What’s in my travel bag

J’apprécie beaucoup les vidéos « What’s in my bag » sur Youtube. La dernière en date que j’ai regardée était celle de Julie de FriendlyBeauty qui s’apprêtait à partir en Irlande. Depuis quelques années, je réduis de plus en plus les affaires que j’apporte lors d’un voyage. Ces derniers mois, je ne suis partie qu’avec un sac à dos à Strasbourg, Bordeaux, Dublin et Amsterdam. Il s’agissait la plupart du temps de séjours de 3 à 6 jours, et donc mon Kanken ou mon Eastpack faisaient largement l’affaire ! Je vais partir 14 jours au Japon, un sac à dos ne sera pas suffisant cette fois-ci ^^ Mais j’ai essayé de réduire drastiquement le contenu de ma valise. Je ne vais pas vous détailler TOUT ce que j’ai l’intention d’emporter – ce post va uniquement se concentrer sur ma trousse de toilette que j’ai voulu la plus « naturelle » possible dans le choix des produits. 

troussedetoilette

Je parle assez régulièrement sur mon compte Instagram de mes produits cosmétiques depuis mon adoption d’un mode de vie plus naturel mais je l’ai très peu fait sur le blog. Depuis plus d’un an et demi, je suis passée à des produits de beauté plus clean : fini les compositions douteuses avec 36 ingrédients chimiques et toxiques dedans !
La transition vers des produits moins nocifs pour la santé et moins polluants pour l’environnement ne s’est pas fait en un claquement de doigt – néanmoins au fil des mois je suis arrivée à trouver des cosmétiques naturels qui me conviennent parfaitement.

• Je n’applique plus aucun déodorant contenant des sels d’aluminium – suspectés d’être cancérigènes. J’ai testé un grand nombre d’alternatives et celle qui fonctionne le mieux sur moi est le déodorant crème de Clémence et Vivien à la menthe, sauge et romarin.  Son odeur est fraiche et divine et son efficacité est longue durée ! Néanmoins je n’emporterai pas celui-ci avec moi car le pot est un chouïa lourd, à la place je prends un déo à bille que je trouve tout aussi efficace de la marque Acorelle.

• Je suis passée aux savons solides saponifiés à froid et depuis j’ai dit « adieu » aux gels douche en bouteille ! La méthode de la saponification à froid permet de conserver les bienfaits des huiles végétales du savon. La glycérine végétale en grande quantité rend la peau beaucoup plus douce que les savons du commerce. C’est à la fois écologique (moins de déchets), et économique (certes un peu plus cher à l’achat mais ça dure plus longtemps qu’une bouteille de gel douche). Et il existe une ribambelle de marques artisanales et de parfums ! Personnellement, j’ai trouvé mon bonheur encore une fois auprès de la marque Clémence et Vivien et j’emporte avec moi au Japon, leur savon ‘Le Gandhi‘. J’aime aussi beaucoup les marques Pachamamaï et Gaiia.

• Côté Shampooing, la transition a été plus difficile et je n’ai pas encore trouvé LE shampooing naturel qui répond à mes attentes. Actuellement j’utilise le solide de la marque Lamazuna en forme de cannelé. Prix élevé à l’achat mais durée de vie plutôt satisfaisante. Ce n’est pas encore le shampooing de mes rêves, donc je continuerai à en tester d’autres ^^

• Pour le soin du visage, j’utilise depuis aout dernier la crème Magnifica de Sanoflore et ça a été la révélation ! Ma peau se porte bien mieux depuis – même si la perfection n’existe pas. C’est à ce jour, la crème hydratante qui apporte le plus de bienfaits à ma peau sensible et sujette aux imperfections.

• J’utilise également le soir de l’eau micellaire que j’applique sur un coton lavable avant de prendre ma douche. J’en ai pris dans un petit flacon – et cela sera suffisant pour 2 semaines je pense! Je vais me passer de ma mousse nettoyante Cattier mais c’est également un produit qui fait partie de ma routine quotidienne :)

• J’ai appris à utiliser les huiles essentielles et les eaux florales – et je continue à me documenter sur leurs usages. Désormais j’ai toujours au moins une huile essentielle dans mon sac. Pour le Japon, je n’en prendrai que 2 qui sont mes indispensables. Il y a tout d’abord celle de Ravintsara : assainissante et antivirale. En cas de mal de gorge, j’en avale une goutte. Son odeur m’apaise en cas de montée de stress. Et elle me sert tout autant – voire plus efficacement que l’HE de Tea Tree pour lutter contre quelques petits boutons dérangeants.  Je prends dans ma trousse cette dernière également, car elle est efficace contre tous types d’infections.

• J’emporte aussi avec moi un savon multi-usages « Dr Bronner » qui a 18 usages !! C’est un peu le produit sauveur en voyage haha Je l’utiliserai surtout pour faire ma lessive à la main !

Je ne vous ai montré qu’une partie de ma trousse de toilette (j’emporte bien évidemment une brosse à dent, du dentifrice et une brosse à cheveux :P) – mais je suis plutôt fière qu’elle contienne presque exclusivement des cosmétiques green estampillés bio. 

*

P1010028

Je doute de disposer de beaucoup de temps pour lire – si ce n’est lors des escales à Pékin ou dans l’avion, car ce voyage s’annonce très ‘sportif’ avec énormément de marche. Le soir, je serai certainement bien fatiguée et je dormirai au bout de 5 pages lues ^^’
En revanche, partir sans AUCUN livre n’est pas envisageable ! Mon choix s’est porté sur le Livre des Baltimore de Joel Dicker que j’ai déjà entamé et ma liseuse Kindle ! Sa batterie me durera largement – je pense, 2 semaines et j’ai de quoi faire en choix de lectures dessus !

*

P1010032

Mon sac Kanken adoré sera du voyage pour les excursions la journée avec ma gourde Qwetch et mon appareil photo hybride Lumix GX80 ^^

*

A mon retour, je vous préparerai un article de mon voyage bien évidemment 😚

Advertisements

3 réflexions au sujet de « What’s in my travel bag »

  1. Aline1102

    Oh, tu me donnes plein de bonnes idées de produits ! :-D
    Je suis également à la recherche de déodorants non nocifs mais efficaces : je ne manquerai donc pas d’essayer les deux marques que tu mentionnes.
    Passe un bon séjour au Japon ! J’espère que tu nous ramèneras de belles photos ;-)

    J'aime

  2. Ross

    Cool, ça fait des plombes que je cherche un produit naturel pour mes cheveux…le savon d’Alep, c’est ok pour le corps mais c’est trop violent pour le cuir chevelu :( Merci pour les références, j’irai faire un tour à Mademoiselle Bio :D
    Et profite bien du voyage au Japon!!

    J'aime

  3. Chris

    Le teatree est en effet l’huile essentielle passe-partout. Elle était obligatoire dans le paquetage des militaires australiens jusqu’il y a quelques années. Un signe qui ne trompe pas sur son efficacité.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s