Le bouc-émissaire

IMG_20131005_135046-1
Mon père est en train de lire la version originale de ce roman :D

Le bouc-émissaire

de Daphné Du Maurier – (1957) – 375 pages

Phébus

Livraddict

*

Lorsque je suis tombée nez à nez avec ce roman de Daphné du Maurier lors d’une brocante dimanche dernier, j’ai sauté sur l’occasion de compléter ma collection de livres de cette romancière. Aussitôt acheté, aussitôt lu. En raison de la reprise des cours, il m’a fallu presque une semaine pour l’achever mais je quitte ce roman avec une certaine tristesse. J’aurais aimé rester plus longtemps auprès des personnages de cette histoire.

*

John est un universitaire anglais, parti en congés près de Tours. En France, il se sent comme chez lui alors qu’à Londres, il n’est que l’ombre de lui-même. Il n’a plus aucun espoir dans l’avenir, il est las de la vie. Une événement inattendu va alors se produire et le faire sortir de sa torpeur: la rencontre avec son double. Le comte Jean de Gué lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Après une soirée arrosée avec son sosie, John ne se souvient plus de rien mais il se réveille dans les souliers de Mr le Comte. Il décide alors de jouer le jeu mais la tâche n’est pas simple car il hérite d’une famille totalement brisée par l’égoïsme de son prédécesseur. Il a une fille qui a des visions célestes, une femme enceinte, une mère qui le dorlote comme un nouveau né etc…

*

J’ai adoré  l’idée de départ : un homme qui prend l’existence d’un autre. C’est bien sur invraisemblable car dans la vraie vie, il serait impossible de tromper à ce point les gens de notre entourage qui nous connaissent si bien. Mais dès qu’on ferme les yeux sur ce détail, on prend plaisir à voir John se familiariser petit à petit avec son nouvel environnement et à découvrir les terribles secrets de Jean de Gué.

*

Ce livre est particulièrement réussi car on se met à la place du protagoniste, on a la peur au ventre qu’il soit démasqué. Les quiproquos s’enchaînent, et j’ai été surprise par certains retournements de situation. Jusqu’à la dernière page, je n’avais pas deviné qu’elle serait l’issue finale. Je regrette un peu cette fin mais elle est dans la continuité logique de l’intrigue.

*

C’est le 5eme livre de Du Maurier que je lis. J’ai désormais très envie de relire Rebecca, et Ma cousine Rachel de l’auteur ainsi que tous ses autres romans que je possède (Mary Anne, La chaine d’amour, Le général du roi). En revanche, je crains que Le Bouc-émissaire ne soit plus en vente actuellement …

Publicités