Miscellanées d’octobre

P1030725-1

P1030723

Aujourd’hui, je voulais vous partager brièvement mon avis sur mes dernières lectures et aussi sur quelques unes de mes sorties culturelles qui méritent d’être mentionnées ^^

LIVRES

Le château des Bois-Noirs de Robert Margerit semble sortir de l’oubli depuis que la Youtubeuse Lemon June en a vanté les mérites sur sa chaine. J’ai eu instantanément envie de le lire lorsqu’elle a évoqué l’état d’envoutement dans lequel elle s’est trouvée lors de sa lecture. Aguerrie par mes lectures de romans sombres victoriens à la Wilkie Collins ou Mary Elizabeth Braddon, j’ai un peu retrouvé de cela dans cet ouvrage français des années 50. L’isolement d’une jeune mariée, Hélène, dans son nouveau lieu de vie austère et déprimant qu’elle découvre après sa lune de miel. Sa désillusion face à un mari qu’elle pensait tendre et qu’elle découvre en ces lieux, taciturne et dérangeant. Gustave est un personnage inquiétant, il faut le rencontrer pour comprendre ce qu’il y a de malsain dans son comportement ! Le regard qu’il pose sur sa femme, sa manière de penser à elle comme à une possession, un objet de collection à l’image de ses timbres dont il fait la collection. Peu à peu, Hélène va se sentir prise au piège de cette demeure décrépie où l’ennui règne. Son beau-frère devient rapidement son seul réconfort.
Ce court roman de tout juste 250 pages est parsemé de descriptions réussies, de mots justes pour décrire les sentiments des protagonistes. Il y a un retournement dans l’intrigue que je n’avais pas vu venir et qui m’a coupé le souffle. Jusqu’à la dernière page je n’avais pas réussi à deviner l’issue de cette histoire. Je retiendrai surtout de ce roman son atmosphère poisseuse et malaisante – et le personnage de Gustave qui est l’un des plus creepy que j’ai eu à rencontrer en littérature.

Le Cercle celtique de Björn Larsson m’a offert de toutes autres sensations. Je l’ai lu avant le roman de Robert Margerit et j’ai plus de mal à poser des mots sur mon ressenti à la sortie de cette lecture. C’est bien la première fois que je lis un roman maritime – car c’est bien la particularité de ce récit qui se passe au 2/3 sur le voilier du personnage principal. Ce suédois sans histoire met les pieds dans une affaire de disparitions et de meurtres en rapport avec un mystérieux ‘Cercle Celtique’. Cela va le mener jusqu’au large de l’Ecosse. N’y connaissant rien en navigation, je suis souvent passée à côté de termes techniques et de longues descriptions géographiques. Cela ne m’a pas empêchée de me sentir investie dans ce ‘polar’ – roman policier bien gentillet néanmoins ! On suit les côtes écossaises avec le héros et son acolyte, on s’imprègne de légendes celtiques, on voyage au gré d’une météo peu clémente. Ca se lit sans effort mais au final ce n’est pas un roman qui me marquera très lentement !

SPECTACLES

La Famille Addams est une comédie musicale pour laquelle j’avais réservé mes places il y a presque 1 an ! J’adore les films des années 90 et j’avais hâte de voir ce que cela pouvait donner sur scène. Les chansons originales ont été traduites en français et l’intrigue s’attarde davantage sur le personnage de Mercredi qui est tombée amoureuse d’un garçon ‘ordinaire’ – une faute de goût pour cette famille tout sauf banale ! Pour être honnête, j’ai trouvé ce point de départ à la comédie musicale mièvre et peu adapté à l’univers de la Famille Addams. Je voulais voir Mercredi telle qu’on la connait dans la série et les films ! Le mix entre des références à des choses américaines et françaises créé une confusion et un manque de repère. Malgré ces quelques défauts, j’ai globalement apprécié le show et les chansons. Les comédiens  sont au top – surtout les interprètes de Morticia et Gomez !
A voir jusqu’en janvier au Palace.

Toujours en octobre, je suis allée voir un concert à la Cité de la Musique : « Les gens dans l’enveloppe » ouvrage d’Isabelle Monnin mis en chansons par Alex Beaupain. Ce chanteur-compositeur a la capacité de m’émouvoir au plus profond de mon coeur. Tout comme Vincent Delerm que j’ai également eu la chance d’aller écouter en concert dernièrement. Alex Beaupain est surtout connu pour composer les chansons des films de Christophe Honoré et toutes celles des Chansons d’Amour, Les Bien-Aimés, La Belle Personne me touchent beaucoup au point d’en avoir les larmes aux yeux. Il y a de la mélancolie, de la violence des sentiments, du chagrin toujours décrit avec justesse et précision. Ses chansons me serre le coeur mais je les aime toutes.
Le concert ‘Les gens dans l’enveloppe’ est une expérience des sens qui ne laisse pas indemne. Il y a quelques années, Isabelle Monnin a acheté sur internet une enveloppe contenant des photos d’une famille. A partir de cela, elle en a écrit un récit. Puis, elle a décidé de retrouver la trace de ces gens pour savoir vraiment qui ils sont/étaient. Elle y est parvenue et ce livre est le témoignage de leur vie et de leur destin réel. Sur scène, ça donnait quelque chose de puissant : entre les extraits du livre ‘fiction’, les témoignages de vive-voix de ces inconnus retrouvés, les chansons interprétées par 3 grandes chanteuses/actrices (Françoise Fabian, Clotilde Hesme, Clara Luciani) – le rendu était magnifique ! Et la véritable histoire de ces gens dans l’Enveloppe m’a émue… et continue à m’obsèder !

IMG_20171015_161805_892

IMG_20171015_162914_282

IMG_20171015_162914_317

LIEU

Un très bel endroit visité dimanche dernier : l’Abbaye de Royaumont (95). Moi qui suis enchantée par les abbayes, les cloîtres, les vitraux – j’ai été aux anges ! C’était un superbe lieu avec ce magnifique soleil et les couleurs chatoyantes de l’automne !

*

Et vous, de belles découvertes en ce mois d’octobre ? ^^

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

2 réflexions au sujet de « Miscellanées d’octobre »

  1. manonanywhere

    Un mois d’octobre apparemment bien rempli! Je dois avouer que tes photos instagram m’avaient déjà donné très envie de visiter l’Abbaye de Royaumont!!! Ne vivant pas en région parisienne je ne pense pas avoir l’occasion de m’y rendre prochainement mais je le garde dans un coin de ma tête ;)
    J’avais hésité à me lancer dans le château des bois noirs, l’enthousiasme de Lemon June est vraiment communicatif ! Mais je me rappelle de ma déception avec The young lady qui était sombre et malfaisant et je ne sais pas comment je réagirai à une oeuvre du même style… Mais je n’entends que des avis positifs !
    Mes découvertes favorites de ce mois-ci sont principalement des albums jeunesse dont un qui je pense pourrait te plaire si jamais tu le croises en librairie ;) Il s’intitule la milléclat dorée et il est écrit par Benjamin Flouw. C’est l’histoire d’un renard passionné de botanique qui découvre l’existence d’un fleur magnifique et qui part à sa recherche pour l’ajouter à sa collection. Les illustrations sont sublimes et parfaites pour la saison et délivrent un message de respect de la nature très agréable à lire. Et mon deuxième coup de cœur jeunesse est l’album Le bois dormant de Rebecca Dautremer. Une réécriture du conte encore parfait pour la saison :)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s