dans sa conclusion – mais l’ultime métaphore est tout de même mélodieuse. Après cette lecture, j’ai enchainé avec un 4eme livre de Mishima – c’est une spirale !, Le Pavillon d’Or que je n’ai pas encore fini – car il est beaucoup plus dense et a beaucoup plus de pages que les autres. J’aime bien pour le moment ^^

Pour rester dans la tendance japonaise, j’ai relu quelques mangas ! Ca ne m’était pas arrivé depuis le lycée. Vous ne le savez pas, mais je me suis beaucoup intéressée à la culture asiatique : japonaise et surtout coréenne !! – au collège et au lycée. Pendant plusieurs années, j’ai vu, j’ai mangé, j’ai écouté, j’ai rêvé coréen !
J’ai aussi beaucoup lu de mangas japonais puis j’ai arrêté. Trop onéreux et je n’étais pas inscrite à la bibliothèque pour en emprunter à cette époque. Pourtant j’adorais cela ! Parmi les séries qui ont eu un impact sur mon adolescence, il y a Fruits Basket, Love Hina, Nana et.. Gals! Je me souviens de m’être tapée des fous rire phénoménaux et j’étais curieuse de les relire 10 ans plus tard. Ce manga est assez vieux, il date de 1999 et pourtant, il n’a pas pris une ride. J’ai encore beaucoup ri face aux situations abracadabrantes dans lesquelles se retrouve Ran, l’héroïne lycéenne reine du quartier très hype de Shibuya à Tokyo. Heureusement que j’ai gardé les 10 tomes de cette série, car je vais me remettre à tous les lire ! Je me suis aussi de nouveau penchée sur GTO – un manga que je trouvais déjà subversif à l’époque et j’ai le même ressenti aujourd’hui x) C’est l’histoire d’un professeur anticonformiste dans un lycée japonais. C’est violent, vulgaire, dérangeant. Ce qui me plaisait dans ce manga, c’est qu’il détonnait des autres séries plutôt à l’eau de rose que je lisais. Celui ci est âpre, sans concession. Derrière cette noirceur, il y a des moments de franche rigolade aussi! Par contre, je n’ai jamais lu les 25 volumes de la série – mais seulement une petite dizaine je crois. Je continuerai sur ma lancée de redécouverte des mangas qui ont marqué ma « jeunesse » ^^

Ce regain d’intérêt pour le Japon n’est pas anodin. Si vous me suivez sur Instagram, vous savez que je vais visiter ce pays en avril prochain 😄

Publicités

8 réflexions au sujet de « The Sailor Who Fell from Grace with the Sea »

  1. malecturotheque

    J’avais beaucoup aime Gals!, et ru me donnes envie de les relire (mais il faut que les trouve car c’était ma voisine qui me les prêtait).
    Pour GTO, j’avais adoré la série, et ensuite lu tous les tomes (qui vont plus loin du coup). C’est très irrévérencieux, j’avais beaucoup aimé aussi :)
    Bonne continuation dans tes lectures !

    J'aime

  2. Ross

    T’es à fond!
    Perso ces derniers jours j’ai lu Silence de Shusaku Endo puis vu l’adaptation de Scorcese hier au cinoche. Assez intéressant.
    J’aimerais bien lire des auteurs coréens mais je ne sais pas par où commencer. Si tu as des recommandations, je suis preneuse!

    J'aime

    1. Alicia

      Hello Rosalie !
      Excuse moi pour la réponse tardive !
      J’ai vu, j’ai mangé, j’ai écouté, j’ai rêvé MAIS je n’ai pas lu coréen malheureusement ! Je devrais y remédier ^^ Je demanderai des recommandations à mon amie coréenne !

      J'aime

  3. Matilda

    Oké les Mishima là me tentent tout de suite beaucoup plus ; surtout le premier en fait.
    Les manga par contre, pas trop, c’est pas le genre de trait ou d’histoire que j’aime (j’avais vu un peu de l’anime de GTO par contre et quand j’étais ado ça me plaisait parce que ça faisait rebelle, là je pense que ça me saoulerait XD).
    Sinon tu devrais arrêter de dire que tu vas au Japon, je suis terriblement terriblement jalouse.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s